Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Egypte] Le temple maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FortuneSans étiquette
Jeu 16 Fév - 19:24
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur


Quelques jours après la libération de Vicky Bones des griffes de l'abominable Andrew March, la jeune fille put témoigner de ce qu'elle avait vécu.

Peu après sa rencontre avec Maiffa et l'expédition éprouvante dans le temple égyptien, elle avait été enlevée par March qui souhaitait en savoir plus sur ce qu'elle avait vécu en Afrique. Même si à aucun moment elle ne put connaître les projets exacts de March, elle avait bien compris qu'il cherchait dans ce temple l'accès à une certaine puissance oubliée.

"Briser le sceau de la mort et faire déferler les enfers sur le monde" lança-t-elle à l'attention des mutants présents dans la pièce en guise de citation de l'immonde March.

En poussant un peu plus loin l'interrogatoire de la jeune fille, Georgia réussit à apprendre que le nom de Cornelius van Damme aurait été cité à plusieurs reprises... et il n'en fallut pas plus pour que la blonde décide de monter immédiatement une expédition... destination le désert égyptien !

*
**

Jin, Maiffa, Lou, Mina, Mikasa et Sarah, la toute dernière se portèrent volontaires pour accompagner Madame Llewellyn dans cette mission d'exploration.

Maiffa, ayant déjà eu affaire à ce lieu terrible, fut chargée d'informer les uns et les autres des pièges qu'il contenait.

Quoi qu'il en fut le voyage fut long, éprouvant et relativement peu confortable : car même si Mason Lang avait pu leur affréter un jet privé pour se rendre en toute discrétion sur le territoire égyptien, il leur avait tout de même fallu cheminer par divers transports jusqu'au temple.

Et c'est ainsi qu'à dos de chameau que la petite troupe se retrouva au lieudit. Il était presque midi.


L'entrée du temple était taillée dans la roche et se subdivisait en 3 tunnels. Devant ceux-ci se tenait un homme tout habillé de noir... comme la première fois que Maiffa était venue ici en compagnie de Bellepomme et des Bones.
Maiffa InèsInstitut : Élève
Jeu 16 Fév - 20:37
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Et c'était repartie. Ils étaient repartie pour l'un des endroit auquel la jeune hybride n'aura jamais pensé à retourner. Jamais. Elle pensait que tout ça était derrière elle, que pour traquer Protagoras, le pire qu'elle aurait à faire, c'est d'aller en Confédération. Mais non, visiblement elle avait raté quelque chose dans ce Temple mais quoi ? Quoi qui mérite d'y retourner ? La directrice ne se rappelait déjà plus ce qu'elle lui avait dit ? Une fois sa décision prise, Maiffa acquisa et se mit en avant, pour la première fois devant ses camarades, elle ne souriait plus, son visage exprimait plus une certaine crainte qu'autre chose.

"Le temple où nous allons est piégé, le problème, c'est qu'il y a plusieurs chemins possible, même si elles se recoupent à un certain point. Une partie de ce que je pourrais vous dire risque de ne servir à rien donc si la voie là est bouché. Il y a des sables mouvants, assez spéciaux puisqu'il suffit d'enlever ses chaussures pour les éviter. Des araignées géantes que j'ai abattu moi même la dernière fois, donc normalement... Mais ça se reproduit rapidement donc prudence ! Pour les esquiver au besoin, rester silencieux et bougez lentement. Enfin... Diverses énigmes mortel, parce que sinon ce serait pas drôle et enfin, un shoggoth...."

Elle laissa un silence s'installer quelques instants avant de reprendre.

"J'en ai discuté avec Juliette concernant le dernier élément, et je sais que ça peut vous paraître impossible, mais il est bel et bien là. Mais pas belliqueux... Sinon je serais pas ici. Il se peut aussi donc que tout ça soit une grosse supercherie... mais les blessures qu'on subit certains se sont révélé réel, demandez au père de Vicky. De plus, le sale con en costard blanc qui était dans le temple aussi a perdu tout ses hommes. Donc je pense que les risques sont réels. De toute manière, je passerai devant histoire de."

Elle avait dit la dernière phrase avec une certaine autorité, pour que les autres comprennent bien qu'il vaut mieux qu'elle vérifie d'abord et qu'ils passent après.

Une fois à bon port, la jeune hybride se sentit infiniment contente de rentrer chez elle, même si elle se doutait qu'ils ne resteraient pas longtemps. Au pire, pour soigner les blessés, ils pourront toujours s'arranger sur place. C'est avec un sacré noeud dans le ventre qu'elle retrouva le temple... avec le même type encore sur place !


La jeune fille mit aussitôt pied à terre pour aller à la rencontre du bonhomme.

"Vous ? Mais... Vous êtes resté là pendant tout ce temps ? C'est impossible..."

Elle n'y pensait même plus au juste. Par curiosité, elle vérifia les trois entrées pour voir si aucune d'entre elle n'était détruite.

Alors que Maiffa constatait que seule l'entrée la plus à droite était encore praticable - celle que la jeune mutante reconnut comme étant celle du voleur - les autres ayant subi un éboulement, l'homme répliqua, sans prêter attention aux paroles de l'égyptienne :

"Je vous maudis, voyageurs. Soyez maudits sur cette terre impie. Un destin moqueur a guidé vos pas jusqu'ici"

Il leva le bras et dirigea la manche de son grand habit noir vers Georgia tout en poursuivant :

"Mon rôle est d'empêcher quiconque souhaite entrer dans le temple des Nouveaux Titans. Les astres m'ont annoncé votre visite. Et seules la mort et la damnation s'offriront à vous !"

Et subitement, une détonation se fit entendre. L'homme cachait une arme sous sa robe. Georgia tomba à la renverse, visiblement touchée au ventre.

On ne voyait toujours pas ce qu'il tenait en main. Quant à Madame Llewellyn, elle se tordait de douleur au sol...
Sarah RenardInstitut : Élève
Ven 17 Fév - 0:24
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah venait à peine d'arriver à l'Institut qu'elle choisissait déjà de partir en mission avec d'autres mutants de l'Institut, elle ne les connaissait pas à proprement parler. Elle pensait que malgré les dangers qui pourrait subvenir lors de la mission, elle essaierai de faire un peu connaissance...
De plus, étant plutôt serviable et voulant acquérir de l'expérience dans l'apprentissage de son pouvoir, cette mission était une occasion pour elle et l’Égypte la changerait de la France qu'elle venait de quitter il y a peu.

Lorsqu'elle vit Maiffa pour la première fois, elle fut surprise. Même si elle se doutait un peu que ce genre de mutants pouvait exister, la surprise était la.
Elle la trouvait d'ailleurs plutôt mignonne pour une femme chat, en plus elle adorait les chats.
Ce que Maiffa pouvait dire à propos du temple par contre, était loin de la réjouir, çà lui faisait d'ailleurs plus peur qu'autre chose.
Elle se demandait comment Maiffa avait pu avoir autant de courage pour y entrer une fois et qui plus est y revenir... peut-être en parlerait-elle avec Maiffa une fois la mission terminée...
La créature dont la jeune chatte parlait, Sarah ne la connaissait pas, cependant elle se doutait que tout ce qui se passait et allait se passer était aussi étrange que ce qui avait pu se passer dans la forêt...
Tant de noms étranges...Ceux-qui-chuchotent dans les ténébres, shoggoth...Loin de la laisser de marbre, ces noms plus étrange les uns que les autres lui donnaient la chair de poule.

Une fois le discours de la féline terminée, elle suivit le petit groupe qui s'avançait vers le temple.
Sarah écouta de loin la discussion que Maiffa avait avec l'homme vétu de noir...
Alors qu'elle tentait de comprendre où tout çà allait les mener, un coup de feu retentit la faisant sursauter et cligner des yeux.
Quand elle les rouvrit, Madame Llewellyn était au sol, la main sur le ventre se tordant de douleurs.
Sarah s'accroupit près d'elle et tenta d'atténuer les émotions dont Madame Llewellyn était victime, se concentrant sur la douleur qu'elle pouvait ressentir et essaya d'atténuer complétement l'état de choc dans lequel Madame Llewellyn était.


Jin YazukaInstitut : X-Men
Ven 17 Fév - 9:40
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Et c'était repartie. Nouvelle mission, nouveaux camarades. Ou presque.

Il vint saluer Mina pendant leur voyage et reparler de la mission qu'ils avaient fait ensemble contre les pseudo-nazis et espérer cette fois que personne ne serait blessé.
Faisant le tour de l'assemblé du regard, il prit le temps de venir se présenter à Sarah Renard, la nouvelle: "Bonjour, je suis Jin Yazuka. J'espère qu'on fera du bon boulot tous ensemble." Il présenta également son pouvoir en se transformant devant elle.

Il avait bien changé songeât il. A une époque il serait resté patiemment dans son coin. Peut-être était-ce simplement que connaitre ses alliés était devenu un peu plus nécessaire vu les dangers à affronter.

*Une bien belle troupe.* se dit il en regardant l'équipe, assisté par rien de moins que Georgia en personne s'il vous plait!
*Bonne nouvelle ou annonce de difficultés non-négligeables.* ne pût s'empêcher de penser le Japonais.


***

Quelques heures plus tard ils étaient devant le "temple"
Maïffa les avait brifé sur ce qu'elle avait vécue sur place... Le tout d'un air très sérieux. Il failli ouvrir la bouche pour objecter mais la femme-chatte semblait vraiment y tenir. Il tint donc sa langue jusqu'à arriver sur place.

Là il descendit de leur monture improviser et accompagna Maïffa jusqu'à l'entrée: "Maïffa-san." Lui dit il doucement en lui posant une main sur l'épaule pour la retourner alors qu'elle faisait face aux entrées du temple: [i]"N'oublie pas que cette fois tu es avec une équipe et pas des moindre." Il avait ajouter sa en faisant un petit signe de tête derrière lui dans la vague direction de Georgia: [i]"Aucun problème avec ton leadership. Mais n'oublie pas que tu as à ta disposition un panel de pouvoirs bien utiles. Moi même je pense être celui qui prendrait le plus facilement de sales coups.

Alors... utilises moi au mieux. Je peux être..."

Il n'eut jamais le temps de finir car un coup de feu retentit dans son dos.
Son premier réflexe fût de se transformer alors même qu'il sursautait s'avançant pour s'interposer entre Maïffa et ce qu'il n'avait pas encore identifié.
Il l'avait fait sans trop réfléchir, il savait qu'il ne pouvait rien faire, mais il avait dit qu'il pouvait être le bouclier de l'équipe, celui qui prendrait les mauvais coups, qui protégerait... Et il tenait parole, la tête tourné en direction du coup de feu, mais une main sur le bras de Maïffa pour la mettre entre lui et le tir.

C'est alors qu'il vit Georgia tomber à terre et l'homme en noir le bras levé: *Oh non!*

"くそっ/KUSO!" hurla t'il alors qu'il se projetait vers la silhouette, ses pieds s'allongeant.
Il ouvrit grand les bras, lui faisant un plaquage digne des meilleurs joueurs de football américain.
A l'impact il déploya quelques bras supplémentaires pour entraver l'homme et surtout le bras armé pour l'empêcher de viser quoi que se soit.
FortuneSans étiquette
Ven 17 Fév - 11:32
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Tandis que Jin s'élançait sous sa forme métallique sur l'inconnu pour le mettre hors de nuire, Sarah se précipita au chevet de Georgia.

La jeune empathe ressentait la vive douleur que son professeur subissait. Néanmoins, n'écoutant que son courage, elle réussit à atténuer les souffrances de la blonde... qui perdit connaissance.

Jin n'eut guère de mal à mettre l'homme au sol et à le maîtriser à l'aide de ses membres supplémentaires. Il était même à relever que leur adversaire s'était globalement laissé faire.

L'arme échappa de la main de l'homme et tomba dans le sable.


Il s'agissait d'un bien étrange pistolet, fabriqué dans une substance qui - sans aucun doute - était organique.

Dans sa chute, l'homme avait perdu sa capuche : il s'agissait d'un noir chauve que personne ne connaissait. Aux prises avec Jin, il éclata d'un rire sordide :

"Ma mission est accomplie. La pierre noire va s'infiltrer dans l'esprit et le corps de votre camarade. Et dans 12 heures, elle sera entièrement convertie à notre cause et vous détruira !"

Il s'esclaffa avant de reprendre plus sérieusement :

"Il est inutile de résister, il est inutile de vouloir sauver votre amie ! Seul le Grand Maître de l'Ordre peut la guérir et il ne le fera pas car ces guerriers le protègent ! Allez-vous en ou bien mourrez !"

Son visage se tordit une dernière fois avant qu'un rictus sinistre n'apparaisse sur les traits de l'homme. Il poussa un étrange râle et un file de bave blanchâtre sortit de sa bouche... Il était mort.
Maiffa InèsInstitut : Élève
Ven 17 Fév - 23:19
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
La jeune féline ne comprenait plus rien. C'était le même endroit mais visiblement tout avait changé à commencer par le maître d'accueil qui tira sur Georgia. La petite nouvelle, Sarah, tenta d'y remédier pendant que Jin maîtrisa l'inconnu mais l'ordure annonça qu'il était déjà trop tard. Et pour couronner le tout, Maiffa n’eut pas le temps de poursuivre l'interrogatoire ou de molester les gencives de l'homme que celui ci passa l'arme à gauche, certainement grâce à un poison dans une dent creuse. Serrant les dents et balançant des jurons en arabes, la jeune égyptienne ne laissa cependant personne souffler pour autant.

"On a pas le temps de lambiner. Mina et moi à l'avant, Mikasa, Sarah et Lou, restez au centre, Jin, ferme la marche. On a douze heure pour faire cracher le remède à un autre cinglé, je ne sais pas s'il est prudent de laisser Georgia ici ou de l'emmener avec nous, mais je ne pense pas qu'elle survivra dans cette fournaise. Mina tu peux la porter ?"

Elle fit craquer ses poing avant de se mettre en position quadrupède, prête à ouvrir la marche, le regard avide de vengeance. Elle commençais à en avoir marre de ces tarés qui non content de les faire tourner en bourrique, s'attaquait à eux en commençant toujours par les plus fragiles pour ensuite ce suicider. De vrai kamikazes et tout aussi fanatique. Le pistolet fait en os montrait bien qu'ici, Protagoras tirait encore les ficelles et que une fois à l'intérieur, des ennemies mutants seront le cadet de leur soucis. De même, en plus de transporter Georgia, il allait falloir protéger les deux françaises et la japonaise qui ne peuvent pas trop se défendre au corps à corps. Maiffa faisait confiance à Jin pour les couvrir au cas où.

"Dés que vous êtes prêt, on décolle."

[Normalement, c'est ici qu'on lancerait une action codé, mais je préfère laisser Mina, Mikasa et Lou répondre d'abord lancer la machine en route]
Mikasa AckermanInstitut : Élève
Sam 18 Fév - 12:43
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Situation grotesque pour la jeune métisse car jamais, au grand jamais, se serait elle doutée de se retrouver dans un avion, en direction d'un pays dont elle ne connaissait rien, accompagnant des personnes qu'elle n'avait jamais croiser autrement que de vue et semblant devoir participer à une "mission"... La partie encore légèrement rationnelle de son esprit se demandait ce que ce genre d'activités avaient à voir dans l'éducation de mutants et si il n'était pas légèrement irresponsable d'envoyer des enfants dans des pays étranges afin... D'y faire des trucs.
Mais c'était seulement la petite partie encore saine d'esprit qui parlait.
Son coté dominant, noyé dans un désir de vengeance et de haine accueillait ce voyage et ce qu'ils les attendaient avec, si elle en avait la capacité, un rictus sinistre aux lèvres. Heureusement, son visage restait aussi impassible qu'avant, cachant ses pensées les plus sombres aux autres... Tant que ces derniers ne sauraient lire les esprits ou ressentir ses émotions cela va sans dire.
Elle ne leur parla qu'une fois pour indiquer son prénom ainsi que ce qu'elle savait, à ce jour, de son pouvoir, réduire les choses en poudre, les oxyder voir "modifier" leur état...

Le voyage se passa déjà dans le silence le plus complet pour Mikasa, cette dernière ayant troqué ses jupes et chemises pour une short et un débardeur plus adapté aux température égyptienne et lui permettant de se déplacer avec plus d'aisance. Elle savait que la durée du voyage aurait dut être un moyen pour elle de faire plus ample connaissance avec les autres mutants, mais elle n'arrivait tout simplement pas encore à accordé ses désirs avec ses pensées et c'est ainsi qu'elle passa le trajet dans un coin, une casquette venant cacher ses yeux alors qu'elle restait silencieuse.

Et finalement, elle posa le pied sur cette terre inconnue.

Une fois devant ce que l'on pouvait qualifier de temple ancien, elle écouta avec une attention étrange les expérience de la femme-chat, qui l'avait légèrement perturbé lors de sa première rencontre dans les couloirs de l'Institut mais qui, désormais, semblait parfaitement habituée à son apparence, ou avait simplement décidée d'ignorer cette forme.
Une petite partie en elle semblait vouloir réfuter les propos de la dame-chat, voulant croire qu'il s'agissait là d'allégations nés de la peur et de l'inconnue... Et pourtant elle savait qu'elle disait la vérité.
Ils allaient affronter des monstres.
Mais n'était il pas déjà eux-même des monstres ? Cette pensée la fit sourire mentalement. C'était logique, l'on envoie un monstre pour en détruire un autre... Voilà qui semblait digne d'intérêt, oui, vraiment.
Mais elle se rendit rapidement compte que, tout Monstre qu'elle espérait être, son âme restait encore dramatiquement Humaine...

Les actes du guide, son tir de pistolet, l'effondrement de Georgia et les actions de ses compagnons... Tout cela se passa bien trop vite pour Mi' qui n'eut que le temps de voir leur supérieur s’effondrer au sol, immobile, gelée sur place par... De la peur ? Non, ce n'était pas de la Peur, pas exactement... Ou plutôt, c'était de la Peur pour quelqu'un d'autre, un sentiment de protection...
Si étrange, elle qui avait tout fait pour tenter de sceller ce genre d'émotions en elle, il suffit de voir une personne l'ayant acceptée pour voir revenir ces caractéristiques tellement humaines...
Secouant la tête, elle se mit deux gifles rapidement, sortant de son état de choc et observant les autres.
Le guide était mort, ils avait douze heures et devaient trouver un Grand Maître sinon Georgia allait mourir... Une situation des plus stressante.

Observant un bref instant la femme-chat à quatre pattes ainsi que le reste du groupe. Ce n'était pas bon, le sentiment d'urgence allait les conduire à leur perte. Prenant une longue inspiration, elle s’approcha de la femme-chat et tenta de poser sa main gauche sur son épaule pour attirer son attention. "Maiffa... Si tu me permet ce conseil... Si Mina est capable de porter Georgia... Il serait peut être plus sur de la placer au centre où elle pourrait être protéger par nous tous et où Sarah pourrait continuer à essayer de l'apaiser avec son pouvoir qu'en première ligne ou le risque est plus grand ?" Son ton était calme mais sûr. Elle n'émettait que son avis sur cette situation, essayant de conserver sa tête froide malgré cette pression. "Et en cas d'obstacles mon pouvoir pourrait s'avérer utile mais la décision te reviens."

Sans dire un mot de plus elle hoche la tête vers la femme-chat avant de se diriger vers le pistolet organique afin de le ramasser avant de se diriger à sa position derrière Maiffa.

En empochant l'arme, Mikasa remarqua que celle-ci était essentiellement faite en os pour son armature extérieure. Quel dingue avait-il pu construire pareil objet ?
Mina KovacsInstitut : X-Men
Lun 20 Fév - 23:29
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
A peine le temps de profiter un peu d'Edeas et hop dans un avion, en direction de l'Egypte pour y cotoyer de nouveau des choses extraordinaires...

Elle s'était équipée pour la mission, un body et des bottes et une jupe courte. Elle serait ainsi à son aise et pourrait se servir au mieux de ses capacités, elle avait d'ailleurs prévu des lunettes de soleil pour protéger sa vue sensible dans ce genre de pays..

Et finalement, elle posa le pied sur cette terre inconnue pour elle, et dieu sait pourtant que des missions elle en avait dejà accomplies..

Ensuite Briefing avisé de Maiffa, visiblement elle connaissait le coin. Et elle avoua la présence d'un Shoggoth... A cette mention Mina devint blême. Trop de souvenirs liés à cet être.

Ils allaient effectivement devoir affronter des monstres. Mina pensa à Edeas, qu'allait il rencontrer lui?

Le guide eut des actes relevant de la folie, des propos incohérents et un tir de pistolet, sur.... Georgia... Non... Pas Georgia... Pas elle.

Mina se rua sur elle pour s'assurer de sa santé. Elle la connaissait depuis qu'elle était à l'institut. Ne tenant pas un instant compte du danger pendant que ses camarades agissaient...

"Georgia non!!... Pas toi... Georgia..."


Mina prit son ancienne coéquipière dans ses bras.

"t'inquiètes pas on est là, on va te sauver..."


Suivant vaguement la discussion, Mina prit Georgia dans ses bras.

"Bon c'est pas le premier Shoggoth qu'on va devoir affronter les amis... Si l'on veut sauver Georgia allons y... Si vous m'illuminer pas trop je pourrais repèrer le chemin dans la pénombre et vous signaler les opposants potentiels..."
Jin YazukaInstitut : X-Men
Sam 25 Fév - 13:22
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
*Encore trop tard.* songeât il amèrement en regardant Georgia passer de la douleur à l'inconscience.
Pas plus qu'il n'eut le temps d'empêcher l'homme de se suicider. Un bel échec. Ou peut-être pas encore. Maïffa avait parler d'un espèce de dieu non? Il y avait encore de l'espoir.

C'est avec son habituel visage des mauvais jour, un masque de neutralité inexpressive parfaite, qu'il écouta les directives de Maïffa, ainsi que la contre-proposition de Misaka qu'il avait accueilli il y a quelques temps: *Elle semble s'être à peu prêt calmée.* pensa le Japonnais en la regardant se diriger vers l'arme, bien qu'elle n'avait pas décrocher grand chose lors du voyage aller. Sa faisait partie des choses à faire à l'occasion... Lui demander ce qui lui avait causé tant d'émotions lors de son arrivée.

Lorsque tout le monde fût d'accord sur les choses à faire Jin eu un instant de réflexion les yeux rivés sur le sol. Avec son pouvoir encaisser les coups était une possibilité. Et il ne voyait personne d'autre que lui plus à l'aise dans ce domaine... En terme de pouvoir bien sur. Sa place aurait donc était logiquement devant.
Il s'apprêtait à objecter quant à sa place, mais en levant les yeux il vit l'expression de Maïffa. Elle semblait clairement y tenir, alors il tint sa langue. Si elle pensait qu'il était mieux qu'il soit derrière, alors il respecterait le choix de son amie et c'est avec un hochement de tête qu'il prit sa place dans le dispositif.

S'il fallait avoir des yeux dans le dos... Pas de soucis. Mais par prudence il resta tout de métal vêtu dans sa version humanoïde semi-liquide.
Sarah RenardInstitut : Élève
Dim 26 Fév - 12:24
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah regardait tout ce petit monde se mettre en place et s’apprêter à être face à n'importe quel danger. Cette mission étant la première, Sarah était un peu affolée par tout ce mouvement et ne souhaitait en aucun cas aller contre les décisions prises par les autres, à moins que ces décisions soient vraiment stupides...

Pour le moment, elle suivrait les directives.
Elle écouta d'abord attentivement ce que disait Maiffa, puis trouvait l'idée de Mikasa un peu plus logique étant donné les circonstances. Elle se mettrait donc au centre, avec Mina et Georgia, et elle utiliserait son pouvoir pour apaiser les émotions de Georgia et du reste du groupe si cela était nécessaire.

Elle jeta un oeil à Jin, apparemment peu convaincu d'avoir sa place à l'arrière, puis essaya de rester la plus neutre possible quand elle eut un aperçu du pouvoir de Jin.

A présent, Sarah ressentait de la curiosité mais aussi de la peur vis à vis de ce qui pourrait leur arriver à tous pendant cette mission. Cependant, elle essayerait de canaliser ses émotions pour rester concentrée sur le rôle qu'elle devait remplir.
FortuneSans étiquette
Mar 28 Fév - 11:55
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Le petit groupe s'engouffra donc - Georgia transportée par les serres de Mina - dans le chemin des voleurs et chemina à travers les dédales du temple.

Au bout de quelques minutes, Maiffa reconnut l'inscription en lettres rouges figurant sur la paroi :

"Moi, Abdul Al-Hazred, ai cheminé jusqu'en cette terre oubliée de tous pour accéder à la connaissance. J'ai étudié, lu et rêvé. Et maintenant, j'en suis sur, ô toi voyageur qui met tes pas dans les miens, cet endroit est maudit ! Et si c'est en voleur qu'à ma manière tu es entré, tu ne devras jamais révéler ta présence ou tomber ta cape d'invisibilité. Ceci est une mosquée à sa façon et seuls les fidèles devraient pouvoir fouler cette terre. Tu es un étranger et tu devras, si tu veux éviter la damnation, ne pas te comporter comme tel"

La première épreuve était proche ! Aussi, les mutants ralentirent le pas et furent encore plus attentifs qu'à leur habitude...

Pourtant, une chose avait changé... Maiffa lors de son premier passage n'avait vu personne à ce stade là de sa progression. Pourtant...

... un homme presque aussi large qu'il était grand, semblant constitué de bronze, leur barrait la route.


En les voyant, il marmonna :

"Écrase les intrus a dit le Grand-Maître. Écrase les intrus qu'il a dit. Et des intrus, l'homme-bélier en voit..."

La voix était pâteuse mais ferme : s'il semblait attardé l'homme-bélier n'en était pas moins une menace pour la petite équipée. Et sans plus de préambule, il prit son élan et se mit à charger le petit groupe...
Maiffa InèsInstitut : Élève
Mar 28 Fév - 22:14
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Toujours en position quadrupède, la petite hybride féline mena la marche, prête à tout type de danger et même à l'inattendu. Il y avait même le petit avertissement de Abdul, le poète-sage-philosophe surement encore coincé au fond de ce dédale. Cependant, pour la première épreuve, elle ne s'attendait pas à être accueillit, encore moins par un golem de bronze.

"Ah merde... on aurai du ramener Ken..." lâcha elle.

Les voilà à présent face au premier de leur adversaire, et il ne semblait pas des plus sympa. Réfléchissant à cent à l'heure, la jeune fille se dressa lentement sur ses membres, laissa son poil s'iriser et contracta ses muscles tout en laissant aller un léger sifflement s'échapper de sa bouche. Enfin, elle reprit le plus rapidement possible.


"Mina... dés que possible, met Georgia à l'abri et prépare toi, on va avoir besoin de toute la puissance disponible. Jin, prépare toi à encaisser un wagon, je vais l'envoyer dans ta direction... Sarah... Lou... faites en sorte qu'il perde les pédales et qu'il ne se concentre plus que sur moi... Je vais l'envoyer dans le mur et le provoquer. Mikasa, une fois qu'on s'occupera du gros oeuvre, toi tu sape tout le batiment... si tu vois ce que je veux dire."

Se préparant à l'esquiver au dernier moment, elle pria pour que ses compagnons suivent ses directive et lança au bélier :

"HEY ! FACE DE MERDE ! MÊME PAS CAP DE M'ENCASTRER ABRUTI !"
FortuneSans étiquette
Mer 29 Fév - 11:13
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
L'homme bélier sursauta aux paroles provocatrices de Maiffa...

"QUOI ? MÊME PAS CAP ? MÊME PAS CAP ? L'HOMME BÉLIER ÉCRASE LES INTRUS !"

Et il dévia sa trajectoire pour l'orienter en direction de Maiffa...
Jin YazukaInstitut : X-Men
Jeu 1 Mar - 2:17
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Jin suivit le petit train de fille devant lui: *Tiens donc.* songeât il: *C'est vrai que je suis la seule présence masculine de ce groupe.* Pas que c'était un problème, mais après quelques heures d'avion et de chameau, c'est au milieu d'un couloir humide qu'il le remarquait...
Et comme toujours son esprit dévia sur l'introspection.

Sa lui faisait penser aux remarques de son camarades de chambre sur les filles lors de leur petite sortie à la statue de la liberté.
Il regarda les quelques filles devant lui.

Georgia on oublie. Avec son age... *D'ailleurs elle a quel âge? Faudrait que je lui demande.* Peut-être s'il avait envie de mourir il ferait sa. Il parait qu'elle le prennent toutes très mal quand on leur demande leur âge. Et avec quelqu'un du pouvoir de Georgia... *Elle est marié, ばああああか!(baaaaaka!)* Affaire classée

Mina c'était définitivement en croix. Il n'avait rien contre elle, mais c'est pas comme si elle était prise.

Lou... Non soyons sérieux!

Sarah, la petite nouvelle était plutôt charmante. Mais il y avait une certaine différence d'âge et surtout il ne la connaissait pas. Et Jin était bien le genre d'idiot à ne pas se contenter que du physique. Faudrait peut-être qu'il change un jour, sa aide des fois. Dommage qu'il tienne tant à l'image qu'il avait de lui même.

*Je suis pas gay quand même!!!* Il faillit s'étaler par terre en butant sur une pierre: "ご免(gomen)" lâcha t'il tout bas par reflexe en levant une main pour s'excuser. C'est bon en faite, personne n'avait rien remarqué...
Affaire classée! Il n'arrivait pas à imaginer la chose: il préférait les femmes, c'est sur!

Il y avait Maïffa aussi. Ils avaient une petite différence d'âge aussi. Rien de dramatique.
Il regarda pensivement l'hybride, le battement hypnotique de sa l'endormant presque. Il n'avait rien contre les chats, et il l'a trouvait rigolote avec ces réactions félines. C'était surtout drôle quand elle se fâchait ou qu'elle avait un truc qui lui causait une émotion quelconque. Elle se hérissait doublant de volume d'une façon qu'il trouvait comique.
Un peu comme dans ces vieux cartoon avec le chat passé à la machine qui ressortait en boule de poil avec yeux et bouche dépitée. Il évita de penser à tout sa, surtout pas à Maïffa en version boule de poil.
Il soupira un instant se décrochant de la vue de la jeune fille. Maïffa, c'était...

*C'EST BIEN LE MOMENT DE PENSER A SA!* lui rappela son bon sens. C'est vrai que c'était pas le moment. Il s'était laissait distraire: "ばか!(baka!) ばか!(baka!) ばか!(baka!)..." formèrent ses lèvres en silences. Oui c'était bien le moment.
D'ailleurs il y avait de l'animation à l'avant, ce qui lui permit de se recentrer sur l'instant présent.

Maïffa justement c'était arrêtée face à... Une statue? En bronze ou peut-être en cuivre allez savoir. Sauf que la statue bougeait et parlait.
Il écouta les consignes de la jeune fille, puis revint à l'homme-bêlier. Plus le temps de contredire, Maïffa avait lancé les hostilités verbales et la statue était en train d'opter pour les poings.

Il fit demi-tour, cherchant un coude de couloir. S'arrêtant juste avant, il mit un genoux à terre et attendit que la féline lui passe au dessus. Petite touche inhabituelle d'humour dans ce genre de situation, il avait un bras levée au-dessus de lui et fit un petit sourire dés qu'elle arriva: "Tu passe le relais?" semblait il dire, la main grande ouverte pour qu'elle tape dedans.

Une fois passée il se releva et attendit que le gros lourdaud arrive à portée de voix: "Tu vois l'homme-mouton. Elle te l'avait bien dit que tu l'attraperais pas.
Vu comme tu es gratuit je vais facilement te tondre!"
fit il avec un ton de parfaite moquerie.

A un mètre derrière lui un mur. A quelques mètres devant lui un truc bien lourd en pleine charge. Entre les deux pratiquement rien... Ah si: lui!

Bon de toute façon il était en mode liquide, au pire il allait le traverser... Peut-être l'étaler... Ou le pulvériser sur toute la surface du tunnel. D'ailleurs il n'avait jamais était autant dispersé qu'il prévoyait de l'être, avec ce qui lui arrivait dessus.

Il ne quitta pas son poste pour autant, mais un tout petit doute s'était installé en lui. Sa allait bien se passer... *Si?* fut sa dernière pensée avant que l'ombre du 36 tonnes à patte ne lui tombe dessus.


Dernière édition par Jin Yazuka le Sam 3 Mar - 20:05, édité 1 fois
Mina KovacsInstitut : X-Men
Jeu 1 Mar - 11:54
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Le petit groupe s'engouffra donc comme dans les jeux que Jeremiah avait l'habitude de pratiquer dans les profondeurs du temple. Georgia était transportée par Mina qui veillait aussi sur elle.

Premier avertissement de l'arabe fou. Une tirade visant à préparer tout le monde sur ce qui allait les attendre par la suite. D'autant qu'ils n'avaient aucun des objets requis pour un passage tranquillou.

C'est ensuite que les choses partirent en vrille. Un homme monstrueux, golemique et puissant les menacer de haut. Mina eut une pensée pour Georgia. Il fallait qu'elle ne l'expose pas. Maiffa la petite chatte hybride, prit les choses en main. Et provoqua la bête après avoir dispatché des rôles à chacun.

Mina en profita pour s'écarter rapidement en retrait et poser son précieux colis à l'abri. Elle était maintenant apte à combattre et mettre ses capacités d'attaque à profit.

"T'en fais pas Georgia, je revient. Je te laisserais pas..."
Malgré tous les mauvais coups que tu m'as fait... pensa t'elle...
Mikasa AckermanInstitut : Élève
Ven 2 Mar - 20:44
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Un simple hochement de tête. C'était le seul signe venant de Mikasa indiquant qu'elle semblait apprécier que Maiffa ait suivit ses conseils. Ou en était-ce vraiment un ? Elle devait être honnête avec elle-même. Elle en doutait. Ces personnes, ces mutants, ces amis... Ils se connaissaient tous pour la plupart, à l'exception de Sarah mais cette dernière semblait plus facile à vivre que la métisse. toujours est-il qu'ils se connaissaient, et ils semblaient agir un peu comme ils voulaient car, tandis que Mikasa conseillait ce qu'elle commençais de moins en moins à identifier comme le chef d'équipe, en la personne de Maiffa, Mina, l'étrange oiseau Mina, avait déjà ramassée la blessée avant de suivre la chatte dans le tombeau. Aucune préparation.
Aucun instinct de conservation.
Folie.

C'était nouveau pour elle qui prévoyait jusqu'à une semaine à l'avance ce qu'elle allait manger au petit-déjeuner, et pourtant elle les avait suivit, bon gré mal gré. Elle courait, le plus rapidement possible, l'air chaud et vicié du tombeau emplissant ses poumons en feu alors que ses cheveux commençaient à coller à son visage à cause de la sueur.
Sueur qui arpentait son corps tel un serpent étranglant sa proie.
Malgré tout cela elle se sentait bien. Chaque nouvelle respiration semblait lui faire avaler plus de poussière et de sable qu'elle n'en ait jamais vu mais elle se sentait bien. L'idée d'affronter une créature mystique et maudite excitait ses sens, libérait, petit à petit, ce morceau de Folie Ackerman, ce morceau qu'elle ne tentait de contrôler, morceau qui grandissait.
Était-ce la raison de son faible sourire, fugace, lorsqu'ils passèrent tous devant la mise à garde ? Probablement.
La Folie était elle aussi responsable de son grand calme alors qu'ils affrontaient ce qui ressemblait clairement au premier gardien des lieux ? Un imbécile de bronze ?
Certainement.

L'apparition de ce golem la surprenait moins qu'elle ne l'intriguait. Un golem de bronze, aussi intelligent qu'une statue, chargeant un peu à l'aveugle les provocations de la demoiselle de poils et moustache...
Il n'y avait aucun doute dans son esprit que si jamais cette chose parvenait à attraper l'un d'entre eux, ils ne survivraient pas et pourtant elle souriait, elle semblait amusée, calme, mais amusée.
Hochant la tête une fois dans la direction de Maiffa, indiquant qu'elle avait parfaitement entendue ses instructions, elle se décala rapidement sur le coté pour laisser passer l'Idiot du Tombeau, qui chargeait désormais un Jin de métal prêt à l'intercepter.
Quelque part, la partie encore saine de son esprit se demandait quel seront les dommages encaissé par le seul homme du groupe lorsque le Golem le rencontrera.
Mais cette partie fut rapidement étouffée par l'excitation de son rôle.
Enfin... Enfin elle allait savoir si tout ces tests, tout ces entraînements, allaient servir à quelque chose.

Au moment où le golem aura rencontré Jin pour finir sa course dans le mur de pierre, elle agirait, s’enlaçant le plus rapidement possible, très bas, visant le genou gauche du golem, activant, de façon consciente, sa capacité destructrice, désirant, réellement, transformer ce genou en poudre de rouille.
Et si il se retournait pour la frapper, elle l’accueillerait avec un sourire grandiose sur son visage en sueur, la peau un peu rose après cette course, prête à frapper.
Sarah RenardInstitut : Élève
Sam 3 Mar - 20:00
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah avançait en essayant de rester concentré pour éviter tout débordement ou toute panique inutile en cas d'attaque...Elle était certes un peu réticente face à ce qui pourrait se produire mais, depuis sa mésaventure dans les bois alpins de sa France natale, elle se disait que rien ne pourrait l'horrifier plus que ce qu'elle avait pu voir.

Alors qu'ils avançaient plus profondément dans cette grotte, ils arrivèrent face à une sorte de golem de bronze, un mastodonte qui fait frémir Sarah de surprise et aussi de peur.

Écoutant les directives données par Maiffa, elle ne se fit pas prier pour se mettre a l'abri, dos au mur un peu à l'écart de l'homme bélier sans pour autant le perdre de vue.
Elle regarda tout autour d'elle, tout le groupe se mettant en place pour défendre ou attaquer.
Puis elle se concentra sur le golem. Tout ce qu'elle avait à faire c'était d'amplifier son émotion de colère. Elle se concentra sur celle ci et essaya, petit à petit, de l'amplifier petit à petit jusqu'à le rendre totalement fou de colère.

Tout ce qu'elle espérait à présent c'était que cette affrontement ne finisse pas en bain de sang...
Maiffa InèsInstitut : Élève
Dim 4 Mar - 12:37
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Tout le monde semblait lui obéir et se mettre en place. Chacun semblait être prêt à remplir son rôle, la jeune hybride sentait que certains doutaient d'elle, et ils avaient bien raison : elle était si jeune par rapport à certains, c'est sûr, mais c'est elle qui connaissait le mieux cet endroit. Le poid à porter était certes lourd, mais elle n'avait pas le droit d'échouer. Alors que l'homme bélier répondait à ses provocations, Maiffa, se força à sourire de toute ses dents. Elle aurait peu de marge, mais autant faire confiance à ses coéquipier pour la suite...

Elle expira avant de bondir pour esquiver le chevalier de bronze qui le chargeait.
FortuneSans étiquette
Mer 7 Mar - 11:54
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Maiffa esquiva sans difficulté aucune l'homme-bélier qui la chargeait... La fureur de ce dernier était devenue sans limite sous l'effet des pouvoirs de Sarah. Et tout le monde le constata, y compris Mina qui venait de déposer sa précieuse charge (Georgia) bien à l'abri.

L'homme-bélier traversa la forme liquide de Jin qui éclaboussa les parois du mur sous l'effet de l'impact. Si Jin put regagner rapidement sa cohérence physique ce fut au prix d'une reprise de sa forme humaine.

L'adversaire s'encastra dans le mur qui trembla sous le choc. Quelques roches commencèrent à se détacher du plafond. Il semblait venir de créer un mini-éboulement en approche.

Mikasa, n'écoutant que son courage, toucha le genou gauche de l'homme-bélier et le fit rouiller. La plaque de bronze s'effrita, révélant de la peau, tout ce qu'il y avait de plus humaine : ainsi il ne s'agissait au mieux que d'une armure et au pire d'une seconde peau ! L'homme-bélier pouvait être vaincu.

Néanmoins dans sa fureur, il se retourna et attrapa à l'aide de ses deux Mikasa. Enserrée dans l'étreinte puissante de l'homme, elle risquait à tout moment d'être écrasée.

Et le pire... Les roches continuaient à pleuvoir. Cette section du couloir allait bientôt s'effondrer sur elle-même... Fallait-il progresser ou continuer à combattre ?
Jin YazukaInstitut : X-Men
Mer 7 Mar - 15:04
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
C'était... Un peu comme il l'avait imaginé. Mais en pire.
Il s'était fait proprement pulvérisé... Dans le premier sens du terme. Tel un jet de spray moyen il venait de se faire étaler sur toute la parois du tunnel. La mauvaise nouvelle c'est qu'il n'était pas prévu pour sa.

Pendant un instant il perdit le sens de la réalité. C'est comme si chaque parcelles de lui qui n'étaient pas rattachés à lui menait sa propre petite vie, tout en continuant à lui en envoyer les informations. Pendant quelques secondes il était à plusieurs endroits en même temps. Il entendait et voyait selon plusieurs angles la même scène, comme un kaléidoscope d'images et de sons. Sauf que son cerveau n'arrivait pas à traiter le tout.

Sa seule certitude était qu'il avait peur. Allait il rester comme sa, se diluer encore et encore jusqu'à ne plus pouvoir gérer le tout? Par chance (ou parce que la nature était bien faite) les choses se calmèrent. Les morceaux se recollaient entre eux, chaque rassemblement faisant taire une voix, chaque fusion lui laissait une petite partie de sa conscience en paix... Jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une paire d'yeux et d'oreilles pour voir et entendre.

La conscience que tout allait bien ne lui revint pas immédiatement. Un instant il faisait de son mieux pour ne pas sombrer dans la folie, celui d'après il regardait le plafond, de la grotte, essayant de déterminer ce qu'il voyait. Mais il n'y avait rien à comprendre, c'était juste un bête plafond de grotte... Qu'il se craquelait et s'effritait peu à peu.

Une grande inspiration, la tête s'abaisse... Un corps, une paire de main, des jambes, des pieds. C'était son corps, ses vêtements, sa main avec ses doigts qu'il agitait devant ses yeux.
Il se leva, encore un peu perdu... Tout allait bien, il pouvait se mettre debout, même s'il était un peu tremblant.

Un cailloux tombé sur sa tête lui fait reprendre conscience de son environnement: "Aïe!" murmura t'il. Il porta sa main à son front, levant la tête. C'est vrai le plafond s'effondrait. Il abaissa la main, constata qu'il y avait un peu de sang. *Rien de grave, une égratignure...* constata t'il.

Des bruits de lutte autour de lui, il fit le tour de son environnement, Georgia par terre Mina prête à se jeter en avant, Maïffa à deux doigts de faire de même, Sarah et Lou légèrement de côté en sécurité et... il vit. L'homme de métal et son genoux qui était à nu. Mikasa prise dans l'étreinte du mutant prête à se faire broyer.

Il y eu comme un déclic, comme si son cerveau se déconnecté de la réalité. Plus de son, juste sa camarade prête à se faire broyer. Il revit Georgia touchée, se tordant de douleur, avant sa La Baronne morte, s'étant suicidée, peut-être par sa faute à force de l'avoir poussée, et bien avant sa des camarades touchés par les balles des forces spéciales à l'ancien institut. Autant de situation où il n'avait peut-être pas fait ce qu'il fallait, mais ou il aurait put mieux s'en tirer s'il avait prit les coups plutôt que d'autre.

Sa ne pouvait pas encore arriver. Pas encore!
Hakumen perdit alors sa proverbiale contenance, son calme souverain lors des moindres difficultés comme des plus grandes. La peur de peut-être voir une camarade blessé le lança en avant.

"LÂCHE LA!" hurla t'il se ramassant sur lui même.

Jin reprit son apparence liquide, et se projeta en étendant ses jambes, bras en avant pour s'écraser sur la tête de l'homme-bélier qui lui faisait dos.
Il allait tenter la même manœuvre qu'avec la Baronne dans le métro en recouvrait la tête de son ennemis et en s'infiltrant sous forme liquide dans la bouche et le nez de son ennemis, pour lui faire lâcher prise sur sa compatriote: "逃げる/Nigeru!(Fuit!)" lâcha t'il en Japonais à Mikasa sans savoir si sa manœuvre était passée.

Le jeune mutant réussit à reproduire sa manœuvre préférée : en s'infiltrant par les orifices de l'homme-bélier, Jin arriva à lui faire lâcher sa prise. Et pendant ce temps là, les pierres continuaient à tomber... Ce n'était plus que l'affaire de quelques secondes avant que le déluge ne devienne irrésistible...
Mikasa AckermanInstitut : Élève
Mer 7 Mar - 22:25
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Connaissez vous ce moment que les samouraïs décrivent comme étant "la plus longue seconde au monde" au moment ou le fer se croise ? Non ? Alors vous ne saurez ce que Mikasa à ressentie au moment de son attaque. Et la description par les mots ne sera jamais assez puissante pour vous permettre de ressentir l'émotion derrière cette seconde si magnifique... Si mortelle...
Ce moment s'activa à l'instant précis ou ses mains nues touchèrent le genou de bronze du chevalier, du Gardien... Ce dernier s'était encastré dans un mur mais elle se doutait que cela lui ait fait de grands dégâts, ou même complètement immobilisé.

C'est pour cela qu'elle n'hésita pas.

Elle agrippa son genou de ses deux mains, refusant de le lâcher avant d'activer son pouvoir, sans vraiment savoir comment elle faisait, d'instinct, elle réussit son acte.
Elle ne saurait décrire ce qu'elle a vraiment ressentie durant cette fraction de secondes, c'est comme... Ressentir l'univers dans la paume de sa main. Se sentir capable de tout accomplir tout en sachant que l'on est totalement limité par notre humanité.
Une sensation des plus frustrante.
Et elle l'ignorais avec beauté, se concentrant de toutes ses forces jusqu'à obtenir la réaction souhaité, le genou de bronze se mettait à rouiller et finit par éclater libérant... Un genou de chair et d'os dessous.

Elle n'eut à peine le temps que de croiser le regard du Gardien de bronze avant de se sentir soulever du sol et une vive douleur n'émanant de ses épaules. "Giarrrrgh !" Une douleur intense, irradiant dans ses bras, son visage se figeant dans une expression de douleur intense, l'immobilisant totalement, incapable d'agir, de réfléchir.
Allait elle mourir ici ?

Pendant un bref instant, cette pensée s'installa dans son esprit alors que la douleur augmentait. Elle pensait mourir, ici, dans un tombeau inconnu. Elle pouvait presque sentir ses os commencer à rompre sous l'effort de la pression, son corps se faire aplatir.
Et il serait si facile alors d'accepter la mort. D'oublier cette douleur, tant physique que psychologique.
Et pendant qu'elle acceptait cette idée, elle se remémora sa promesse, sa prison, sa haine... "Graaargh !" Ouvrant en grands ses paupières, dévoilant un regard injecté de sang s'enfonçant dans celui du Gardien de Bronze, elle se disait que, quitte à mourir, elle le ferrait avec panache.

Cependant le Destin est une entité capricieuse, joueuse... Ainsi elle désira agir, en le nom et la main de l'homme de métal Jin... Tout ce qu'elle put voir, c'était une sorte de grande ombre métallique enveloppant le visage du Bélier et puis... Elle qui tombe au sol.
Groggy, il lui fallut quelques secondes pour entendre, et comprendre, l'ordre lancer par Jin. Et plus encore pour réussir à forcer son corps à agir.

Code:
Secouant la tête, afin d'en essayer de chasser la douleur, Mikasa entreprit d'essayer de sauter vers l'arrière, ses bras, tremblants et immobiles suite à ce traitement par le Golem. Clairement, elle essaye d'échapper à l'éboulement en se projetant le plus loin possible vers l'arrière.
Contenu sponsorisé
 

[Egypte] Le temple maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: Le monde :: Afrique-
Sauter vers: