Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [27/07/12]Juste retour des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ethan GarretGanymède : Sympathisant
Jeu 17 Nov - 18:55
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Arrow Saut temporel

La chaleur et l'humidité combinées commencaient doucement à taper sur le système d'Ethan qui n'avait alors qu'une hâte : celle que l'orage éclate et que la pluie rafraichisse un peu l'environnement. Il détestait ces moments où la température semblait grimper sans cesse avant le dénouement, la libération pluviale ne fasse son entrée. Malgré le temps qui tournait au noir, l'australien était pourtant vêtu simplement d'un long short avec un tee-shirt simple aux couleurs d'une compétition de surf quelconque tout en étant accompagné de sa célèbre paire de tongs
Sur le chemin il avait acheté une bouteille d'eau fraiche espérant vainement pouvoir se réhydrater tout en se rafraichissant. Il avait même troqué sa cigarette contre un chewing-gum qu'il machait pour garder sa bouche occupée

Il finit par arriver à l'adresse de la Fondation et se dirigea vers les ascenseurs tout en repensant à sa matinée : rien de bien extravagant, il était passé de bonne heure au restaurant pour tenir sa cave en ordre et avait envoyé quelques mails à divers producteurs américains pour avoir des échantillons. Il voulait tenter d'appuyer la production locale sur les menus et ne réserver les imports que pour les clients un peu plus fortuné. Mais cela nécessitait pas mal de travail et un peu de temps. Et il n'était pas vraiment d'humeur à travailler donc il avait quitté son lieu de travail pour choisir d'aller faire un tour chez Gany. Il avait cette idée qui lui trottait depuis quelques jours et voulait pouvoir régler cette histoire, après tout il était temps de se rendre utile

Ding...

104ème étage, Fondation Ganymède
Ethan sortit de la cabine tout en buvant la dernière gorgée de sa bouteille qu'il expédia d'un geste élégant et plein de finesse en direction de la poubelle qui trainait non loin de l'accueil. L'action aurait pu être superbe si il n'avait pas manqué sa cible d'un bon mètre


« Fuck »

Il s'empressa de récupérer la bouteille qu'il déposa dans la corbeille avant de se tourner vers Sophie l'air un peu penaud

« Désolé »

Puis se raclant la gorge et prenant un air un peu plus sérieux il embraya

« Dis moi Sophie, j'ai entendu dire que deux membres de Ganymède auraient comment dire un peu merder en « kidnappant » deux membres de l'Institut »

Il avait appuyé ses mots par des guillemets avec ses doigts, après tout la présomption d'innocence avait encore court de nos jours

« J'aimerais savoir si on a résolu le problème et le cas échéant si je puis apporter ma contribution. Enfin ce n'est pas que je suis un homme d'action mais je me disais qui si je pouvais avoir accès à leur matos informatique je pourrais peut être en tirer quelque chose »

Il se gratta le menton quelque peu mal à l'aise
Markus WisemanGanymède : Dirigeant local
Jeu 17 Nov - 23:54
avatar
Ganymède : Dirigeant local
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie, installée sur son tabouret, couettes impeccables, noeud verts assortis à sa jupe (écossaise comme il se doit), chemisier blanc, lisait un magazine de mode tout en balançant ses jambes parées de grandes chaussettes blanches et de souliers vernis.

Elle leva le nez quand Ethan l'interpella, puis posa son magazine pour faire preuve de plus d'attention encore, sortant néanmoins un vaste éventail rose d'un de ses tiroirs avec lequel elle s'aéra quelque peu l'esprit.

"Oh... Je ne sais pas s'ils ont merdé... Si ça se trouve, ces deux jeunes de l'Institut étaient des criminels recherchés, et ils ont simplement été missionnés pour les arrêter.", répondit-elle doctement, avant d'ajouter, sur le ton de la confidence. "Et si tu veux mon avis, ça ne m'étonnerait même pas... Trois jeunes de l'Institut sont venus mercredi, et ils étaient vraiment sans-gênes, et très impolis. Des petits voyous je te dis. Ça commence comme ça, et on ne sait jamais comment ça se termine."

Elle posa son éventail dans son tiroir, puis finalement sa tête sur sa main, pour réfléchir à voix haute.

"Je sais que M. Wiseman a fini ses recherches, parce qu'il avait dit qu'il irait à l'Institut quand il aurait fini ses recherches, et il est allé à l'Institut tout à l'heure. Mais après, ça dépend ce que c'est le problème..."

Elle se redressa alors que quelqu'un sortait de l'ascenseur, et arbora un grand sourire, suivi d'une profonde déception :
"Oh, Monsieur Wiseman ! Vous êtes déjà de retour... Ça ne s'est pas bien passé ?

Markus répondit alors à Sophie
"Ça a été très instructif ma chère Sophie. Pas spécialement pour l'Institut, mais surtout pour moi je dois dire... Bonjour Ethan.


Leah NakamuraGanymède : Sympathisant
Ven 18 Nov - 0:14
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Depuis l'histoire de l'enlèvement, et du scandale que Brieuc s'était permis de faire à la fondation, on ne pouvait pas prétendre que Leah était tellement sortie. A vrai dire, elle préférait rester dans sa chambre puisque ne se sentait que moyennement le courage d'affronter cette chaleur pesante et assez lourde. Elle en avait surtout profité pour bouquiner un peu, des ouvrages empruntés à la bibliothèque ou qu'elle possédait déjà. Mais il fallait au moins reconnaitre qu'elle lisait plus pour lire et s'occuper vaguement que pour le plaisir de dévorer un bouquin. Et ce matin-là ne lui avait pas plus donné envie que ça de sortir. Par flemme surement. D'autant que les nuages qui s'étaient peu à peu profilés à l'horizon n'étaient guère encourageant. Pour sûr que ça sentait l'orage tout ça. Elle ne pourrait pas se balader à l'extérieur, ou très peu, et s'amuser à faire du lèche-vitrine ou quelque chose de ce genre toute seule ne la tentait pas spécialement.

Et puis finalement, ce ne fut que plus tardivement que la journée, en regardant une fois de plus machinalement deux trois petites choses à l'aide de son téléphone portable, que ses yeux s'étaient écarquillés, qu'elle avait jeté son livre sans plus de cérémonie sur son bureau, et qu'elle s'était habillé pour sortir en trombe. Et sans vraiment trainer en chemin, se hâta vers la fondation le plus rapidement possible, ne récupérant son souffle qu'une fois arrivée dans l'ascenseur. Et songea pour la seconde fois en une semaine qu'il faudrait vraiment qu'elle se mette à faire un peu d'endurance. Et le temps de parvenir au 104ème étage, elle avait cependant eu au moins le temps de retrouver son plutôt habituel sourire. Et à sa grande surprise, Markus se trouvait ici même et non dans son bureau. A vrai dire, elle s'était naturellement attendue à devoir demander à Sophie avant. Mais après tout… Elle fit un large sourire, dit un "Bonjour Sophie, bonjour monsieur, bonjour", successivement à la curieuse blondinette, à Markus puis à Ethan. Et enchaina directement à l'attention de Markus : "Heu... J'ai lu votre message sur le forum....", se demandant s'il n'était pas déjà occupé en fait, là, présentement.
Ethan GarretGanymède : Sympathisant
Ven 18 Nov - 11:27
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y avait pas à dire mais Sophie avait tout l'air d'être sortie d'une caricature de la jeune femme du monde moderne ce qui tira un sourire à l'australien, on avait vraiment l'impression de regarder une mauvaise série Z américaine sur l'holovision. Il s'approcha un peu plus en prenant un air de conspirateur quand son interlocutrice lui confia que des hooligans en short de l'Institut étaient venus au siège new-yorkais et n'avaient pas étaient très courtois avec la jeune femme. Voilà de quoi donner à réfléchir sur les véritables intentions de cette école dont Ethan avait pourtant lu le plus grand bien, enfin pas du côté des détracteurs qui voyaient les mutants comme les nouveaux nazis ou communistes

Le monde n'était pas aussi manichéen que le jeune cyberpathe voulait bien le croire. Il refusait de se l'admettre pour l'instant mais le blanc et le noir n'existaient pas réellement tout n'était qu'un nuancier de gris. Il hocha machinalement la tête aux paroles de la jeune femme avant de répondre

« Il n'y a plus vraiment de respect de nos jours, j'ai peur que cela fasse partie des valeurs qui se perdent »

Ethan apprit par la suite que le directeur lui même avait fait des recherches et qu'il était parti justement à l'Institut pour négocier un quelconque accord ou contrat d'après ce qu'il avait compris. C'est alors que les portes de l'ascenseur s'ouvrirent de nouveau et que Markus fit son apparition ce qui changea l'atmosphère ambiante. Le jeune homme reprit une position un peu plus convenable avant de prêter l'oreille aux paroles qui allaient suivre
Apparemment il y avait une baleine sous le gravillon mais le responsable resta vague un peu comme à son habitude d'après ce que l'australien avait entendu. Il répondit néanmoins toujours un petit sourire


« Gooday M'sieu Wiseman »


Sur ces entrefaites arriva une jeune femme d'origine asiatique que le cyberpathe avait déjà croisé à cet étage mais il n'arrivait pas à remettre un nom sur ce visage nippon. Il inclina la tête avant de la saluer à son tour

« Gooday »

Elle coupa court et parla d'un message sur le forum. Ethan haussa un sourcil en se demandant de quoi elle pouvait bien parler. Son visage prit un air concentré ce qui pouvait semblait étrange pour un observateur tandis qu'il naviguait rapidement à travers la toile pour trouver ce qu'il cherchait. Il était étonnant de voir son sourire s'effacer au fur et à mesure de sa lecture ainsi que ses sourcils qui se haussèrent de plus belle avant de lâcher un
« Fucking hell, c'est du lourd » Il se tourna alors vers Markus

« Comme je le disais à Sophie je voudrais pouvoir me rendre utile à la Fondation et j'aimerais si cela est possible me lancer à la recherche de nos pairs »

Il parlait des deux membres de Ganymède présumés kidnappeurs, après tout ils faisaient partis de la bannière de l'aigle doré et méritaient qu'on les traite avec respect et qu'on préserve leur présomption d'innocence même si d'après les infos que le cyberpathe avait glanées, cela semblait mal parti. Il rajouta néanmoins

« Enfin si vous n'y voyez pas d'objections M'sieu »
Markus WisemanGanymède : Dirigeant local
Ven 18 Nov - 23:55
avatar
Ganymède : Dirigeant local
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie hocha vigoureusement la tête aux propos d'Ethan, concluant d'un "C'est bien malheureux..." précédant un retour à son magazine, vu que tout le monde s'occupait de Markus, qui hocha simplement la tête à l'annonce de Leah, avant de se tourner vers Ethan qui souhaitait se rendre utile... Markus répondit d'un air mystérieux.

"Se lancer à la recherche ? Vous perdriez votre temps, mon cher Ethan, vu qu'ils ont été retrouvés. Enfin... Disons que je sais exactement où ils se trouvent, et ce qui leur arrive -ce n'est d'ailleurs pas très enviable- la question étant donc de savoir si vous souhaitez aller les chercher ? L'Institut Xavier, si tant est qu'il parvienne à les localiser avant qu'il ne soit trop tard, sera dans le passage et vu leur état d'intégrisme, je doute qu'il fasse dans le détail."

Il haussa les épaules. Ce n'est pas tant qu'il s'en lavait les mains, mais il avait l'air passablement ennuyé par toute cette situation. Finalement, il proposa

"Mais que diriez-vous d'en discuter au foyer ?"


Leah NakamuraGanymède : Sympathisant
Sam 19 Nov - 1:12
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Le jeune répondit à son bonjour vite fait, avant de réagir lorsqu'elle parla du message de Markus. Son expression faciale fut relativement étrange tout d'un coup. Son sourire s'effaça au fur et à mesure, alors qu'il semblait lui-même assez concentré. Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? Un instant, elle espéra qu'il n'était pas malade et n'eut pas besoin d'accourir aux sanitaires, bien qu'elle tacha d'éviter de montrer sa perplexité. Ou peut-être qu'il voulait juste parler à Markus seul à seul et qu'il était quelque peu contrarié par la présence de Leah. Auquel cas ça lui serait bien égal. Et soudainement, il lâcha un juron suivit d'un commentaire : "c'est du lourd". Du lourd ? s'interrogea-t-elle, presque effarée pendant deux secondes. Mais de quoi il parlait au juste ?

Et puis il précisa, juste pour Markus, qu'il disait justement à Sophie que. Et ce dernier répliqua qu'il savait déjà où Kala et Alex se trouvait. Evidemment qu'il savait et que l'institut ne tenait pas cette information pour l'heure, et elle le savait. C'était bien pour ça qu'elle s'était dépêchée de venir ici tout de même. Elle apprit néanmoins au passage qu'ils étaient apparemment dans une situation "peu enviable". Autrement dit, qu'ils seraient certainement ravis d'être libérés le plus tôt possible. Et en ce qui la concernait, la question d'aller les chercher ne se posait que peu. Elle avait plutôt envie d'aller les libérer, et c'était bien la raison de sa présence ici. Elle n'eut pourtant que le temps d'acquiescer de la tête à la question de Markus, avant qu'il ne proposât d'aller en discuter au foyer.

"Allons-y !" fut sa réponse, sur un ton presque insouciant et plutôt enthousiasme ou même assez ravi. Et prête à suivre Markus, par la même occasion, prenant néanmoins quelques secondes pour jeter un coup d'œil à son téléphone portable, pianotant rapidement dessus avant de le ranger.
Ethan GarretGanymède : Sympathisant
Sam 19 Nov - 8:49
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Ainsi donc le responsable new-yorkais connaissait déjà la localisation des deux mutants. Cela n'aurait pas du étonner Ethan qui avait appris la nature de sa mutation et qui plus est un homme de sa stature devait forcément en savoir un peu plus que les simples mutants qu'ils étaient. Il laissa même le choix aux jeunes gens d'aller les chercher ou non avant de les mettre en garde sur la nature violente qui semblait avoir investi l'Institut. Le cyberpathe ne connaissait pas grand monde faisant parti de cette école, a vrai dire il n'avait rencontré qu'une jeune roumaine la semaine précédente et cette dernière ne lui avait pas semblé agressive, c'était même exactement le contraire
Il fut ainsi que Leah invité à poursuivre la conversation dans le foyer ce qui était une idée intelligente étant donné que leurs paroles étaient perceptibles par n'importe qui entrant au 104ème étage. Prendre la direction du foyer permettait de discuter à l'abri des oreilles indiscrètes. La jeune asiatique semblait enthousiaste à cette idée et Ethan hocha également la tête


« Après vous »


Il regarda le téléphone de Leah en se demandant ce qu'elle pouvait bien faire et se surprit à vouloir simplement le toucher pour savoir de quoi il retournait. L'australien secoua la tête, il ne pouvait comme ça s'immiscer dans la vie privée d'autrui : il se demanda alors comme les télépathes pouvaient arriver à vivre normalement. Il décida de reprendre la parole pour effacer ces idées de son esprit

« Je pense sincèrement qu'il est de notre devoir de porter assistance à nos membres et de tirer au clair toute cette histoire. Je ne pense pas que la vérité soit aussi simple que ces membres de l'Institut veuillent bien nous seriner. Mais vous en savez certainement plus que moi »

Arrow Foyer
Contenu sponsorisé
 

[27/07/12]Juste retour des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: Manhattan Uptown :: Fondation Ganymède-
Sauter vers: