Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Canada, Toronto] Et on lève les bras! Une-deux! Une-deux!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité
Mar 14 Juin - 17:34
Elisabeth entra dans la salle de gym où elle avait réussi à dégoter un travail en tant que coach sportive. Elle faisait faire de la gym tonic à un tas de vieilles personnes âgées, désireuses de préserver leur corps des ravages du temps. La coach balança son sac remplie de survêt' sur le banc des vestiaires et se changea rapidement. Ok, son job n'était pas l'idéal et il était très loin de la vie palpitante et aventureuse qu'elle souhaitait mener...
Après un an de nomadisme à travers le Mexique, à enchaîner les petits boulots et les situations précaires, elle avait décidé, il y a deux ans, de partir au Canada pour s'y installer provisoirement. Elle n'avait rien trouvé de mieux que de s’inscrire à une formation accélérée durant un an pour devenir coach sportive.
Le club de sport ("Au courbes sensuelles") où elle travaillait, l'avait accepté malgré son manque d'expérience et ses connaissances somme toute, assez réduites. Le physique de Lise et ses compétences sportives l'avaient sans conteste aider à décrocher ce job, d'autant plus qu'elle avait fait du charme à Mike, le patron lubrique.
Néanmoins, le salaire était parfaitement en adéquation avec ses qualifications et Lise bouclait difficilement les fins de mois. Mais c'était le seul job qu'elle avait trouvé un tant soi peu sympathique et qui correspondait à ce qu'elle aimait, le sport. Et la course notamment, mais pour le coup avec les mémés, c'était rapé!

Entrant dans la salle de fitness où une vingtaine de vieilles dames l'attendaient déjà en s'échauffant, Lise les salua rapidement. Et sans attendre plus longtemps, elle frappa dans ses mains pour ramener le silence. Les conversations cessèrent aussitôt et les dames se mirent en place sur leurs tapis de sol.

"Allez les girls! Aujourd'hui on commence par dix minutes d'échauffement et ensuite on se fait la séance de step habituelle. On terminera, comme toujours, par dix minutes de yoga!" Lança la Crétoise d'une voix dynamique. A leur âge, c'était "essentiel" comme son patron le lui avait précisé.

Elisabeth dévisagea les femmes en survêtements, les cheveux attachés par un serre-tête. La plupart avaient dépassés la ménopause et aspiraient à retrouver leur poids initial. On ne faisait pas de miracle au club de sport, mais au moins elles garderaient une bonne forme physique... La Crétoise sourit puis, de sa télécommande, activa la chaine-hifi qui diffusa aussitôt une musique entraînante.

La mutante commença l'échauffement part trois grandes inspirations et enchaîna avec des circonvolutions du cou. Tout en dictant ce qu'il fallait faire, Lise effectuait les mouvements en même temps que ses élèves.

Elisabeth s'était résignée à ne plus vivre sans se soucier des conséquences. Elle en avait trop bavé. Cette philosophie avait été valable quand elle était en Crête ou à l'institut mais désormais, elle devait être responsable et ce, bien malgré elle. Elle n'était plus une enfant mais une adulte et à vrai dire, cette situation ne lui plaisait pas.

Levant le genou, la Crétoise venait de débuter l'échauffement des jambes... La journée promettait d'être longue. Néanmoins, Lise avait de quoi se réjouir car elle avait décidé de revoir sa famille en Crête et avait planifié son voyage dans deux jours. Elle avait suffisamment économisé pour se le permettre et son vol était prévu de Toronto, jusqu'à Athènes à 10h30 après-demain...
DestinSans étiquette
Mar 14 Juin - 20:12
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
La séance allait bon train, d'un coté, pleine d'enthousiasme et d'énergie, les fesses en granit, et de l'autre, les joues comme des tomates, les seins comme du jello... Rien de plus classique, au demeurant, pour un cours à cette heure là de la journée, qui attirait plus le troisième âge que les midinettes.

La musique éteinte, un apaisant et salutaire silence envahit Elisabeth. Le calme après la tempête. Les dames se dispersaient, tant bien que mal, vers les vestiaires, tout en échangeant et devisant sur les derniers rebondissement d'une série dissertant d'une antédiluvienne rivalité entre deux riches familles texanes.

Un coup d'oeil vers la sortie, pour voir ce qui allait, paradoxalement, entrer, Elisabeth put apercevoir quelqu'un patientant dehors.


Quelqu'un qui ne l'avait manifestement pas vue, et ne prêtait pas trop d'attention à ce qui l'entourait.
InvitéInvité
Mar 14 Juin - 21:00
Un peu essoufflée, Elisabeth conclut la séance de la journée en remerciant ces dames pour leur participation. La Crétoise s'amusait toujours autant quand elle les observait se dandiner tant bien que mal en effectuant des mouvements, qui pour une personne extérieure étaient parfaitement ridicules. Elle épongea son front avec une serviette tandis que les dernières femmes quittaient la salle de gym en conversant.

Jetant un coup d’œil à l'extérieur, Elisabeth aperçut un homme plutôt bien habillé et beau gosse qui plus est... Intriguée, la Crétoise prit la sortie et plus elle se rapprochait de sa cible plus il lui semblait qu'elle ne lui était pas totalement inconnu... Il lui rappelait quelqu'un qu'elle avait connu... Puis soudain, elle se souvint! Comment l'oublier, lui qui l'avait aider en Crête! Celui qui l'avait orienté vers l’institut, il y a trois ans. Le premier mutant déclaré qu'elle avait rencontré...

Visiblement, il n'avait pas encore vue la jeune femme qui s'élança spontanément vers lui et le prit dans ses bras en prenant soin de ne toucher que ses vêtements:

"Salut Kyle! J'espérais bien te revoir un jour mais je ne m'imaginais pas que ce serait ici, dans ces conditions... Je suis sincèrement heureuse de te retrouver!" Lise sourit avant de desserrer son étreinte pour lui demander:"Tu te souviens de moi? En Crête, la fille dont la famille avait été kidnappée par Beckers?"

Elle hésita un instant puis elle demanda:

"Tu veux t'inscrire "Aux courbes sensuelles"? Ou ta présence ici a t-elle une autre raison?"

La Crétoise le dévisageait avec intensité. Qu'avait-il fait durant ce temps-là? Cyrus était-il toujours avec lui? Avaient-ils fait leur voyage? Des dizaines de questions se bousculaient dans l'esprit de Lise qui dût s'inciter au calme pour rester décente.
DestinSans étiquette
Mar 14 Juin - 22:44
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Il sembla à Elisabeth que Kyle avait développé des trésors de patience et de contrôle pour ne pas l'agresser quand celle-ci eut fondu sur lui sans crier gare. D'un air vaguement crispé, il répondit

"Euh... Oui... Salut..."

Mais quelqu'un d'autre les interpella.

"Kyle Norman ! Depuis quand t'intéresses-tu aux filles ?"


Elisabeth put reconnaître sans trop de peine une de ses clientes qu'elle venait d'épuiser quelques minutes auparavant.

"Et quelle jeune fille en plus ! Mais tes amants habituels étaient plus à mon goût, sans vouloir te vexer, ma chère Lizie.", conclut-elle d'une voix haut perchée.

Kyle bougonna :

"Mais non maman... C'est juste une connaissance... Elisabeth, tu connais déjà ma mère... Je venais la chercher."


Dernière édition par Destin le Mer 15 Juin - 8:20, édité 1 fois
InvitéInvité
Mer 15 Juin - 1:53
Lise fut déçue que Kyle ne soit pas aussi ravi qu'elle de leur retrouvailles. Décidément, quoi qu'elle fasse, elle passait pour une idiote, d'autant plus que le jeune homme avait juste décrocher quelques mots, l'air vaguement distrait. D'après les souvenirs de la Crétoise, Kyle était un garçon assez timide ou plutôt réservé. De là, il n'appréciait guère les démonstrations d'affection, interpréta Lise devant la réaction du jeune homme.

"Désolée Kyle, je ne me souvenais plus que tu n'aimais..." La mutante hésita:"...pas trop les marques d'affection..." Surtout venant d'une presque inconnue, songea Elisabeth.

Mais ils furent interrompus par une dame du cours de step. *De quoi se mêle, cette grognasse!* Pensa Lise en dévisageant sa cliente. Comme de nombreuses autres élèves, elle était siliconée comme une poupée gonflable avec des lèvres aussi grosses qu'un pneu. Ri-di-cu-le!
Elisabeth afficha clairement un air renfrogné alors que la dame s'approchait. Elle évoqua les amants de Kyle, qu'elle préférait aux filles et dans ce cas à sa prof de gym et Lise classa aussitôt cette femme dans la catégorie "cougar". Ce devait être le genre de nana qui couchait avec de jeunes mâles pour se convaincre qu'elle était encore jeune dans sa tête... Après tout, cette obsession se retrouvait aussi à travers le physique de la "cougar" et ne faisait que confirmer l'impression de la Crétoise.
La "panthère" se révéla être la mère de Kyle et aussitôt Lise se montra très courtoise envers elle et ce plus qu'elle n'en avait l'habitude avec des inconnus, puisqu'elle la vouvoya. La mutante savait qu'elle avait une dette envers Kyle, surtout lorsqu'il s'agissait de famille...

"Vous ne me vexez pas du tout Madame. J'espère que le cours a été agréable: le patron me dit souvent que je suis un peu dur avec vous..." Plaisanta Lise avant d'expliquer:"J'ai juste aperçu votre fils à la sortie et comme il ne m'était pas inconnu, j'ai décidé d'aller le voir..." Le regard de la jeune femme vrilla sur Kyle et on pouvait y discerner une once de reproche. Après tout, l'accueil du mutant avait été assez froid, à la limite de l'indifférence. Malgré ces trois années, Elisabeth avait espéré mieux de sa part.
En plus d'être réservé, il était peut-être blasé. Pour lui, Lise ne devait être qu'une mutante ou une "connaissance" comme il l'avait dit, qu'il avait rencontré au hasard et qu'il avait brièvement aidé... Mais pour la Crétoise, Kyle représentait plus qu'une simple connaissance.

Comment agir avec ce gars? Se demanda Elisabeth en remontant les manches de son survet'. Elle avait des tas de questions à lui poser et elle savait qu'il avait fait parti de Ganymède... Peut-être aurait-il un moyen de l'aider à joindre la fondation? Depuis, le départ de Beckers, en retraite en Crête, Lise avait songé à intégrer Ganymède mais elle n'en avait jamais eu l'occasion jusqu'à présent. Elle songea avec amusement que Beckers, le responsable de ses malheurs en Crête, était désormais installée non loin de son ancien domicile. C'était...bizarre la vie, à croire que son escapade en Grèce l'avait emballé...
Lise voulait aussi savoir si Kyle avait eu des problèmes avec Beckers après son départ pour l'institut... Tant de questions! Mais face à elle, il y avait Kyle manifestement peu emballé par sa rencontre avec Lise.

"Je ne me rappelais plus que tu étais originaire du Canada! Il me semble que tu me l'avais dis, lors de notre rencontre..." Elisabeth sourit un instant puis, ne sachant plus trop quoi ajouter et craignant une réponse sans enthousiasme et donc décevante de la part de Kyle, la Crétoise conclut: "Je ne vous retiens pas plus longtemps." Et à l'adresse du mutant:"Nous aurons très certainement l'occasion de nous revoir si tu reviens chercher ta mère un de ces quatre..."

Elisabeth détestait être un boulet pour quiconque et l'attitude de Kyle lui donnait cette impression. Elle ne souhaitait pas le harceler avec ses questions. Plus jeune, elle l'aurait sans doute fait mais à présent, elle avait apprit à respecter les désirs des gens ou du moins ce qu'elle interprétait comme leurs désirs. Tant pis si elle aspirait à des renseignements, elle avait une certaine fierté qu'elle ne voulait pas bafouer.
DestinSans étiquette
Mer 15 Juin - 19:14
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
"Mon petit bouchon, ne t'en fais pas une seconde pour moi... Je ne souffle que pour faire croire aux vieilles rombières hideuses que je suis à leur niveau.", assura-t-elle d'un ton dont le cynisme pouvait sans trop de peine laisser croire à l'humour, avant de finalement rétorquer à Kyle.

"Kyle, je suis une grande fille, je sais rentrer toute seule, ou bien me perdre en chemin, peu importe ! Profites donc un peu de ta petite copine ! Je suis tellement contente pour toi. Depuis le temps que je te dis que la vie est tellement plus riche quand on en savoure tous les plaisirs ! Et tellement plus marrante aussi."

Elle leur adressa un petit signe de la main avant de s'éclipser en lançant un : "Arrivederci !"

Kyle, lui, semblait plus coincé et gêné qu'il ne l'était habituellement, se contentant d'un déclaratif : "Ma mère..."

Puis finalement, il changea de sujet, en direction d'une platitude plus sécurisante.

"Et donc, tu travailles ici depuis longtemps ?"


Dernière édition par Destin le Mer 15 Juin - 20:05, édité 1 fois
InvitéInvité
Mer 15 Juin - 19:54
Elisabeth acquiesça aux propos de la mère de Kyle ne croyant pas un instant ce qu'elle lui racontait. La cougar souffrait en cours et comme tout le monde! Songea la Crétoise dans un bref accès de sadisme. La dame ne voulait pas les déranger et ordonna à son fils de rester avec sa "petite copine" pour profiter de tous les plaisirs de la vie. Lise s'insurgea mentalement. *Nan mais qu'est-ce qu'elle raconte celle-la? De quelle plaisir, elle parle!?!* Le visage de la Crétoise ne laissa rien transparaître et les propos de cette femme lui rappelait un peu sa philosophie de vie. Elisabeth dévisagea sa cliente et se jura que, jamais elle ne serait comme elle à son âge. Non, ce n'est pas parce qu'elles partageaient la même conception de la vie que Lise deviendrait ce genre de femme. Frissonnant face à ce reflet âgée de sa propre personne, la mutante lança un "A bientôt" qui resta coincé dans sa gorge, à l'au revoir italien de la cougar.

Manifestement, Kyle avait honte de sa mère et Lise ne releva pas, se contentant de lui sourire distraitement. Elle n'avait pas pensé qu'elle se retrouverait avec le jeune homme mais la Crétoise en était ravie car elle allait avoir la possibilité de poser les questions qu'elle voulait. Toutefois, ce fut Kyle qui lui posa la première question.


"Ça va faire presque un an bientôt... Mais je t'avoue que ce n'est pas le genre de vie dont je rêvais..." Elisabeth marqua une pause avant de demander:"Je n'ai jamais eu de nouvelles de toi après mon arrivée à l'institut. As-tu eu des problèmes avec Beckers? J'ai lu qu'il s'était installé en Crête, j'ai trouvé ça incroyable... A ce propos, tu es toujours en dehors de Ganymède?"

La jeune femme avait soif d'informations. C'était comme si ces trois années l'avait totalement isolée des mutants et maintenant que Kyle était là, elle avait besoin de parler et d'en apprendre plus.
DestinSans étiquette
Mer 15 Juin - 20:09
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle eut l'air un instant navré pour Elisabeth.

"Oui... J'ai entendu dire que les choses avaient assez mal tourné pour l'Institut Xavier. C'est dommage. Ça pouvait être sympa."

Puis il se reprit finalement, vu qu'on parlait de lui.

"Oh et bien... Moi... Si on retire le fait que M. Beckers m'a piqué Cyrus, je n'ai pas spécialement eu de problèmes avec lui. Mais je fais partie officiellement de Ganymède maintenant, je travaille pour eux."
InvitéInvité
Mer 15 Juin - 20:35
Lise ne réagit pas aux premières paroles de Kyle au sujet de l'institut, elle préférait ne pas se rappeler ses mauvais souvenirs même si, en soi, elle avait apprécié la vie à l'institut.
Lorsque Kyle affirma que Beckers lui avait volé Cyrus, Elisabeth l'attrapa par le bras:

"Tu déconnes! Mais c'est trop un pourri ce mec! je suis sincèrement désolée pour toi, j'espère que Cyrus avait de bonne raison de faire ça... Il a vu ce qu'avait fait Beckers, mais manifestement ça ne l'a pas empêché de..."

Elisabeth se tût, consciente que ses propos pouvaient être blessants à présent. Il était inutile de remuer le couteau dans la plaie. Kyle affirma alors qu'il faisait partit de Ganymède et le visage de la Crétoise s'éclaira:

"Vraiment? Depuis que Beckers a quitté la fondation, j'ai pensé que rejoindre Ganymède pourrait être ce qu'il me fallait. Leurs idéaux me conviennent bien et au delà de ça, j'ai vraiment envie de refaire équipe avec des mutants... De me rendre utile grâce à mes pouvoirs notamment..." La jeune femme était consciente que l'opportunité de rejoindre Ganymède se présentait à elle et elle devait la saisir:"Tu crois que tu pourrais m'arranger un entretien avec le directeur?"

Le ton laissait transparaitre un certain espoir et Kyle pouvait être, une fois encore, l'élément qui ferait basculer sa vie...
DestinSans étiquette
Mer 15 Juin - 22:02
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle se contenta de hausser les épaules face à l'indignation d'Elisabeth. Après tout, cela faisait quand même quelques années, et de l'eau avait probablement coulé sous les ponts.

"Les idéaux de Ganymède ?", il laissa un blanc en affichant un air dubitatif. "Disons que dans l'immense majorité des cas, oui, c'est très honorable, même si je n'en vois souvent que le coté le plus malsain. Vu mes pouvoirs, tu te doutes bien qu'on ne m'emploie pas comme aide à domicile pour mamie."

Il haussa les épaules. Ses pouvoirs étaient assez destructeurs et offensifs, de ce que s'en rappelait Elisabeth.

"Mais pour le reste. Disons que leur slogan pourrait être "D'abord la bouffe, ensuite la morale." ils parent au plus pressé, même si c'est pas toujours très bien vu. Après, à toi de voir si tu peux faire avec ou pas. De toutes façons, ils ne t'obligeront à rien."

Quant à la question de l'entrevue avec le directeur...

"Si tu veux viser haut, je te conseille d'aller à New-York. À Manhattan. Le patron s'appelle Wiseman. Il est plutôt en vue, et a beaucoup d'influence. À Toronto, y'a pas grand chose qui t'attend malheureusement..."
InvitéInvité
Jeu 16 Juin - 1:09
Kyle n'avait manifestement gardé aucune rancune à l'encontre de Beckers, le temps avait semble-t-il fait son oeuvre et Lise évita d'en reparler. Elle écoutait à présent ce que pensait le mutant des idéaux de Ganymède et il avait l'air assez sceptique quant aux valeurs de la fondation. Il évoqua le coté malsain de Ganymède et l'usage offensif de ses pouvoirs.

"Le coté malsain? Que veux-tu dire? T'as un exemple anonyme à me donner? J'aimerais comprendre ce qu'il y a véritablement sous le nom de Ganymède..."

Kyle explicita sa pensée et Lise comprit qu'en gros, qu'importait les moyens pour Ganymède pourvu que l'objectif soit rempli. Pour la jeune femme, tout dépendait essentiellement de l'objectif... Elle savait que la fondation ne devait pas être très nette, il n'y avait qu'à voir son ancien directeur pour le comprendre... Mais, elle ignorait dans quoi pouvait s'investir cette organisation derrière sa façade humanitaire. Peut-être s'agissait-il de mission comme à l'institut où il fallait sauver le monde ou pallier à des menaces terroristes mais la Crétoise avait l'impression qu'il y avait autre chose là-dedans... Des intérêts personnels par exemple.
Kyle affirma que dans tous les cas, Ganymède n'obligeait pas ses employés à une action qu'il désapprouvait. C'était rassurant en un sens mais Lise ignorait toujours de quelles actions il pouvait bien s'agir. Kyle n'allait sûrement pas lui raconter quelque chose de compromettant vu son statut d'employé de la fondation mais Lise espérait qu'il ferait preuve d’honnêteté.

Si Elisabeth voulait un entretien avec le directeur, il fallait qu'elle aille à New-York... Cela l'obligeait à annuler son voyage en Crête si elle décidait de partir au plus vite au bureau de Ganymède.

"Dis moi Kyle, tu ne vas pas à New York dans les jours qui viennent? J'apprécierais que tu puisses me présenter à Wiseman. Sinon j'avais un avion pour Athènes dans deux jours mais j'imagine que là-bas non plus, il n'y aura pas grand chose qui puisse m'aider à intégrer Ganymède..."

Intégrer c'était vite dit néanmoins. Elisabeth voulait se faire son propre avis et rencontrer un responsable de la fondation afin de savoir exactement de quoi il en retournait. Kyle lui donnerait peut-être des éléments de réponse mais dans tous les cas, il fallait qu'elle s'en rende compte d'elle même par un entretien. Elle devait passer par là pour envisager cette nouvelle vie ou bien tirer un trait définitif sur cette option...
DestinSans étiquette
Ven 17 Juin - 0:45
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle sembla immédiatement embarrassé : il en avait trop dit. Ou pas assez.

"Ganymède fait plein de trucs bien, et rend service à plein de gens.", affirma-t-il pour se dédouaner, avant d'ajouter "Mais c'est comme partout. Des fois, rendre service à l'un, ça déplaît à l'autre. Forcer quelqu'un à respecter ses obligations, ben ça ne lui fait pas plaisir. Mais c'est comme ça."

En espérant que cela suffise à Elisabeth, et qu'elle ne soit pas curieuse d'avoir d'exemples plus précis... Par chance, celle-ci semblait plus intéressée par New-York.

"Non, je n'ai pas prévu d'aller à New-York... J'habite et je bosse ici, et je n'ai pas posé mes congés, donc je ne peux pas trop partir en weekend. Mais bon, si tu te présentes spontanément, il te recevra. Ça arrive plus souvent qu'on ne le croit.", expliqua-t-il en haussant les épaules, avant de réfléchir un bref instant.

"Je crois qu'il y a une Fondation Ganymède à Athènes. Normalement, en Europe, il y en a plus qu'ailleurs, donc probablement une. Je ne sais pas qui y est, remarque."
InvitéInvité
Ven 17 Juin - 2:18
Lise remarqua que Kyle éludait la question alors que pour la jeune femme elle était fondamentale. Elle tenta une autre approche pour tenter de lui soutirer plus d'informations:

"Y'a un truc que j'pige pas Kyle... Tu es parti de Ganymède, il me semble, il y a quelques années... Je n'ai jamais su pourquoi... Qu'est-ce qui a changé entre temps? D'après ce que tu me dis, le job à l'air assez...éthique, qu'est-ce qui ne te plait pas en vérité? Je ne te demande pas de balancer sur ton job mais tu comprends, j'aimerais vraiment connaître mieux Ganymède avant de m'engager..."

Lise connaissait l'organisation de nom et des quelques membres qu'elle avait rencontré mais désormais elle voulait en savoir plus et Kyle était sa meilleure source d'informations. Il ferait donc les frais de la curiosité de Lise...
Le jeune homme n'allait pas à New-York mais selon lui, elle obtiendrait un entretien sans trop de mal.
Athènes devait aussi posséder sa propre fondation et ça valait peut-être le coup après tout... Elisabeth devait rejoindre sa famille pour leur faire la surprise, son avion arrivait à Athènes, elle pourrait bien y faire une halte à la fondation. Encore fallait-il qu'elle se renseigne pour être certaine qu'il y en avait bien une sur place.

"Je veux bosser en Amérique et pas en Europe, tu crois que ça pose problème si je passe voir la fondation d'Athènes?" La question était plutôt idiote en soi mais après tout, le service administrative de Ganymède était peut-être le même partout. Ainsi, la fondation d'Athènes était commune à celle de New York et s'engager en s'adressant à l'une ou à l'autre n'avait peut-être aucune importance.

Elisabeth s'était habituée aux pays anglophones et elle ne souhaitait pas s'installer en Europe, elle trouvait que le vieux continent ne lui apporterait rien de plus que ce qu'elle avait déjà ici. La jeune femme détaillait son interlocuteur avec intensité. Peut-être que si elle se retrouvait à Ganymède, elle aurait l'occasion de travailler avec Kyle... Cette idée ne déplaisait pas à la Crétoise, bien au contraire, elle était certaine que le jeune homme devait faire un parfait coéquipier!
DestinSans étiquette
Ven 17 Juin - 13:41
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle s'apprêta à répondre quelque chose.

Et finalement, il se ravisa, un vague air de nostalgie s'affichant sur son visage.

"Quoi qu'il y ait qui m'a déplu à cette époque là, c'est à présent révolu. Une page s'est tournée, et ce qui s'y écrit maintenant est autrement plus agréable."
Lise comprit qu'elle n'en tirerait rien de plus sur le sujet.

"Si tu t'inscris à Athènes, tu travailleras à Athènes. Certaines choses sont mutualisées, mais les bureaux travaillent sur la zone locale. Donc si l'Amérique te tente, reste en Amérique. Ganymède n'y est pas fortement implantée, et donc, il y a plus de possibilités de boulot."
InvitéInvité
Ven 17 Juin - 18:53
Elisabeth était déçue que Kyle ne lui réponde pas mais elle n'insista pas plus, comprenant qu'il n'ajouterait rien d'autres sur le sujet. Ce qui n'allait pas avant, n'était plus d'actualité à Ganymède. C'était peut-être Beckers le problème? Ça n'aurait pas été étonnant... Sa retraite anticipée était peut-être à l'origine du ralliement de Kyle à la fondation... Sans doute, Lise ne le saurait jamais, mais l'essentiel restait le présent et ce qu'il en était de Ganymède aujourd'hui. Comme Kyle ne lui fournirait pas plus d'informations que ça, il fallait que la jeune femme obtienne un entretien. Elle doutait d'en apprendre réellement plus sur le coté caché de la fondation avec Wiseman mais ça valait le coup d'essayer. Et si jamais, elle n'obtenait pas de réponses claires, elle tenterait tout de même le coup à Ganymède pour découvrir d'elle-même ce qu'était véritablement cette organisation. Malheureusement, si elle voulait travailler en Amérique, elle ne devait pas postuler à Athènes... Logique en soi. Kyle avait ajouté qu'il y avait plus d'opportunités de job en Amérique qu'en Europe...

Elisabeth touchait du doigt la vie à laquelle elle aspirait... Malheureusement, elle avait prévu de partir en Crête dans deux jours... Devait-elle repousser l'échéance? Cela faisait trois ans à présent qu'elle vivait une vie complètement décalée, loin des mutants. Trois ans qu'elle vivait une vie qui lui plaisait pas. Aujourd'hui, elle avait l'opportunité de retrouver la vie qu'elle désirait... Il ne fallait pas attendre plus longtemps. Lise était tellement excitée à cette idée qu'elle décida de la passer en priorité avant son voyage en Crête. Elle irait d'abord à New-York effectuer cet entretien...

"C'est décidé Kyle, je vais à New-York rencontré Wiseman. Je veux savoir quelle possibilité ils peuvent m'offrir et en apprendre plus... C'est l'occasion ou jamais... On aura peut-être la chance de travailler ensemble... Enfin, j'aurais peut-être la chance de travailler avec toi si jamais je suis à Ganymède.'"

Il semblait à la Crétoise qu'elle avait une tonne de choses à faire à présent. Décommander son vol pour Athènes, prendre un billet pour New York dans les 24 heures... Elle conclut donc:

"Je te remercie Kyle... Je vais rentrer chez moi, commander un biller pour New-York." La jeune femme désigna nonchalamment l'immeuble à quelques pas du club où elle travaillait. "J'espère sincèrement qu'on se recroisera un jour ou l'autre. Pour prendre un verre par exemple, ça changerait... en tout bien toute honneur évidemment!" Ajouta Lise avec un sourire.

La jeune femme plongea sa main dans son survêt' où la clé de son T3 reposait. Elle avait hâte de changer de vie à présent.
DestinSans étiquette
Sam 18 Juin - 20:40
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle hocha la tête face à l'enthousiasme et la motivation d'Elisabeth pour faire tout le trajet à New-York, et reprendre une vie qu'elle avait peut-être abandonné trop prématurément.

"Tu vas voir. C'est sympa Ganymède. On s'y fait plein d'amis partout, et on fait des trucs bien.", se contenta-t-il de dire, démontrant par le fait même s'il en était vraiment besoin qu'il n'était qu'un piètre recruteur.

"Bon voyage alors ! New-York est une chouette ville. Enfin... Tu dois mieux connaître que moi, je suppose... à la proch... Oh !", il s'arrêta, et prit un air plus doux : "Thanatos. Note ça dans un coin de ta mémoire, ça te servira peut-être... À la prochaine.", il lui adressa un petit signe de la main, et la laissa aller.
InvitéInvité
Mer 6 Juil - 0:06
C'était exactement ce que recherchait Elisabeth: se faire plein d'amis. Des mutants de préférence. Et du peu de personne qu'elle avait rencontré de Ganymède, il y avait des gens biens tel que Kyle et nul doute qu'elle en rencontrerait d'autres. Kyle s'apprêtait à partir mais il ajouta "Thanatos"et expliqua que ça pourrait lui être utile. Les consonances lui évoquaient "la mort" en grec mais ce n'était pas certain... Qu'avait-il voulu dire? Ça ressemblait à un nom de code... C'en était peut-être un. A l'instar de Lise qui en possédait un au temps de l'institut -Clothos- peut-être que les membres de Ganymède en avaient aussi. Ça pouvait coller en outre avec son pouvoir... Elisabeth garda le nom en mémoire avant de remercier Kyle et lui souhaiter une bonne continuation.

La Crétoise annula donc son vol pour la Crête et prit aussitôt son billet d'avion pour New-York. Le jour J, elle s'empara d'un sac à dos avec un sandwich, un bloc-note et de quoi écrire. Elle prit soin de recharger son portable -photovoltaïque qu'elle exposa à la lumière extérieure- et elle rangea rapidement son appartement.

Et c'est avec une certaine appréhension que Lise arriva à l'aéroport en monorail. Il n'y en avait pour une heure de vol à peine et elle serait rendue à New-York pour débuter sa nouvelle vie... éventuellement...

Arrow New-York-Fondation Ganymède
Contenu sponsorisé
 

[Canada, Toronto] Et on lève les bras! Une-deux! Une-deux!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: L'Amérique du Nord :: Le Canada-
Sauter vers: