Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mission Institut] Port de NYC - La Sainte Lance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FortuneSans étiquette
Lun 5 Sep - 22:50
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Neil, Jay et Barbara avaient été désignés par Georgia pour en apprendre un peu plus sur les magouilles de Lange & Manners.

Elle leur avait établi un mémo assez conséquent sur l'organisation récente du cabinet. En effet, suite à l'arrestation des deux associés fondateurs - Holland Manners et Jérôme Lange - pour leur implication dans le génocide mutant, Lloyd Llewellyn en avait repris la présidence.

Sous la (non)direction de Cap'tain Lloyd les affaires avaient commencé à sombrer... Néanmoins, les caisses du cabinet et surtout son fichier client étaient suffisamment conséquent pour que l'affaire demeure juteuse.

C'est dans ce contexte qu'il y a une reprise en main de Lange & Manners. Si Lloyd Llewellyn en conservait la présidence, Mason Lang rentrait au conseil d'administration ainsi que quelques autres personnes qui ont préféré garder l'anonymat.

Par la suite, Mason Lang a soutenu Georgia - la nouvelle épouse de Lloyd - dans son projet de réouvrir l'Institut...

... mais récemment, il s'est avéré évident que les motivations de Lange & Manners en l'affaire étaient loin d'être désintéressées !

Qui était le Commandant Fukumi, le mystérieux co-directeur de l'Institut issu de Lange & Manners ? Et que contenait exactement le sous-sol du cabinet ? Quel rôle avait à jouer Barbara & Jake ?

Autant de questions qui nécessitaient des réponses... et vite !

*
**

Le moyen pour en apprendre plus qui avait été retenu était aussi le plus vieux du monde : si les mutants pouvaient difficilement retourner dans l'immédiat au sous-sol ou même dans les locaux de Lange & Manners, ils pouvaient tout à fait se poster en planque devant le cabinet !

Et c'est donc dans une voiture de location que Neil, Barbara et Jin ont passé l'intégralité de leur journée - en face du cabinet - à attendre que quelque chose se passe...


La rouquine soupirait tout en passant son temps à manger des chips. Mais derrière ses accès de bravade, il y avait une réelle inquiétude : que lui voulait-on ?

*
**

Finalement aux alentours de 23h00, un homme sortit du cabinet en compagnie de quatre gardes du corps.


Le Commandant Fukumi !

Il grimpa dans une voiture aux vitres teintées qui démarra aussi sec. Il ne restait plus qu'à suivre cette dernière...

*
**





... qui se gara en plein port de New-York. Les 5 hommes en descendirent et se rendirent à pied jusqu'à un quai où les attendait une femme.


Ils commencèrent à discuter à voix basse.
InvitéInvité
Mer 7 Sep - 0:38
Neil commençait à s’ennuyer ferme sur la banquette arrière de cette voiture. Intérieurement il jurait et pestait sur son caractère trop docile à toujours dire oui à chaque demande qu’on lui faisait.

« Mais ça me sert à quoi d’être enfermé dans cette foutu voiture! Alors j’aurais plein d’autre chose à faire… Et puis cette Barbara qui bouffe ses chips, mais vas y fait plus de bruit pendant que t’y es !!!»
Et oui! S’il y avait bien une chose qui horripilait Neil, c’était bien qu’on mange bruyamment devant lui. Bien qu’il lui lançait des regards noirs à travers le rétroviseur, celle-ci semblait trop absorber par ses pensées et surtout son foutu paquet de chips. Tous comme Jin son autre équipier, du coté conducteur, qui était lui aussi très absorbé par ses pensées, stoïque face à ces bruits insupportables. Il guettait l’entré de l’immeuble, à l’affut du moindre mouvement venant de l’entré de Lange&Manners. Agacé Neil s’allongea sur la banquette essayant de faire abstraction des bruits et de l’ennui, il s’évada dans ses propres pensées.

« Lange&Manner » se répéta Neil plusieurs fois, on lui avait vaguement expliqué la raison de leur planque mais Neil avait un peu saturé sur le flot d’information. Une société d’avocats qui subventionnait totalement l’institut mais qui paraissait très louche dans ses agissements envers les mutants. Il avait aussi compris que cette fameuse Bouffeuse de chips intéressait ce groupe, mais Neil n’avait aucune idée de ses pouvoirs, d’ailleurs il ne connaissait pas non plus ceux de son accompagnateur. Il repensait à la mission qu’on leur avait attribué : trouver des réponses! Qui est le commandant Fukuimo, Kufumi ou Fukumi… Neil avait oublié le non du gusse. Il avait d’ailleurs oublié les autres missions qu’on leur avait donnée. « Pas très sérieux Herr Reichhart » se dit-il.
Neil décida qu’il était maintenant temps de faire sa minute sociale, il brisa le silence à travers le bruit du paquet de chips :

- Hey Jin tu crois qu’on en a encore pour longtemps planquer comme des larves? Il marqua un temps de pause un peu gêné cherchant quoi dire. Et sinon toi ça fait combien de temps que t’es à l’institut ? Tu fais quoi en dehors?

Neil fit un autre effort de sociabilité en s’adressant Miss French fries :

- Et toi « Barbara » hormis les chips, t’aime faire quoi ? T’es depuis longtemps à l’institut?

*
**

Un peu plus tard, même beaucoup plus tard. Le soleil s’était déjà couché depuis longtemps, mais on y voyait comme en plein jours, les lumières de la ville était partout et illuminait chaque recoin de ruelle chaque entrée d’immeuble. Soudain il y eu du mouvement chez Lange&Manner , le herr Fubuki pointa le bout de son nez accompagné de quatre gars en costard noire l’air méfiant. Bien qu’il ne l’ait jamais vue il avait vu l’expression des occupants de la voiture changer très rapidement.

-Est-ce que c’est le gusse? C’est lui ? Dite moi! Martela-t-il en chuchotant.

Jin mis la voiture en marche et pris en filature la voiture aux vitres fumées. Ce qui les conduisit droit vers le port de New-York « Là où cela aurait dû commencer » se dit Neil un peu amère. Il bloqua immédiatement cette pensé et fixa un point vide de toute émotion. Il ne devait pas se laisser ces pensées l’atteindre ce n’était vraiment pas le moment. La voiture venait de s’arrêter près d’un quai, au milieu de nulle part, mais l’endroit était très bien éclairé. De leurs planque ils distinguaient très bien les cinq gusses descendre de leurs voiture, ils se plantèrent devant celle-ci attendant qu’une autre personne vienne à leurs rencontre.

Neil écarquilla les yeux et étouffa un cri de surprise lorsqu’il vit qui la dernière personne s’avancer vers le groupe. Une femme portant de grande lunette noire alors qu’il faisait nuit, un uniforme de militaire…
Neil reconnu le capitaine O’Neil aussitôt qu’elle fut à la lumière, son sang se glaça et ses mains commençaient à trembler. Des visions d’horreur commençaient à affluer dans sa tête. Neil était crispé, il s’enfonça, inquiet dans la banquette essayant tant bien que mal de reprendre ses esprits.

- Dites, sa voix était tremblante et très faible, vous connaissez la femme qui est avec eux? Il prit une grande inspiration et continua. Car moi je la connais… Et si on ce la fait comme ennemie… On sera vraiment très, très, très, mal.
Jay SirianInstitut : X-Men
Jeu 8 Sep - 14:07
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
A la demande principale de Georgia et de son propre avis également, Jay devait enquêter sur Laneg&Manners. N'ayant pas énormément d'informations, il se retrouva planqua dans une voiture, devant le cabinet avec son nouveau coloc', Neil et Barbara.
Et l'attente fut très longue pour chacun d'eux.

-Ca fait quelques semaines que je suis à l'Institut, mais j'ai été durant quelques années au premier à Salem Center. En dehors, je suis étudiant, c'est pour ça que c'est autant le bordel dans la chambre d'ailleurs.

Il jeta ensuite un coup d'oeil sur Barbara, elle aussi en avait marre d'être là.

-Je ne sais pas combien de temps on va encore attendre. Si ça ne tenait qu'à moi, on tenterait de tout défoncer là-dedans, mais je doute qu'on y arrive.

Une méthode comme une autre pour dire que lui aussi, il en avait marre.
Heureusement, au bout d'un moment, le sale type du sous-sol, et co-directeur de l'Institut, fit une apparition pour disparaitre dans une voiture;

-On y va! Et le gusse en question, c'est le co-directeur de l'Institut et un enfoiré aussi, en passant.

Jay se gara non loin de l'autre voiture, dans le port également. Une voiture qui s'arrêtait dans un port, ça devait tout de même être assez commun.
Il vit ensuite cinq hommes descendre de la voiture pour rejoindre une femme, que Neil connaissait.

-C'est qui? Dis-moi ce que tu sais, on gagnera du temps. Pour l'instant, on ne peut pas vraiment dire si elle est amie ou ennemie.

Jay continua de regarder, il fallait qu'il puisse voir s'il pouvait descendre de la voiture sans se faire remarquer. Il le ferait dès qu'ils regarderaient ailleurs à coup sûr.
InvitéInvité
Jeu 8 Sep - 22:34
Neil resta silencieux un petit moment, il observait toujours la capitaine O’Neil de peur que celle-ci détourne son regard vers la voiture. Neil commençait un reprendre sont calme rassemblant ses esprits, après tout la voiture était dans l’ombre impossible à discerner à cette distance.

-Disons qu’elle m’a plus ou moins sauvé la vie… Enfin techniquement c’était sa faute… Mais elle quand même menacé de me tuer si révélais l’histoire ou si je faisais quoi que se soit parlant de ça…

Neil réfléchis quelques secondes avant de se rendre compte que se qu’il venait de dire était absolument incohérent, il se sentait très nerveux. Il prit grande inspiration :
- Je suis partie de Cayenne afin de rejoindre New York sur un bateau de transport. Le premier soir un mutant se disant du « Sanctuaire » à massacré la totalité de l’équipage et si la Capitaine O’Neil, il désigna la femme en uniforme, n’était pas arrivé j’aurais fini comme le reste des passagers. En fait le mutant à commencer à flippé dès qu’il l’a vue arrivé. Elle avait une matière noir bizarre qui lui courait sur le corps. Le mutant à parler d’une armure quand un de ses potes est arrivé dans un grand flash et ils sont repartit aussitôt avec un des containers du bateau appartenant à l’armé. Suite à ça elle m’a fait plus ou moins comprendre qu’elle devrait me tuer mais que je n’en savais pas assez pour en arriver là… Un hélicoptère de l’armé est arrivé et à fais sauter le bateau, puis ils m’ont débarqué à New York.

Neil se rendit compte que c’était la première fois qu’il racontait son histoire, il avait l’impression qu’un gros poids venait de lui être enlevé.

- Alors maintenant on fait quoi on reste ici ou vous voulez savoir se qu’il dise ?

FortuneSans étiquette
Jeu 8 Sep - 23:29
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Pendant que Jay et Neil devisaient dans la voiture, sur le quai, la discussion était plus animée.

Bien sur, ils étaient trop loin pour en capter la moindre parole. Mais la gestuelle des deux principaux protagonistes était sans équivoque.

O'Neil se prenait une gueulante de la part du Commandant Fukumi qui semblait l'assommer de son mépris et de ses reproches. Elle, elle était paniquée, faisant de grands gestes, un peu étrange d'après le souvenir que pouvait en avoir Neil.

Barbara soupira :

"Bon, les mecs si vous y allez pas, j'y vais..."

Et elle mit pied à terre hors de la voiture.

C'est à peu près à ce moment que les gardes du corps dégainèrent leurs armes et regardèrent un peu dans toutes les directions. Un truc avait attiré leur attention... Mais quoi ?

D'ailleurs, seul Fukumi semblait garder son calme. O'Neil semblait être en train de revêtir son armure noire et liquide que Neil avait déjà vu.
InvitéInvité
Ven 9 Sep - 15:32
De son point de vue Neil pouvait voir la discussion entre la militaire et le commandant machin chose, il trouvait la situation très étrange. Bien qu’il ne connaisse pas spécialement la capitaine O’Neil, il était certain que ce n’était pas le genre de femme à se laisser rabaisser ou marcher sur les pieds. Pourtant il voyait bien que la capitaine se faisait engueulée comme jamais, l’expression sur son visage Neil ne l’avait vue. Son autorité, son taciturne et froid de son visage avait disparue pour laissé place au stress et à la panique.

- Jay si tu veux mon humble avis, votre gus doit être un militaire et en forte relation avec eux. Et je crois que le container qui a été volée pendant mon voyage lui appartenait.

Alors, Barbara commença à se fatiguer de rester dans la voiture et sortit. Plus loin, au même moment les gorilles du commandant des Sashimis avaient sortit leurs armes, leurs regards scrutaient le moindre mouvement mais ils ne semblaient pas savoir encore se qu’ils attendaient. La capitaine O’Neil était taché d’un liquide noir, cette matière lui courait sur la peau. A ce moment Neil su qu’il y avait danger.

- Barbara reste ici il du grabuge qui se prépare là-bas ! S’exclama-t-il, il lui posa la main sur son épaule. Tu pourrais être pris entre deux feu et crois moi ces gens ne te feront pas de cadeau. Neil faisait tous son possible pour paraître convaincant. Il redoutait que certain évènement se reproduise, des souvenirs d'horreurs lui revenait en tête.

-Jay, Barbara vus êtes plus expérimenté que moi, mais je pense qu’il faudrait mieux rester ici et attendre de voir ce qu’il se passe.
Jay SirianInstitut : X-Men
Mar 13 Sep - 1:04
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
[HRP: désolé pour le côté ridicule du post, mais je manque d'inspi, malgré tout, il faut avancer^^]

Une femme avec une armure et un télépathe, déjà deux mutants qu'il n'avait pas envie d'affronter, heureusement que Neil était là, il avait pu avoir les infos assez rapidement pour ne pas mourir bêtement.

-Un container volé? Et ça ne fait pas l'affaire de l'autre taré, tant mieux pour nous je dirai, si ça l'ennuie, ça me fait plaisir.

Barbara en ayant marre, sortie de la voiture et au même moment, les hommes se mirent sur le pied de guerre. Hasard ou repéré, il ne pouvait pas dire.

-Rester ici et raté le plus important? Non, s'il y a du grabuge, je préfère avoir une bonne vue !

Sortant discrètement de la voiture, il tenta de se rapprocha, en évitant autant que possible d'être vue.
FortuneSans étiquette
Jeu 15 Sep - 0:04
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
"Mais lâche-moi, bordel !" brailla Barbara à l'attention de Neil. "Tu attends quoi ? Le déluge ?"

Elle avait fait pas mal de bruit. Il faudrait qu'elle travaille son caractère et apprenne à être de meilleure composition si elle souhaitait vivre un peu plus longtemps...

... quoiqu'il en fut en dépit des cris de la rouquine, les trois mutants ne semblaient pas déjà avoir été repérés... Jay put sortir discrètement du véhicule et se rapprocher de la scène.

Le Commandant était au centre d'un cercle formé par ses 4 agents, pistolet au poing et le Capitaine O'Neil.


Cette dernière avait été intégralement recouverte par le drôle de liquide noir qui semblait la protéger à la manière d'une armure. Les mouvements effectués par la militaire semblaient d'ailleurs trop saccadés et rapides pour être humains.

"L'attttttaque vaaaaa commencccccccer" lâcha-t-elle d'une drôle de voix de gorge tout en se mettant en position d'attaque.

Les agents semblaient complétement paniqués. Seul Fukumi paraissait garder son calme.

Puis, un agent décolla dans les airs comme frappé par une espèce de fouet ultra-rapide. Il alla s'écraser contre une caisse de marchandises. Mort. Personne n'avait pu voir ce qui l'avait attaqué. Mais les trois autres ripostèrent en ouvrant le feu sur l'endroit où se tenait probablement leur assaillant.

Et tout s'enchaîna. Très rapidement.

L'océan grondait. Une vague gigantesque était en train de se former. L'océan se gonflait. Et s'apprêter à déferler sur le quai. Jay remarqua au sommet d'un tas de caisses de marchandises, une silhouette en position du lotus.

Quant à Neil et Barbara, pendant qu'ils se disputaient, ils furent surpris... par un bruit provenant du sommet de la voiture. Comme si quelque chose de très lourd était venu s'écraser sur leur mode de locomotion.

L'attaque fut confirmée, l'instant d'après. Une lame métallique d'une bonne cinquantaine de centimètres de long vint perforer le toit pour aller se ficher dans le siège passager avant. Juste à côté de Neil. Il y avait quelqu'un sur le toit et ce quelqu'un était... hostile !
InvitéInvité
Sam 17 Sep - 15:56
Neil encaissa la réaction de Barbara avec beaucoup d’agacement, il eu une envie dévorante de lui en collé une. Mais réflexion faite ce n’était pas vraiment lumineux de déclencher plus de raffut que cette idiote. Heureusement que les personnes en contre bas n’avaient rien entendu. Neil se contenta de serrer les dents tant dis que Jay sortait silencieusement de la voiture pour mieux voir se qu’il se tramait. Son énervement contre Barbara lui avait presque fait oublier durant un instant la gravité de la situation. La Capitaine O’Neil était totalement transformée et méconnaissable, ses acolytes était sur leurs garde en position défensive, armes au poing. Seul le fameux Fukumi semblait rester stoïque face à cette situation.

Soudain, en un éclair, un des gardes fut percuté par une chose invisible qui le fit valdinguer dans les aires. Il retomba lourdement sur des caisses de marchandise, le corps inerte et surement mort. Les autres répondirent à cette attaque par un feu à volonté «Voilà que ça recommence» se dit Neil les yeux écarquillés. Il y eu un moment de silence après cette fusillade, mais il fut vite troublé par un grondement venant de l’océan, d’énorme vague commençait à ce former comme si un ras de marée se formait pour submerger les quais.

Soudain quelque chose heurta brutalement le toit de la voiture. Le bruit fit sursauter Neil et Barbara. Ils n’eurent pas le temps de se poser la moindre question sur ce qui était sur le toit, qu’une lame transperça le toit et vint se planter dans le siège de Neil à dix centimètre de son épaule. Ce dernier resta figé face à cette vision, il avait eu de la chance. Après tout cette lame lui aurait fendu le crâne sans difficulté, des sueurs froides lui parcouraient le long de l’échine. Son souffle était cour, maintenant une seul pensé lui vient à l’esprit « sortir vite de la voiture ». Mais prendre la fuite maintenant serait trop dangereux, Neil en avait bien conscience. Il devait avant couvrir lui-même sa fuite de la voiture. Il chuchota à Barbara :

-Je ne sais pas se que tu sais faire mais si sa peux nous aider à sortir n’hésite pas.

Il regarda une dernière fois en direction de Jay qui ne semblait pas avoir remarqué leurs situations. Il semblait observer quelque chose au loin. Neil mémorisa le parcours pour atteindre Jay. Neil joignit ses mains, les porta à sa bouche et souffla dans le creux de celle-ci. Il lui fallait créer le plus gros cumulus possible, avec l’humidité ambiante parfaite des lieux, Neil savait qu’il mettrait très peu de temps à le fabriquer. Mais est-ce que l’inconnue du toit leur laisserait de déguerpir?
Jay SirianInstitut : X-Men
Mar 20 Sep - 1:53
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Un instant, Jay se crut dans le remake d' « Un éléphant dans une bijouterie », ils étaient censé être discret et les deux autres piaillaient comme s'ils étaient en colonie de vacances.

**Taisez-vous bordel !**

Heureusement, il put sortir de la voiture et voir ce que les hommes faisaient. A première vue, ils se préparaient à une attaque. Jay put remarquer l'armure de la jeune femme et sa voix qui avait changé, si un jour il se retrouvait à l'avoir contre lui, il savait qu'il aurait du mal à la battre.
Alors qu'il se demandait ce qu'il allait faire, quelque chose atterrit très violemment sur le toit de la voiture. Coup de chance qu'il était sorti auparavant. Il semblait aussi y avoir un hydrokinésiste, mais chaque chose en son temps.

Jay se tourna vers le toit de la voiture et usa de suite sa Tk sur ce qui était censé être dessus, il voulait le bloquer pour l'examiner un peu.
FortuneSans étiquette
Mar 20 Sep - 10:34
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Barbara acquiesça aux paroles de Neil. Elle grommela et lança :

"J'ai des talents d'acrobate mais on va plutôt suivre ton petit nuage..."

Et les deux jeunes gens tentèrent de rejoindre Jay sous la couverture du nuage créé par Neil.

Le télékinésiste, quant à lui, put - grâce à son pouvoir - entraver les mouvements de la créature qui s'était posée lourdement sur le toit du véhicule.


Il s'agissait d'une femme vêtue d'une combinaison de cuir. Ses mains s'étaient tranformées en lames pour percer le toit de la voiture. Et au moment où Jay venait de faire usage de son pouvoir elle était en train de métamorphoser à nouveau ses paluches en chair. Elle eut une drôle d'expression quand elle se retrouva paralysée. Mais ça ne dura pas longtemps !

En effet, tandis que le Capitaine O'Neil, sous sa forme noire, disparaissait derrière les caisses pour aller lutter contre le mystérieux adversaire qui avait tué l'un des gardes du corps de Fukumi, la vague déferla sur le quai... Renversant la voiture, puis les trois mutants et un peu tout le monde en fait...

... quand ils en eurent fini avec l'assaut de la vague, ils étaient trempés et légèrement sonnés. Au sol. La fille aux lames semblaient avoir été épargnées et étaient à nouveau libre de ses mouvements. La silhouette en lotus sur la caisse était toujours là.

Le bilan était moins positif du côté des alliés de Fukumi. Ce dernier était au sol, tentant de se relever. Ses gardes du corps étaient morts - écrasés par des caisses de marchandise - ou inconscients. Et le Capitaine O'Neil... Le Capitaine O'Neil avait été projetée dans les airs en dépit de son armure. Cette dernière avait amorti le choc de la chute mais... elle semblait inconsciente quoique toujours revêtue de sa drôle de protection.

Son adversaire sortit enfin de derrière les caisses. Il s'approcha de Fukumi, un sourire pervers aux lèvres...


... Neil le reconnut : Cesar !

Quant à la personne en lotus, elle se leva et descendit de sa caisse.


Elle lança, très calmement, à l'attention de Fukumi :

"Commandant. Le Sanctuaire a décidé que vous étiez trop dangereux pour demeurer en vie. Aussi, je vous serai gré de ne pas vous défendre lors de notre prochaine attaque. Cela ne rendrait les choses que plus pénibles et douloureuses pour vous..."

Une nouvelle vague était en train de se former derrière la fille.
Jay SirianInstitut : X-Men
Lun 26 Sep - 17:46
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
**Je t'ai eu espèce de ** SPLAF !

Sans vraiment comprendre ce qu'il s'était passé, Jay remarqua qu'il était complètement trempé et qu'il ne tenait plus la gonzesse entre son pouvoir. L'hydrokinésiste venait sûrement de leur jeter son énorme vague à la tête.

**Mince, ça va pas le faire si les autres ne bougent pas**

Espérant, de manière étrange, que Fukumi et les autres s'en étaient tirés, il se mit à regarder très vite autour de lui. Le bilan n'était pas positif, les « ennemis » étaient plus nombreux maintenant, alors qu'eux avait perdu des soldats.
Néanmoins, l'hydro semblait vouloir s'occuper de Fukumi, ce qui faisait qu'elle ne s'occupait sûrement plus trop de lui. Il pouvait donc écouter pour espérer comprendre ce qu'il se passait vraiment.

**On peut le laisser crever, de toute façon, il était contre nous. Par contre...**

Il regarda la jeune femme avec les lames, pour la bloquer par TK. Il ne voulait pas être tué pendant qu'il observait la suite des événements.
FortuneSans étiquette
Mar 27 Sep - 23:38
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Neil et Barbara avaient pu rejoindre Jay sans être embêtés par qui que ce soit. La jeune femme aux lames n'avait pas encore contre-attaqué. Ce qu'elle ne réussit pas à faire de toutes manières, paralysée qu'elle était par l'offensive de Jay.

Côté Fukumi, la situation commençait sérieusement à sentir le pâté impérial. O'Neil était toujours au sol, il n'avait plus de gardes du corps à sacrifier et César ricanait comme un dément. Il s'alluma une clope et surenchérit sur sa collègue l'hydrokinésiste.

"Laisse moi faire ma belle... Laisse moi tuer Fukumi pour qu'il comprenne comment j'ai réussi à lui chourer sa précieuse Lance..."

La belle en question ne broncha pas. Elle paraissait avoir peur de la puissance de cet homme au sourire grimaçant. La vague se calma.

Et Fukumi... Fukumi pendant ce temps là essayait de se relever calmement. Sans crainte ni hâte. Comme s'il s'en foutait de crever...

Cesar jeta son cigarette au sol et leva les bras au ciel. Une gigantesque queue de scorpion traversa l'arrière de son pantalon et se dressa au ciel. Il était en train de se métamorphoser !

Fukumi était maintenant debout. Il hurla d'une voix résolue quelque chose dans une langue inconnue. Aussitôt le Capitaine O'Neil se releva à la manière d'un zombie... Cela surprit un peu tout le monde.

Puis Fukumi prononça d'autres paroles, toujours - semble-t-il - dans la même langue. Et là Barbara se mit à courir dans sa direction.

La contre-attaque de Fukumi était maintenant en marche. Ce qui ne signifiait pas pour autant que Neil et Jay étaient sortis d'affaire... L'hydrokinésiste, en toute panique, commençait à activer à nouveau son pouvoir sur les vagues.
InvitéInvité
Mer 28 Sep - 1:36
Neil avait eu peu de temps pour s’extirper de la voiture. Il avait compris en sortant que Jay les avaient grandement à sortir indemne, Neil était impressionné par les pouvoirs télékinésiste. Soudain il vit trop tard, une énorme vague s’abattre sur eux...
* *
*
Neil se releva péniblement trempé et totalement sonné par le choc. Il reprenait peu à peu l’équilibre lorsqu’il de la situation désastreuse du groupe qu’il devait observer, les gardes à terre et inerte, le Fukumi dans un piteuse et le capitaine O’Neil elle aussi à terre. Le regard triomphant et grand sourire édenté, Cesar se tenait au-dessus de sa proie, près à l’achever. Neil reconnu aussitôt le boucher du « Free Step », son sang ne fit qu’un tour et tous ses cauchemars lui revinrent en tête. Mais cette fois Neil n’était pas pétrifier, il ne ressentait pas la peur, seulement la colère de voir la dernière personne qu’il aimait voir et la première qu’il souhaitait voire morte.
Le rire de César résonnait dans les oreilles de Neil, il sera le poing et le vit s’approcher de Fukumi en s’allumant une clope. Son idée paraissait très simple, achever Fukumi. Alors il commença métamorphose en scorpion, au même instant le commandant hurla quelque chose d’incompréhensible et O’Neil se releva instantanément comme commandé par cette voix. Les doutes de Neil furent confirmés quand Fukumi se remit à hurler son langage et se fut Barbara qui se mit à courir comme une démente pour le protéger. Jay quand à lui semblait toujours bloquer la femme qui avait transpercé le capot de la voiture.

Neil sentit un vent de panique dans le camp adverse, notamment chez la femme qui semblait contrôler la mer. D’ailleurs celle-ci semblait préparer encore un mauvais coup. « Attend un peu, cette fois tu ne vas pas t’en tirer comme ça, sale chieuse! » Pensa-t-il. « Il faut d’abord que je m’occupe de toi, si on veux avoir un chance vaincre l’autre taré ».
Neil palpa l’humidité ambiante autour de lui, et rassembla le tous entre ses mains écarter. La condensation pris forme d’un cumulus assez imposant, Neil le concentra et sauta dessus. Il prit un peu d’altitude et fonça en direction de la femme qui contrôlait les flots, près à en découdre sérieusement.
Jay SirianInstitut : X-Men
Lun 3 Oct - 15:36
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Jay en tenait une, il pouvait donc savoir ce qu'il se passait, mais comme d'habitude, rien ne se déroulait comme prévu.
Le type étrange se métamorphosait, au moins ça indiquait quel était son pouvoir et ça ne le rassurait pas sur sa position.

**Si on est aussi contre eux, on va pas tenir longtemps**

Mais ce fut à ce moment-là que Jay arrêta de comprendre. Fukumi raconte quelque chose d'incompréhensible, Barbara lui fonça dessus, pour l'aider sûrement, et l'hydrokinésiste refaisait mumuse avec son pouvoir.

**Là, on est mal**

Ne sachant pas trop quoi faire, il décida de jeter la fille qu'il tenait, aussi loin que possible dans l'eau. Ça ferait toujours du temps de gagner.
FortuneSans étiquette
Mar 4 Oct - 10:27
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
La fille aux lames fut projetée dans les airs par la télékinésie de Jay. Elle se débattait comme une diablesse, voulant donner des coups de lame dans le vide mais il était déjà trop tard... Elle fit un plouf magistral dans les eaux agitées que sa complice contrôlait...

Ce fait n'échappa à l'hydrokinésiste qui comprit bien que si elle ne voulait pas tuer son amie, il fallait qu'elle calme le jeu avec la vague... Ce qu'elle fit.

Neil, quant à lui, profita de l'action de Jay. En détournant l'attention de l'hydrokinésiste, il permit à son camarade d'utiliser son cumulus comme couverture et de s'approcher suffisamment de la fille pour lui tomber dessus.

L'hydrokinésiste ne sentit pas le coup venir. Elle tomba à la renverse. Neil et elle-même étaient en corps-à-corps sur le sommet de la caisse. Et d'une petite voix, tentant de se défendre tant bien que mal, la femme cria à l'attention de Neil :

"Mais pourquoi vous interposer ? Fukumi est une pourriture ! Il faut qu'il crève !"

En parlant de Fukumi, il se tenait maintenant debout, non loin de César. Ce dernier était aux prises d'une O'Neil toujours aussi zombifiée. Il était en train de l'étrangler de ses propres mains tandis qu'une Barbara particulièrement déchainée lui donnait coups de pieds et coups de poings.

Si Barbara était impressionnante dans sa rage guerrière, ses coups étaient largement insuffisants pour mettre à terre une telle force de la nature.

Le combat, à ce rythme là, allait durer toute la nuit.
InvitéInvité
Mer 5 Oct - 0:21
Neil vit la femme métal, qui avait transpercé leur voiture, faire un splendide plongeon dans les eaux bouillonnante. Jay avait bien sentit le coup, car l’autre femme fut totalement déconcentré et arrêta d’exercer son contrôle sur les flots. «C’est le moment !» Se dit Neil. Il avait réussi à voler au dessus de l’hydrokinésiste sans se faire repérer, cacher à l’intérieure de son nuage. Le moment d’inattention de cette dernière fut inespéré pour Neil, qui n’attendit pas longtemps pour sauter de son cumulus directement sur l’hydrokinésiste.

Le choc fut plutôt violent pour la femme, Neil réussi à la plaquer ferment contre la carcasse de la voiture sans qu’elle puisse bouger, pour plus de sécurité Neil lui fit une clé de bras. Bien qu’elle se débâtait, elle réussi à attirer l’attention de Neil avec une question qui manquais de pertinence selon lui. Les images de cadavre démembré du Free Step lui revinrent immédiatement en tête ; il lui répondit avec colère :
- Ecoute-moi bien, j’ai déjà vue ce que votre groupe sait faire. Votre scorpion psychopathe je l’ai déjà rencontré sur un bateau. Mais peut-être que ça te dit quelque chose? Cesar doit être du genre à se vanter de ses massacres? L’autre commandant je sais aussi qu’il est loin d’être blanc et mais il doit d’abord nous dire se qu’il fabrique. Pour le moment c’est vous qui nous avez attaqué les premiers, non? Alors maintenant soit tu racontes quelque chose d’instructif, soit je te casse le bras. Compris ma jolie?

Sa voix était rageuse, pleine de ressentiment envers ces personnes qui condamnent à mort si facilement. Bien que Neil ne manquais pas de haine envers Cesar, il savait pertinemment qu’il n’avait pas envie de faire mal à cette femme en combinaison. Mais il resserra encore la pression sur son poignet le tournant un peu plus vers le haut, seulement par pur précaution. Neil observa alors le combat entre le commandant et Cesar, qui semblait tourner à l’avantage de se dernier. Il cria à l’intention de Jay:

-Jay est-ce que tu peux le bloquer? Ou le faire rejoindre sa copine?
Jay SirianInstitut : X-Men
Mer 5 Oct - 12:08
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Jay avait réussi son jet, mais il n'en avait pas vraiment douté en fait. Par contre, le fait que ça déconcentre l'autre, c'était un truc qu'il n'avait pas prévu et dont il n'allait pas se plaindre.
Neil semblait commencer à agir, à bien agir, et lui donnait même des conseils. Dans un autre cas, il l'aurait sûrement mal pris, mais là, il voyait juste.

**Il apprend vite**

Jay du coup avait le choix entre se débarrasser de César ou le garder pour l'interroger aussi. Cette affaire le dépassait totalement, il avait juste appris que Fukumi avait des ennemis, ce qui était un peu normal.

Il décida d'user de sa TK pour bloquer César, il pourrait lui parler comme ça. Par contre, il resta là où il était, au moins il était un peu à l'abri.
FortuneSans étiquette
Jeu 6 Oct - 0:17
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
La télékinésie de Jay fit à nouveau des miracles. Certes Cesar était une véritable force de la nature mais bien incapable de briser l'étreinte mentale du télékinésiste. Il ne pouvait même plus conserver sa prise sur O'Neil qui tomba au sol.

Barbara cessa de s'escrimer à taper l'homme-scorpion. Elle aussi s'écroula, inconsciente et plongée dans un profond sommeil.

Fukumi s'écarta prudemment de la scène et essuya ses lunettes minutieusement. Il lança à Jay et Neil :

"Cette affaire ne vous concerne pas. Mais merci de votre aide..."

Et il tenta de partir à la marche vers la ville.

La fille en combinaison observait perplexe la scène. Elle était bel et bien maîtrisée par la clé de bras de Neil. C'était une piètre combattante au corps à corps selon toute vraisemblance.

"Vous ne savez pas ce que vous faites !" brailla-t-elle à l'attention des deux mutants. "Vous ne savez pas QUI est cet homme !"

Elle parlait sans équivoque possible de Fukumi.

Pourtant, quelque chose dans les paroles de Neil la firent douter... Tout en grognant, elle observa Cesar puis jura entre ses dents. Elle cracha au sol et termina :

"Je n'ai rien de plus à déclarer. Si tu me casses le bras, c'est la guerre et d'autres que moi viendront anéantir ton petit institut... Et puis... Si tu as des questions à poser, va les poser à ton précieux commandant et à sa capitaine de choc. Demande leur ce qu'ils comptaient faire avec leur artefact magique qu'on leur a chouré ! Demande aussi au commandant comment il arrive à manipuler ta pote la rouquine pour qu'elle fasse ce qu'il veut !"
Jay SirianInstitut : X-Men
Jeu 6 Oct - 0:59
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
Jay douta durant quelques secondes de ce qu'il allait faire. Cette affaire sentait de plus en plus mauvais et là, il devait faire un choix. Aider Fukumi ou aider les autres ? Faire semblant d'aider Fukumi ou faire semblant d'aider les autres ? Dans tous les cas, ça pouvait mal finir.
Il devait jouer risquer, il n'avait pas le choix.

Il se tourna vers l'hydrokinésiste, pour lui parler à voix basse.

-Je veux bien vous aider, je n'aime pas ce type non plus. Mais justement on ne sait rien, si vous nous aidez, on va vous aider. Par contre, il va falloir qu'on se fasse confiance.

Regardant Fukumi, il remarqua que ce dernier s'éloignait.

-Merde. Mon adresse mail, c'est josh.s@nycu.com, envoyez-moi un mail si on peut vous aider à le détruire. Par contre, il faut qu'il me fasse confiance si je veux des infos.

Il avait donné son adresse de la fac, comme preuve de bonne fois. Ce n'était pas sa seule adresse, mais il voulait juste prouver qu'ils pouvaient lui faire confiance. Même si lui-même n'avait pas du tout confiance en eux.
Ensuite Jay se souleva un peu par TK pour voler rapidement et rattraper Fukumi.

-Commandant, attendez s'il vous plait.

Il ralentit puis mis pied à terre quand il fut à côté de lui.

-Je sais que vous pensez que ça ne me regarde pas, mais je pense que si ça concerne l'Institut, ça me concerne un peu aussi. Je ne sais pas ce que vous mijotez, néanmoins si vous me promettez que vous n'allez pas faire de mal à l'Institut, je veux bien tenter de vous aider, vous en dîtes quoi ?

Il savait qu'il était en train de faire un pacte avec le diable et il savait aussi qu'il y avait peu de chance pour que le Commandant le croit, néanmoins, il fallait tenter. Georgia et les autres voulaient des infos, il les aurait peut-être en première ligne. Pour cela, il fallait juste que Fukumi soit d'accord, en espérant qu'il ne voudrait pas lui serrer la main, ce qu'il refuserait, ou qu'il n'était pas télépathe.
Il faisait deux pactes, avec deux camps opposés et pourtant, il n'avait confiance dans aucun des deux. Sa vie à Londres lui manquait d'un coup...
InvitéInvité
Sam 8 Oct - 18:19
Neil ne savait plus trop où il en était. Bien que Jay avait mis fin au combat de César avec une facilité déconcertante, il ne semblait pas trop se préoccuper des membres du Sanctuaire, pourtant ils avaient prouvé leurs agressivité dès le départ. Il avait commencé par le rejoindre afin de parlé brièvement avec la femme en combinaison et de lui donné son adresse mail. Neil était perplexe face à cette situation, tandis qu’il était toujours en prise avec l’hydrokinésiste, Jay rejoignais par la voie des airs Fumuki qui tentait de prendre la fuite par la force de ses pieds… « Minute, ce type à une bande de mutant sanguinaire qui ne veulent que sa peau et lui se casse à pied. En plus il se permet de ne dire que cela ne nous regarde pas! »

Neil regarda la fille se battre contre son emprise et cracher comme un chat furieux, contre son soit disant ignorance et menaçait de représailles. Neil ne se sentit pas la force de causé quelque grabuge dans son nouveau foyer, alors il essaya de calmer le jeu dans l’esprit de la femme :

- Bon je crois bien que nous somme mal compris. Je ne suis pas contre toi, ni avec toi d’ailleurs. Mais si tu te calmais un peu pour m’expliquer QUI est- il? Je suis près à tous entendre maintenant, moi je ne suis pas du genre à tuer tous se qui m’entoure ou me dérange, contrairement à vous ! Alors j’aimerais que tu m’expliques aussi ce que c’est le projet « Blue Book » et toutes vos conneries d’artéfacts que aimez tant, d'où viennent t'elles? Il la regarda les yeux grands ouverts en désignant d’un hochement de tête la capitaine O’Neil. « Alors est-ce qu’on commence à se comprendre ou bien on reste à s’entre tuer entre mutant sur le toit d’une voiture ? »

Neil lança un nouveau regard vers Cesar qui semblait toujours figé par la télékinésie de Jay. Il espérait fortement que c’était toujours le cas, même si Jay s’éloignait de plus en plus au coté de Fukumi. Neil savait que s’il était libre, ce psychopathe sanguinaire reprendrait son balai macabre. Et ce n’était vraiment pas une option plaisante pour Neil, il se remémora alors les piqures que ce fou était capable d’infliger.
FortuneSans étiquette
Dim 9 Oct - 13:30
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
L'hydrokinésiste, toujours sur le ventre et immobilisée par Neil, écouta avec stupéfaction la proposition de Jay qu'elle ne commenta pas. A ce stade là, il était douteux qu'elle ait pris la peine de mémoriser le courriel de Push. Pour le reste...

Jay vola jusqu'au Commandant, libérant par là même Cesar de son emprise. L'homme-scorpion grimaça.

"Bon maintenant, mon gars je vais finir le boulot du Free-Step. Je vais tuer la pouf en uniforme et ce soir je boirais une petite bière dans ton crâne !"

L'hydrokinésiste hurla :

"Ta gueule, Cesar ! Personne ne tue personne. Fukumi est protégé et on s'est ridiculisé, là... Alors on va arrêter les frais..."

Cesar s'alluma une clope et activa sa métamorphose inversée pour redevenir un homme. Il lâcha entre ses dents :

"Ça, Vanessa, je m'en souviendrais..."

Il sortit un petit boitier et l'actionna. Un détonateur ? Pourtant rien ne se passa...

Vanessa reprit à l'attention de Neil.

"Fukumi est un électron libre... Il enfume tout le monde et ne sert que ses propres intérêts. Crois-le ou pas mais au Sanctuaire, nous souhaitons protéger les habitants de cette planète des fous furieux comme votre Commandant ou ceux peuplant la Confédération Américaine. Crois-le ou non, mais votre Capitaine O'Neil a déjà tenté par le passé de déclencher l'Apocalypse ! Et crois-le ou non, cette fichue lance sacrée qu'on a récupéré nous a permis de gagner du temps ! Alors..."

Elle s'arrêta. Quelqu'un venait d'apparaître dans un grand flash lumineux. Quelqu'un que Neil avait déjà vu.


"Salut les potes" lâcha-t-il. Il observa Neil l'espace d'un instant. "Je crois qu'on s'est déjà vu, p'tit gars, non ?"

*
**

Fukumi s'arrêta au moment où Jay vint se poser à côté de lui. Il le regarda fixement et lâcha d'une voix neutre :

"Très bien, c'est entendu. Je ne cherche pas à nuire à l'Institut que je co-dirige. Je ne suis pas habilité à vous révéler tout ce que je sais mais ma mission est de la plus haute importance et j'apprécierai grandement que vous et vos amis cessiez de me suivre... Pour votre proposition d'aide, c'est également entendu. J'en parlerai aux associés principaux de Lange & Manners et je vous recontacterai en temps utile... Maintenant, laissez-moi, j'ai à faire..."

Et il poursuivit son chemin, visiblement peu affecté par l'assaut qu'il avait subi ou la mort de ses gardes du corps...

*
**

Le téléporteur mystérieux repartit avec Cesar et Vanessa. La fille aux lames n'avait pas réapparu ce qui laissait supposer qu'elle avait soit fui par ses propres moyens soit était partie avec les autres...

O'Neil avait également mis les voiles. Personne ne faisait trop attention à elle, aussi avait-elle du profiter de cet absence d'intérêt pour déguerpir.

Il ne restait plus que Jay, Neil, quelques cadavres de gardes du corps et Barbara qui émergeait péniblement de son drôle de sommeil...

Elle lança :

"Mince ! Il s'est passé quoi là ?"

[Et c'est ainsi que s'achève votre mode jeu. Vous pouvez d'ores et déjà ajouter 3 points à votre barème. Pour le reste, vous pouvez éventuellement poster un dernier message avant que je ne boucle le sujet d'ici une petite semaine. KISSES !]
InvitéInvité
Dim 9 Oct - 18:10
Les craintes de Neil furent confirmées lorsqu’il vit Cesar recommencer à bouger et à parler, «Pas glop, pas glop, pas glop…» . Mais heureusement que la femme s’interposa, Neil se sentit redevable et la lâcha. Elle commença à lui expliquer la véritable personnalité de Fukumi ainsi que celle d’O’Neil et de leurs actions.

Au grand regret de Neil elle fut interrompue dans son monologue par un grand Flash blanc. Neil se souvenait de cette sensation d’éblouissement, lorsqu’il recouvra la vue, trouva sans surprise l’homme débrailler à leurs côté. « Alors comme ça leurs boitier est un simple biper ». L’homme adressa la parole à Neil :

-Salut, ouais on c’est déjà vue il ya quelque temps. Souvient toi, un bateau, des passagers et des membres d’équipage que ton pote Cesar à massacrer. Pour simplement voler une foutu lance…

La réponse de Neil était très amer ; pleins de souvenirs lui revenait en tête, son sourire était crispé et grave.

Voyant que les membres était près à partir, il intercepta le bras de l’hydrokinésiste et lui dit discrètement à l’oreille.

- Si ce que tu me dis est vraie, ça veut dire qu’on est sur la même longueur d’onde. Par contre je ne pense pas que Cesar contribue à cette image. Fait attention à lui.

Puis il lui lâcha une nouvelle fois le bras. Avant qu’ils ne lancent la téléportation Neil leurs lança une dernière fois :

-La prochaine fois faudra qu’on prenne rendez-vous, vous ne croyez pas? Dites à Urizen que je veux le rencontrer.

FLASH

Neil regarda autour de lui, Barbara reprenais peu à peu conscience par contre O’Neil semblait avoir décampé sans demander son reste. Neil créa un nouveau nuage à l’intention de Barbara :

-Tu dois être un peu fatigué, je pense qu’il ne vaux mieux pas que tu bouges trop pour le moment. Installe-toi là-dessus.

De cette façon ils rejoignirent Jay qui en avait fini avec Fukumi, ils devaient maintenant trouver un moyen de retourner à l’institut vue que la voiture avait pris l’eau.
Jay SirianInstitut : X-Men
Mar 11 Oct - 2:00
avatar
Institut : X-Men
Voir le profil de l'utilisateur
En allant vers Fukumi, Jay avait totalement oublié qu'il tenait César ; heureusement, celui-ci comprit sa défaite et ne rouvrit pas les hostilités.
Fukumi semblait accepter sa proposition, même s'il fallait qu'il en parle à Lange-Manners. Ça lui apprit une première chose, ce n'était pas lui qui dirigeait tout. Il lui annonça aussi qu'il le contactera en temps utile. Il avait vraiment fait un pacte avec le diable et il allait falloir qu'il reste discret là-dessus.

Il le laissa ensuite partir, il n'y avait plus rien à faire de toute façon. Ils s'étaient seuls. Jay se demanda si Neil avait parlé avec le "Santuaire". Il semblait vraiment vouloir parler avec l'hydrokinésiste, il avait peut-être continué ; néanmoins il ne lui demanda pas, lui non plus ne voulait pas parler de ce qu'il venait de faire.

Il acquiesça à la remarque de Neil, lui aussi rêvait de dormir un moment.

-Vivement qu'on rentre, j'avais pas vraiment prévu ça comme soirée...

Il fallait juste attendre que le Sanctuaire ou Fukumi le recontacte.
Contenu sponsorisé
 

[Mission Institut] Port de NYC - La Sainte Lance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: L'Amérique du Nord :: Les États-Unis d'Amérique-
Sauter vers: