Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [03/09/12]Perdu dans l'Université

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jay SirianInstitut : X-Men
Jeu 17 Jan - 14:07
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Bientôt la reprise des cours, alors que Jay se dirigeait dans la fac, à tenter de trouver son prochain bâtiment de cours. Il y avait à nouveau eu des changements et il ne savait toujours pas où il était censé aller.
Il avait durant un petit moment pensé à retourner à Londres, surtout que Georgia était retourné en Europe avec l'Institut, mais il avait déjà fait transférer son dossier une fois et puis, il avait l'impression d'être plus utile à New-York qu'à Londres. Ou plutôt, qu'il était plus utile en Amérique du Nord plutôt qu'en Europe.

Jay avait vu les infos, concernant les camps, mais il ne voyait pas ce qu'il était possible de faire pour le moment. Il n'en avait pas les moyens, il n'en avait plus les moyens. L'Institut partit, une bonne partie de ses moyens aussi, il ne restait plus grand chose.

Oubliant tout ça, il se remit à se balader dans l'Université, un plan en main, à la recherche de son bâtiment.
Rebecca HughesGanymède : Sympathisant
Sam 2 Fév - 3:31
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
"...Urgence nécessitant ton expertise...Pff......étudiants...perdre mon temps"

Son immense sac sur le dos et les mains dans les poches, Rebecca poussa la porte du pavillon de Sciences avec mauvaise humeur. Après plusieurs semaines à faire ses preuves, la jeune paramedic pensait bien que ses nouveaux collègues à la Grosse Pomme commençait à lui faire confiance. Après tout, ils étaient chanceux de l'avoir dans leur équipe! Elle était une paramedic excellente - même plus! Elle bottait des fesses!

Mais de toute évidence, avec la "mission" qu'ils lui avaient donné, elle se rendit à l'évidence que ce n'était pas le cas.Enfin prête à sauver des vies et à faire une différence - et il faut l'avouer, elle était en manque d'action - Rebecca avait sauté dans son véhicule et s'était précipité vers l'Université.... Pour se rendre compte de la situation. La mission si crucial sur laquelle ils l'avaient envoyé consistait à aider un étudiant à sortir une boule de billard qu'il s'était rentré dans (non non ce n'est pas ce que vous pensez) la bouche. Elle n'avait pas juste ça à faire, déboucher des étudiants hungover! Toute cette histoire d'arme anti-mutante lui faisait vraiment peur. Surtout parce qu'elle ne savait pas quoi faire pour changer les choses.

Tandis qu'elle marchait pour retourner à son véhicule d'urgence, la sangle de son immense sac céda sous le poids du matériel qu'elle avait apporté pour sa mission spéciale et elle perdit l'équilibre soudainement. Se retournant pour essayer de retenir son sac, elle fit une pirouette peu gracieuse et laissa tomber son sac au sol. Rebecca poussa un long soupir et sentit une migraine se pointer le bout du nez. Elle resta immobile plusieurs secondes et fixa son sac.


"Seriously?...Seriously?!" grogna-t-elle avec mauvaise humeur et une pointe de découragement.

Becca croisa les doigts et continua de fixer son sac, comme on fixe un chien désobéissant, tapant du pied. Elle regarda sa montre et se rendit compte avec joie que son quart de travail achevait. Elle n'aurait qu'à ramener la voiture d'urgence, faire face à ses collègues, encaisser leurs blagues et leur commentaires déplacés, et rentrer prendre une bière avec ses colocataires. Quelle idée elle avait eu de venir à New York. Elle n'avait même pas eu le temps de faire quoi que ce soit avant le radio silence chez la Fondation et maintenant qu'il y avait cette histoire d'arme à destruction massive-mutante, la jeune femme était vraiment dépassée par les évènements.

Elle leva les yeux et remarqua un jeune homme qui marchait sur le campus, un plan à la main. Ne pouvait vraiment l'aider, Becca lui envoya toute de même un sourire amical. Elle retourna son regard vers son sac, se pencha et prit entre ses doigts la sangle qui avait déchiré. Elle l'approcha de son visage et l'examina, la paranoïa venant de son nouveau milieu de travail la mettant à se demander si on avait sabotagé son équipement. Nah! C'était ridicule...Right?...

Jay SirianInstitut : X-Men
Lun 4 Fév - 23:40
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Toujours à son plan, Jay remarqua une jeune femme lui sourire alors qu'elle semblait avoir un problème avec son sac. Problème plutôt gênant étant donné que celui-ci était tombé sans elle. N'ayant de toute façon rien d'autres à faire, il décida de se rapprocher d'elle pour tenter de l'aider.

-Bonjour. Je peux faire quelque chose ? Vous avez l'air d'avoir... un léger souci.

Il s'approcha encore un peu, sans pour autant se baisser. Il voulait bien aider un peu les gens, mais il ne faisait tout de même pas assez confiance. Il avait vu plusieurs choses depuis des années pour montrer qu'il ne fallait pas si vite faire confiance et l'ambiance actuelle n'était pas à la confiance non plus.
Rebecca HughesGanymède : Sympathisant
Mar 5 Fév - 6:05
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Les yeux toujours rivés sur la sangle brisée, les idées fusaient dans le cerveau de Rebecca. L'usure était certainement l'explication la plus simple pour ce bris de matériel, mais c'était beaucoup plus amusant - et un peu psychotique - de s'imaginer des choses. Elle fut toutefois interrompue dans ses pensées par le jeune homme qu'elle avait vu marcher sur le campus. Et c'était surement pour le mieux. Elle fut toutefois surprise de le voir s'approcher et lui adresser la parole. Examinons la situation: elle était debout en plein milieu d'un campus d'université, vêtue de son uniforme de paramedic et elle fixait une sangle avec suspicion. Considérant les circonstances, c'était quand même un miracle que quelqu'un ce soit arrêté pour lui adresser la parole.

"Bonjour! Je - euh - Merci de l'offre c'est très gentil, mais ça va. Juste un petit soucis d'équipement et puis, bon...c'est une de ces journées. Je suis impatiente qu'elle se termine!"


Une de ses semaines, finit-elle en pensée, faisant référence aux circonstances actuelles qui n'étaient pas particulièrement resplendissantes. Rebecca trouvait le jeune homme vraiment gentil de lui offrir de l'aide de cette façon, mais ce sentait également un peu ridicule de s'être laissé emporter par la situation. Pour montrer qu'elle n'avait pas besoin d'aide, elle souleva son immense sac comme s'il ne pesait qu'une plume. Ce qui était le cas, pour elle. Elle le redéposa sur le sol et envoya un petit signe de menton vers la carte du campus que tenait l'inconnu dans ses mains.

"Et vous? Vous êtes nouveau sur le campus, je suppose. Je ne connais pas l'université du tout, mais si par tout hasard vous cherchez le département des sciences humaines ou l'Association des étudiants en enseignement de l'histoire, j'y reviens; c'est là-bas! Suivez les relents de bizutage."

Elle se tourna théâtralement de pointa la porte qu'elle avait emprunté pour libérer un futur enseignant d'une boule de billard. Rebecca eut un éclat de rire qui réussit à désamorcer son humeur négative. Futurs enseignants...qui éduqueront les jeunes de demain. Ça allait être drôle, ça. Elle redirigea son regard vers le jeune étudiant et haussa les épaules, comme pour excuser son commentaire et son comportement.
Jay SirianInstitut : X-Men
Ven 8 Fév - 14:56
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque la jeune femme souleva, très facilement, son sac, Jay se demanda s’il n’avait pas l’air bête à proposer son aide. Néanmoins, par un grand coup de chance, la jeune femme allait surtout lui être utile à lui.

-Je ne suis pas nouveau, j’étais déjà ici l’an dernier, ou plutôt durant une partie de l’année. Mais selon mon futur emploi du temps, tous mes cours ne sont pas dans le même bâtiment…

Ou comment se retrouver à raconter sa vie à une personne rencontrée par hasard sur le campus.

-Néanmoins, si vous me dîtes que par-là se trouve un bâtiment en rapport avec l’histoire, ça peut m’intéresser.

Quelque mois auparavant, Jay se serait demandé si cette rencontre était vraiment un hasard ou si c’était un signe du Destin, de l’Institut ou de Lange&Manners, mais tout cela était bien loin maintenant.
Même si les problèmes pour les mutants n’étaient pas du tout réglés.


-Bon, je vous remercie pour votre aide du coup, même si vous m’avez plus aidé que je ne l’ai fait. J’espère que cette mauvaise journée se terminera vite pour vous.

Je recule un peu, puis regarde la direction qu’elle m’a indiquée, ainsi que mon plan, pour essayer de m’y retrouver.

[hrp : tout d’abord, désolé pour ce retard, mais je suis en plein déménagement, c’est le bordel. Ensuite, je manque d’inspi là je l’avoue, mais bon, c’est le temps de la reprise quoi^^]
Contenu sponsorisé
 

[03/09/12]Perdu dans l'Université

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: Manhattan Downtown :: New York University-
Sauter vers: