Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite visite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maiffa InèsInstitut : Élève
Ven 1 Mar - 15:08
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Ganymède.

Il y a beaucoup au sujet de ce groupe, comme tout d'abord le fait que la petite Egyptienne et eux partagent normalement la même conviction : rapprocher les humains et les mutants en les considérant comme pas très différents. Après tout, beaucoup de mutant ont un physique tout à fait humain, seuls quelques exceptions sont comme la minette. Les hybrides pourraient aussi râler sur le fait que la société ne les engagent pas, mais comme le lui ont dit quelques uns de ses comparses à l'Institut, il y a eu des cas d'hybride perdant leurs moyens à cause de cette même mutation. Un truc qui pourrait lui arriver un jour certainement, même si pour l'instant, elle avait surtout l'impression de s'éveiller de plus en plus depuis son arrivé aux Etats Unies. Un élément à charge hélas contre les hybrides aussi : beaucoup rejoignent ExisTanz et plusieurs d'entre eux ont déjà tenté de la recruter en se basant sur son physique.

Elle avait déjà rencontré le grand patron... Et ça s'était assez mal déroulé par sa faute. Elle se basait sur les on dits et les stéréotypes... Et avaient donc essayer la carte de l'humour histoire de détendre la situation plus que tendu qui avait lieu à ce moment là entre l'Institut et l'entreprise. Elle s'en était voulu et elle s'en veut encore aujourd'hui. Un peu trop d'ailleurs pour savoir qu'elle risquait de ne pas réussir à garder son calme, surtout qu'elle ressentait de la culpabilité envers Juliette à l'instant présent. La Gothique se sentait trop responsable d'elle pour être d'accord avec ses plans actuels, et Maiffa le savait.

Pourtant Markus... Quand on y regarde... C'était la personne qui avait réussit, non pas en se basant sur ses acquis mais par son travail acharné. Donc oui... Sa plaisanterie était peut être malvenu. En fait, elle aimerait même être un peu comme ça, surtout vu son handicap physique, elle devra en effet travailler énormément si elle voudra plus tard ouvrir elle aussi une sorte d'internat pour mutant.


"On en a des choses à penser dans un ascenseur aussi long..."

On lui avait dit que c'était au 104eme... Mais quand même... L'ascenseur serait il bloqué ? Ah non, les chiffres grimpent bel et bien.
Markus WisemanGanymède : Dirigeant local
Ven 1 Mar - 23:27
avatar
Ganymède : Dirigeant local
Voir le profil de l'utilisateur
104e étage, Fondation Ganymède.

L'aigle sur le sol était toujours là, rutilant, et le hall était semblable à ce qu'il avait toujours été : peut être un peu impersonnel, mais en même temps, accueillant et vaguement rassurant. Ce qui l'était moins, c'est qu'il ne semblait pas y avoir grand monde. Comme si la perspective de l'extermination rendait le commun des mortels moins enclin à solliciter l'aide des talents mutants.

Derrière une banque d'accueil se tenait une jeune fille vêtue d'un chemisier blanc pigeonnant, ornée de couettes blondes haut perchées maintenues par un nœud rose orné d'un cœur, et un jaune orné d'une banane. Derrière ses lunettes rondes, elle était fort affairée à arranger sa manucure.

Il émanait d'elle une sorte de candeur et d'assurance toute réconfortante, et, paradoxalement, elle pouvait même faire penser à Juliette, que Maïffa venait de quitter. Certes, moins éthérée, certes, tout en couleurs et en kawaii, mais elle donnait l'impression d'être tout aussi imperméable à ce qui l'entourait, sans vraiment l'être par ailleurs.

Pour être imperméable à l'extérieur, elle l'était : elle n'avait semblait-il pas remarqué Maïffa. Mais la féline avait une autre souris en vue, qui arriva d'ailleurs quelques instants après, précédé d'une odeur de thé.

Markus avait l'air moins en forme que dans son souvenir. Il était toujours tiré à quatre épingles, et avait ses cheveux arrangés, mais sa cravate bleu ciel était légèrement dessérée, et un léger duvet à ses joues montrait un certain éloignement du rasoir. Ses traits étaient un peu tirés aussi, des cernes. Il ne dormait sans doute pas beaucoup.

Il avisa Maïffa, puis s'approcha d'elle :

"Bonjour Mademoiselle, bienvenue à la Fondation Ganymède. Vous êtes..." il chercha un instant dans ses souvenirs, sans qu'il ne soit vraiment simple de déterminer qui était l'antécédent de l'adjectif possessif "Maïffa. Je me souviens oui... L'Institut Xavier... Que puis-je faire pour vous ?"

S'il était rancunier, il le cachait drôlement bien. Son ton semblait neutre et plutôt bienveillant...


Maiffa InèsInstitut : Élève
Sam 2 Mar - 16:16
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
*Ohhhhh un aigle.*

La jeune minette observa avec intérêt l'aigle sur le sol. Symbole américain ou propre à Ganymède ? Le hall semblait des plus standard mais au moins, il n'était pas aussi froid qu'une salle d'attente d’hôpital. L’hôtesse d'accueil ressemblait à un personnage sexy de dessin animé, tout en couleur et ... mignorerie ? Comment ils disent déjà les américains ? Quoi qu'il en soit, elle a certes la tête de l'emploi comme ils disent, mais elle semblait aussi totalement détaché de ce qui se passait. En même temps, dans le hall, pour le moment, il ne se passe rien, elle avait bien le temps de faire une manucure. Ca, c'est peut être pas ce que ferait Juliette, mais elle serait tout aussi détendu et détaché. Soit cette secrétaire n'est pas mutante et elle a déjà un autre plan d'emploi ailleurs, soit elle est confiante en l'avenir. Au faite, c'est pas ici que Brieuc s'est pris une raclée par une secrétaire une fois ? Si ça se trouve, il s'agit de cette même femme. Faudra que l'Egyptienne aille dans le même dojo que cette dame.

C'est à ce moment là que la petite hybride sentit une douce odeur de thé avant d'apercevoir Markus. Au premier abord, il semblait être tout aussi serein que la minette concernant l'avenir... et semblait dormir autant qu'elle. C'est juste, qu'elle, avec son poil, ça ne se voit pas. Il arriva pour lui parler.


"Plus pour le moment... pour l'Institut."

Elle chercha les mots qu'il fallait. Il semblait ne pas être rancunier et même avenant. Peut être qu'il n'y a encore qu'elle qui accordait d'importance à cet événements d'il y a quelques mois ? De toute manière, elle s'en voulait encore et il y avait plus important. Elle s'excuserait bien, mais le sujet n'a pas été mit sur le tapis.

En fait elle ne savait pas quoi faire entre s'excuser, essayer de le réconforter ( ce qui serait encore plus mal venu, tant les poils ont tendance à s'accrocher aux costumes de ce genre ) ou être direct.


"Hum. C'est parce qu'on m'a laissé entendre qu'il y a des amis à mon ancienne directrice dans votre société. Il faudrait que je les vois."

Elle prit un temps d'hésitation avant de demander les oreilles basses.

"Euh..."

Elle lui demanderait bien si ça va, ou si elle pourrait faire quelque chose pour lui, mais ça semble assez évident qu'il est pas au mieux de sa forme que ça pourrait être malvenu.
Markus WisemanGanymède : Dirigeant local
Sam 2 Mar - 23:22
avatar
Ganymède : Dirigeant local
Voir le profil de l'utilisateur
Markus se contenta de hocher la tête face à la déclaration de Maïffa concernant l'Institut. Évidemment, les choses avaient du passablement se compliquer. Il ne préféra pas creuser la question, peut être était-ce simplement la question, ou bien avait-il d'autres chats à fouetter.

Il répéta la demande de Maïffa, comme pour être sûr de l'avoir bien comprise.

"Les amis de votre ancienne direc...", il s'interrompit et s'exclama "Ah oui ! Je vois de quoi vous voulez parler. Laissez-moi réfléchir un instant..."

Réfléchir ? Vraiment ? Peut être bien en effet, le dirigeant avait l'air vaguement absent, la tête ailleurs. Et Maïffa en savait suffisamment sur les télépathes pour se douter que parfois, cette expression était à prendre au sens littéral.

"Vous avez de la chance, j'en ai trouvé tout un gisement...", répondit-il sans plus de façons ni de fioritures, avant de lui préciserl'adresse où les trouver.

Il se tut alors, supposant que la conversation était terminée, Maïffa ayant trouvé réponse à sa question, puis sembla hésiter un instant, regardant ailleurs, puis finalement, il se jeta à l'eau et demanda, toujours sans façons ni fioritures, comme si le manque de sommeil avait eu raison de ses aptitudes politiques.

"Y a-t-il quelque chose que j'ignore et que je devrais savoir ?"

Il reprit très rapidement une contenance après avoir lâché sa question, mais elle trahissait sans aucun doute possible le désarroi dans lequel M. Wiseman pouvait se trouver en cet instant précis, au vu d'une situation mondiale qui était manifestement la cause de ses insomnies.


Maiffa InèsInstitut : Élève
Dim 3 Mar - 1:16
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
"Merci beaucoup."

Elle continua de regarder un moment le dirigeant local. Des choses qu'il ignorent et qu'il devrait savoir ? Oui, même beaucoup de choses, et il n'y a pas de raisons pour qu'elle soit malhonnête. Au point où ils en sont, avec la promesse d'une mort prochaine, elle ne serait même pas contre à un scan télépathique intégrale, en plus, ça permettrait à ce télépathe de la comprendre peut être entièrement en tant qu'être à part entière pour ce qu'elle est, et non pour ce qu'elle devrait être en se basant sur son physique. Mais tout ce raisonnement métaphorique n'a pour l'instant pas vraiment sa place ou son importance.

"Je compte enquêter pour savoir si il y a vraiment une arme capable de nous tuer tous... et s'il y est possible de la détruire avant son utilisation. Pas seulement pour les mutants, mais aussi pour empêcher une attaque nucléaire qui tuerait encore plus d'innocents."

Elle laissa un lourd silence s'installer avant de lever les yeux pour plonger son regard dans celui de l'homme. Un regard fatigué et lourd, celle d'une jeune fille qui a un peu trop vécu de choses pour son jeune âge et qui pourtant est prête à en vivre encore. Car il est un peu trop tard pour qu'elle "revienne à la normal" comme si tout ce qu'elle a fait, ses échecs comme ses maigres succès, ne peuvent peser dans sa conscience. Là est le lourd tribu demandé aux élèves de l'Institut. Ils sont accueillis, protégés et en compagnie de personnes capable de les comprendre, mais en échange, on leur demande parfois plus que leur propre vie.

"Et je ne peux pas faire ça seule... Alors je veux demander... A d'autre gens s'ils veulent bien m'aider. Sans les forcer, sans leur mentir. Je veux juste leur demander s'ils seraient prêt à être aussi fou que moi."

Ses yeux trembla un instant. Et une idée germa alors dans sa tête : avait elle perdu l'esprit ? Etait ce pour ça qu'elle ne pensait pas comme beaucoup de gens ? Etait ce pour ça qu'elle était trop idéaliste et qu'elle ne pouvait accepter la réalité concernant sa condition ? Doit elle se faire soigner ?

"Et... Vous ? Qu'est ce que vous en pensez ?"
Markus WisemanGanymède : Dirigeant local
Jeu 7 Mar - 18:52
avatar
Ganymède : Dirigeant local
Voir le profil de l'utilisateur
Si par hasard Markus avait eu un instant de faiblesse, celui-ci semblait faire partie d'un lointain passé : il s'était recomposé un masque impénétrable d'écoutant serein et attentif. Pourtant, Maïffa n'avait sans doute pas rêvé.

"Je comprends...", se borna-t-il à répondre, avant de sourire un peu plus aimablement. "Et je vous souhaite bonne chance dans votre entreprise. Si vous avez besoin de quelque chose, sachez qu'il y a beaucoup de personnes de bonne volonté chez Gaymède ; de bonne volonté et de certain talent, si je puis me permettre."

Il plissa les yeux d'un air entendu, puis répondit, un peu plus mystérieusement.

"Ce que j'en pense ? Et bien... J'ai acquis la certitude que la Confédération Américaine cache quelque chose, et qu'elle le cache très bien." l'emphase sur l'adverbe valait toutes les explications à l'apparente fatigue de M. Wiseman. "Certaines rumeurs sont par ailleurs assez troublantes... L'une d'entre elles prétend que l'Institut Xavier - l'ancien, celui qui a été "détruit" par une explosion - possédait une technologie capable d'accomplir le genre de fait dont se revendiquent les confédérés."

Il soupira. La lassitude pouvait à nouveau se lire sur son visage.

"Mais ce ne sont que des rumeurs... C'est très léger, mais c'est malheureusement tout ce que j'ai sous la main pour l'instant. J'ai tout de même la sensation que si quelqu'un devait en savoir quelque chose, ce serait... Les amis de votre ancienne directrice, pour reprendre votre expression."

Il ferma un instant les yeux, puis se pinça l'arête du nez en inspirant profondément. Un ange passa, puis il répéta à nouveau.

"Je vous souhaite bonne chance dans votre entreprise..."


Maiffa InèsInstitut : Élève
Jeu 7 Mar - 20:26
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Ah, il semblait reprendre du poil de la bête. Il reprenait un air professionnel attentif comme on pouvait s'attendre à voir chez un responsable de grande hiérarchie de chez Ganymède. Au final... Il lui souhaita bonne chance. Ca fait plaisir, même si la chance ne sera certainement pas suffisante pour triompher.

Wiseman lui accorda alors certaines révélations forts intéressantes. Tout d'abord la Confédération possède effectivement un argument de poid pour la population mutante mondiale. A cet annonce, elle sentit son coeur se serrer dans sa poitrine. Elle le redoutait, et elle avait commencé à se dire que la Confédération devait avoir quelque chose en voyant le directeur de Ganymède. Maintenant qu'elle en avait la confirmation, elle sentit ses poils s'iriser lentement.

En plus, visiblement, c'est l'ancienne Institut qui a du leur glisser cet arme dans leur main malgré eux. Terrible ! En plus, d'après ses souvenirs de discussions éparses avec ses anciens camarades, il y avait une chose qui pouvait tout à fait correspondre...


"Information capitale... Quand j'étais à l'Institut avant cet été, quand j'ai parlé de l'ancienne Institut avec quelques anciens, j'ai entendu parler d'un truc qui pouvait localiser les mutants partout dans le monde. Donc oui... Je vais aller voir les amis de Madame Llewellyn. Pour confirmer..."

Silence plus ou moins confortable avant que l'homme ne lui souhaite à nouveau bonne chance. Maiffa inspira à son tour avant de s'autoriser un sourire timide.

"Merci monsieur Wiseman. Je savais déjà que Ganymède comporte de nombreuses personnes plus que compétentes. Si on s'en sort, je vous offrirai le thé en vous racontant mes aventures en Egypte."

Une promesse porteur d'espoir, c'est tout ce qu'elle pouvait offrir au directeur de Ganymède. Cela pouvait être peu, mais quand tout va mal, l'espoir peut être le carburant permettant au moteur collectif de dépasser son régime habituel afin de faire des prouesses. Espoir que cette crise actuelle allait se terminer dans le meilleure des épilogues avec un retour à la normale. Ses oreilles se releva tandis que la jeune fille s'empêcha d'aller trop loin en s'empêchant de prendre la main de l'homme. Essayer de donner de l'espoir, c'est bien, aller dans le sentimentalisme profond digne d'Hollywood... non.

"Au revoir. Et merci encore."

Elle se tourna alors pour se diriger vers l'ascenseur, se concentrant sur son objectif actuel.

Arrow ( A moins d'en être empêchée ) Réunion au Sommet
Maiffa InèsInstitut : Élève
Mar 2 Avr - 13:33
avatar
Institut : Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Markus Wiseman a écrit:


"Ce que j'en pense ? Et bien... J'ai acquis la certitude que la Confédération Américaine cache quelque chose, et qu'elle le cache très bien." l'emphase sur l'adverbe valait toutes les explications à l'apparente fatigue de M. Wiseman. "Certaines rumeurs sont par ailleurs assez troublantes... L'une d'entre elles prétend que l'Institut Xavier - l'ancien, celui qui a été "détruit" par une explosion - possédait une technologie capable d'accomplir le genre de fait dont se revendiquent les confédérés."

[/color]
Contenu sponsorisé
 

Petite visite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: Manhattan Uptown :: Fondation Ganymède-
Sauter vers: