Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Appartement d'Anjali Devgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Johanna KellermannInstitut : Nouveau Mutant
Lun 28 Nov - 2:05
avatar
Institut : Nouveau Mutant
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna a écrit:
- Brieuc, c'est Jo'. Je sais pas où t'es, mais je te conseille de revenir rapidement à l'Institut, y a du nouveau.
InvitéInvité
Lun 28 Nov - 3:01
Brieuc hocha la tête. Lui aussi partageait très nettement les doutes qu'avait Josh sur l'honnêteté que Ganymède. Et ce n'était pas Anjali qui allait le faire changer radicalement d'avis sur ce point. Certes, le Breton appréciait énormément la jeune femme. Certes, il était largement enclin à lui faire confiance sur beaucoup de sujet. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'elle était affiliée à Ganymède, fondation dont les agissements lui semblaient, on ne peu plus, opaques.

Le comportement qu'avait eu Leah tendait d'ailleurs à confirmer cet état d'esprit. Pour Brieuc, Ganymède s'apparentait à une secte, pratiquant le lavage de cerveau sur ses membres, avec un gourou local en la personne de Markus Wiseman. Voir Leah minimiser le rôle de la fondation dans l'enlèvement certifiait bien cela. La jeune Asiatique était tellement conditionnée par son maître qu'elle avait perdu tout sens commun.

Avec un léger rire, le Breton rassura Josh sur la fidélité supposée de Georgia.

"j'irais pas jusqu'à garantir sa fidélité… C'est vrai qu'j'ai jamais vu Lloyd passer une nuit à l'Institut non plus… J'sais pas trop c'qu'elle fait…"

Prudent, le garçon ne voulait pas colporter des rumeurs sur les mœurs de sa directrice mais, le récent partage de chambre de cette dernière avec Eve le laissait quand même dubitatif…

Soudain, Brieuc se figea, portant machinalement la main à son oreille. Un message de l'Institut ? Chouette, il y avait du nouveau…

Grimaçant un sourire d'excuse, l'adolescent regarda ses camarades. Il devait rentrer de toute urgence…

"Euh, faut que j'y aille… On m'dit que y'a du nouveau. Ca peut être que sur l'affaire avec Alex et Kala. J'dois rentrer. Promis, j'vous tiens au courant si on en sait plus et on se monte un truc ensemble…Merci encore Anjali pour ce que tu as fait…"

Puis, sans perdre une seconde, le garçon se hâta de répondre à l'appel de Johanna.

"Jo ? Il se passe quoi ? Attendez-moi, je suis chez Anjali. J'arrive, j'en ai pas pour long !"

Aussitôt après, Brieuc ressortit, indifférent à l'orage menaçant. Il y avait, en jeu, des choses bien plus importantes que de se prendre une saucée. Il était question de la survie de ses meilleurs amis…

Arrow Institut Xavier
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Lun 28 Nov - 20:43
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Anjali fut un peu surprise et choquée du "non" direct qui fusa du lupin lorsque le jeune breton lui proposa de l'aider à trouver ces japonais.

*Non? Pourquoi non? Une affaire entre eux et lui? Que s'est-il passé?*

Elle se demandait bien ce qui pouvait se passer dans la tête du français pour qu'il soit réticent à être aidé de ses anciens amis.

Elle écouta les échanges entre les deux garçons, préférant rester réservée et les laissant clarifier les choses entre eux sur la question qui les intéressait. Josh venait de lui dire qu'il n'avait aucune confiance en Ganymède quels que soient leurs membres. Leur soucis d'une image excessive le poussait à ne pas se fier à eux . Elle hocha la tête, ça se défendait bien qu'elle n'aie jamais vu de propagande anti mutant d'apparence non humaine. Elle réfléchissait et réalisait qu'elle n'en avait pas vu un seul depuis qu'elle était à Ganymède à part ceux qui n'en faisaient pas pas partie comme Josh.

Elle sourit lorsque Josh exprima sa surprise sur le revirement de georgia en épouse fidèle.

-"La vie est pleine de surprise Josh! Mais je doute qu'un contrat nuptial fasse office de ceinture de chasteté pour notre Georgie!"

Le breton ne garantissait pas sa fidélité et ajouta qu'il n'avait jamais vu son mari à l'institut.

*Oh purée, si elle ne le voit jamais elle va finir par craquer la pauvre...*

Brieuc s'excusa en grimaçant et annonça qu'il avait des nouvelles et rentrait voir ce qui se passait en promettant de les tenir au courant.

-"De rien Brieuc, il faut se serrer les coudes entre amis... Enfin quand on sait qui sont nos amis. Tu m'appelle dès que tu as besoin!" ajouta-t-elle lorsqu'il sortit de l'appartement préoccupé par les nouvelles.

Elle se fit silencieuse et se tourna vers Josh qui était toujours présent. Elle le regarda dans les yeux tant qu'il le lui permettait.

-"Merci d'être venu me voir" lâcha-t-elle finalement d'une voix douce. "Je craignais que tu ne viendrai jamais. Que je t'avais de nouveau perdu depuis central park. C'est idiot de penser cela n'est-ce pas?"

Elle serrait ses bras contre elle, comme pour contenir ses émotions. Elle n'avait pas froid, le termostat automatique de l'appartement maintenant une douce température agréable et la baie vitrée était conçue spécialement pour couper le froid extérieur et ne laisser que la chaleur des rayons du soleil qui se faisaient cruellement absents à ce jour. Elle regarda le ciel, mais ses yeux glissèrent finalement sur la ville qui semblait proche d'une guerre civile post apocalyptique avec ses ombres et ses couleurs ternes.

*Même le parc semble dangereux et hostile.*

Elle en eut un frisson à cette pensée et se reprocha son excès d'imagination.
InvitéInvité
Mar 29 Nov - 3:31
Josh regardait tour a tour Anjali et Brieuc. Ce dernier semblait émettre des doute quant à la fidélité de la codirectrice de l'institut. Finalement, ça ne l'étonnerait même pas. Même s'il n'avait pas vraiment eu l'occasion de beaucoup discuter avec Georgia, sa réputation la précédait. Mais bon, ce n'était pas ses affaires après tout. Plus maintenant en tout cas.

Toutes ces histoires d'amour lui faisaient penser a Nii. Anjali, elle, sourit a son égard et alla dans le sens des rumeurs. Le lupin la regarda d'un air éberlué. Un battement de cil, le temps semblait s'être arrêté sur le sourire de l'indienne. En un battement de cil, il n'avait plus ses anciens camarades de l'institut devant lui. Il n'y avait que la féline, plongeant ses yeux plein de vie dans les siens, un sourire au lèvre. Le vent caressait le poil de sa fourrure tigré... Et elle lui souriait, de la même manière qu'Anjali lui souriait en cet instant. Josh se sentait comme dans un rêve a moitié effacé. Il arrivait a la distinguer, il pouvait presque entendre au loin les cris des enfants qui jouaient plus loin sur le quai du port, mais il n'avait pas la sensation du vent de mer, l'odeur du poisson et de l'huile de moteur et du parfum de la jeune mutante. Il n'y avait qu'elle, qui le fixait pendant quelques secondes qui lui paraissaient une éternité, et qui continuait malgré cela a lui sourire.

Le lupin en tremblait, sentait ses yeux s'humidifier. Dés lors, plus rien n'avait d'importance. A peine entendait-il Brieuc annoncer son départ en un échos lointain et Anjali qui lui disait au revoir. Nii leva les yeux un instant avant de le fixer a nouveau. Son regard avait changé. Il était plus doux, presque triste. Comme si... comme si elle était désolé qu'elle ne soit plus là. Comme si elle s'inquiétait pour lui. Josh sentit sa main griffue se lever doucement du genou sur lequel elle était posé jusqu'à maintenant. C'est a peine s'il bougeait pourtant. Ses doigts fébriles tremblotaient pour essayer de toucher son visage une dernière fois. Mais il n'y arrivait pas. A peine s'étaient-il levé de quelques centimètres. La féline lui sourit une dernière fois avant de s’effacer progressivement comme du sable balayé par le vent. Le visage d'Anjali reprit sa place, le port pourtant flou redevint le bel appartement de l'indienne. En un battement de cil, tout était fini.

Elle le regardait de la même manière que Nii l'avait regardé quelques instants plus tôt. Un silence s'installa. Josh mit un peu de temps a réaliser, avant de détourner les yeux d'un air gêné. Sa main s'était reposée sur son genou.

D'une voix douce, Anjali rompit le silence. Josh continua a fixer le parquet, en se posa la question. Pourquoi était-il revenu ? Il ne le savait pas vraiment lui-même. Mais... les mots sortirent tout seul, la gorge serrée.


"Non, ça ne l'est pas... Je suis un loup de parole. Je ne reviens pas sur une promesse..."

ça non, il ne le pouvait pas... Josh leva a nouveau les yeux, il ne savait trop pourquoi, mais il était content de voir qu'elle allait bien, qu'il pouvait garder un œil sur elle malgré leurs obligations respectives. Il aurait voulu lui dire toutes ces choses, mais il ne trouvait pas les mots. A la place, d'autres venaient, plus instinctifs.

"Et puis... tu lui ressembles."
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Jeu 1 Déc - 16:25
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Elle se retourna pour le regarder lorsque Josh se mit à parler. Il semblait troublé et fixait le parquet tout en lui parlant. anjali se sentait heureuse qu'il soit présent dans cette pièce avec elle. Elle avait jamais pu oser espérer qu'il reviendrait, elle l'avait senti tellement fuyant l'autre fois. De plus elle se sentait liée à lui depuis qu'elle l'avait rencontré trois ans plus tôt.

De brefs contacts fugitifs et sans aucun sens et pourtant si marquants. Elle avait même rêvé de lui la nuit avant qu'elle ne le revoie au parc.

-"Merci d'avoir tenu ta parole. J'espère que tu continuera toujours à venir me voir plus souvent..."

Elle s'interrompit et haussa les sourcils lorsqu'il disait qu'elle ressemblait à quelqu'un.

-"Je ressemble à qui Josh?"

Elle s'approcha de lui et lui prit une de ses mains griffues entre les siennes. Elle sentait qu'il était plein d'émotions et voulait l'apaiser par ce geste.
InvitéInvité
Ven 2 Déc - 4:56
Le lupin sentit son coeur battre la chamade quand l'indienne s'approcha de lui et lui prit la main, sans doute pour le mettre en confiance. Il retint ses instinct laissa faire Anjali, même s'il était peu habitué aux contacts. Et pourtant, c'était si apaisant. De la douceur du contact a la chaleur de quelqu'un qui ne vous voulait pas du mal. Josh ne savait plus ou se mettre. Son regard fuyait celui de l'indienne. Il mit quelques secondes a reprendre ses esprits mais il n'osa pas lui rendre son geste, de peur de la blesser avec ses griffes. Il fit de son mieux pour détendre sa main crispée, même si il la sentait trembler légèrement.

"C'est... c'est une longue histoire. Je..."

Josh risqua un regard, et plongea un instant ses yeux miels dans ceux d'Anjali.

"Tu es sûre de vouloir l'entendre ?"

Il avait déjà l'impression de connaitre la réponse. L'indienne l'avait déjà interrogé sur son passé, sur ce qu'il avait fait pendant ces trois années de silence. Il en eut un petit soupire résolu. Elle méritait de le savoir, ne serait-ce que parce qu'elle était un de ses seul contact dans cette ville et qu'il avait suffisamment confiance en elle. En fait... il lui devait bien ça...

Mais par ou commencer ? Peut-être par le début.


"Il y a trois ans..."

Très lentement et sans brusquer Anjali, il retira sa main de l'étreinte réconfortante de l'indienne et la passa dans sa nuque pour défaire la chaine qu'il avait autour du cou. Il sortit le petit pendentif logé a l'abri sous ses vêtement et prit délicatement le poignet d'Anjali pour tourner sa main paume vers le ciel. De son autre main, il y déposa précautionneusement le bijou pour qu'elle voit le petit mécanisme permettant de l'ouvrir. Alors qu'il s’exécutait lentement, il continuait a parler.

"Il y a trois ans, lorsque l'institut a été attaqué, j'ai du rejoindre ma famille, en France. J'osais un peu plus mettre le museau dehors après mon passage a l'institut. Mais j'attirais la méfiance et la haine des humains. Je me suis fait attaqué plusieurs fois. ça s'est mal fini. J'ai causé beaucoup de soucis a mes parents. Et puis j'ai pris la décision de les quitter. J'ai choisi l'exil. Alors un soir, j'ai fait quelques bagages et je suis parti en leur laissant un mot."

Josh s'interrompit un bref instant, repensant a la nuit de son départ, puis reprit.

"J'ai voyagé pendant presque deux ans. J'ai traversé l'Eurasie a pied, en passant par les contrées inhabités, principalement des forêts, en prenant soin d'éviter les humains. J'ai chassé, j'ai dormi a la belle étoile, j'ai pu voir les soirées d'hiver qui tombent sans un bruit, ou le bruit d'une cascade qui résonne au loin. C'était apaisant. Je vivais comme un loup solitaire, en suivant les étoiles au hasard. J'aurais aimé que tu vois ce qui j'y ai vu. Il y avait des paysages vraiment fascinants. J'étais seul, mais... c'était magnifique...

Un jour, j'ai croisé une meute de loup par hasard, en suivant la piste d'un gibier. Ils ont acceptés que je les accompagne pour un bout de chemin. J'dois t'avouer qu'ils se sont méfiés au début. Il me considéraient comme une bizarrerie qui sentait l'homme. En même temps, je suis a moitié humain."


Il eut un petit rire

"Tu sais, les loups ne sont pas les farouches animaux qu'on a tendance a nous décrire. Avec le temps, j'ai réussi a communiquer un peu avec eux. Ils ont même leurs propres coutumes et leur croyances, ainsi que leur propre langage. Je me sentais bien avec eux. Et ils ont fini par m'accepter. Les loups sont un peuple noble, qui vivent en harmonie avec les siens et qui fuient les humains. Finalement, je me suis rendu compte que le monde se porterait mieux sans les humains. Nous pourrions être en paix...

A bout d'un an, nos routes se sont séparés. Je suis retourné a ma solitude et j'ai continué mon voyage vers l'Est, jusqu'à voir le bord de l'océan. J'aurais pu faire demi-tour et essayer de les retrouver. Mais j'avais envie d'avancer. J'ai pris un bateau et je me suis rendu dans un petit port de pêcheur dans l’archipel d'Okinawa. C'est là-bas que je l'ai rencontré."


Josh appuya sur le bouton permettant d'ouvrir le pendentif, et retira sa main de celle d'Anjali, la laissant découvrir le portrait de la la mutante hybride tigrée au pelage blanc et noir qui s'y cachait.

"Elle s’appelait Nii. Ses parents, qui n'en revenaient sans doute pas de voir quelque d'autre comme elle débarquer dans leur village, m'ont dit qu'elle était devenu sauvage et qu'elle avait fui la civilisation. Ils m'ont supplié de la ramener. En fait, elle avait le même problème d'instinct que moi quand je suis arrivé a l'institut. Je suis parti a sa recherche, plus pour l'aider elle que les humains. J'ai fini par retrouver sa piste dans la forêt voisine, je l'ai traquée, et je l'ai ramené de force. Elle était a moitié morte de faim et elle avait perdu l'esprit.

J'ai soigné ses blessures, je me suis occupé d'elle, et je lui ai appris a se maitriser comme j'ai pu."


A ces mots, un sourire nostalgique se dessina sur ses traits. Heureux des moments passés avec elle et triste a la fois.

"ça n'a pas été facile tous les jours, c'était une vrai tête de mule. Mais lorsqu'elle souriait et qu'elle te remerciait, ça valait tout l'or du monde. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble. J'ai appris a mieux la connaitre et nous sommes devenus proches. Elle était joueuse, sans doute a cause de ses instincts, mais aussi douce, parfois contemplative. Une gentillesse rare. Je veillais sur elle jour et nuit. J'avais le sentiment qu'elle aurait pu devenir ce que je n'ai pas été. J'étais ... j'étais persuadé qu'elle aurait pu réconcilier les humains et les mutants, au moins dans son propre village."

Son sourire s'effaça, laissant apparaitre toute sa tristesse et ses regrets.

"Mais... là-bas. La loi oblige les jeunes mutants a un service militaire. Un jour, une escouade est arrivé. Ils voulaient l'emmener. Nii a cédé a ses instincts dans un moments de panique et elle s'est enfui dans les bois. Une partie de l'escouade l'a poursuivi dans l'intention de la tuer. Il me tenais en joue. Ils voulaient me tuer aussi ou m'emmener je ne sais où... C-ça s'est passé tellement vite. Ils m'ont tiré dessus mais j'ai réussi a m'échapper en blessant leur chef, et puis j'ai couru aussi vite que j'ai pu pour rattraper Nii. Quand je l'ai vu, je lui ai dis d'aller se cacher. Mais les poursuivants étaient trop près. Ils l'ont vu et ils l'ont tiré comme un lapin."

Le lupin baissa la tête, les larmes aux yeux.


"Je... je l'aimais, comme j'ai jamais aimé personne... et je l'ai envoyé a la mort...

Je l'ai pas supporté. J'ai tué tout ceux qui nous poursuivaient. Et quand tout ça fut fini, je me suis jeté sur elle pour essayer de la soigner. Mais... c'était trop tard. Elle était criblée de balle. Elle est morte dans mes bras en me faisant promettre de la venger. Je l'ai enterré de mes propres mains au pied d'un arbre."


Josh laissa un long silence, retenant ses larmes. Il essaya tout de même de terminer son histoire.

"Je suis retourné au village pour en finir avec les autres. J'étais complètement ivre de rage. Mais ils étaient parti. Alors j'ai jeté mon dévolu sur les habitants du village, pensant que l'un d'entre eux nous avaient livré aux militaires.... J'ai rasé le village de la carte, j'ai tué tout le monde.... les femmes, les enfants... tous... et j'ai brûlé les habitations. J'avais entendu parler d'Existenz comme mouvement pro-mutant. C'est comme ça que je suis retourné sur Manhattan. Je leur ai demandé leur aide pour retrouver cette escouade qui nous attaqué et ils ont accepté..."

Il avait tout dit. Josh avait tout déballé, presque sans s'en rendre compte. C'était la première fois qu'il parlait autant, et aussi la première fois qu'il racontait en détail ce qui s'était passé durant ces trois. ça lui faisait du bien de se confier, bizarrement, même si la peine était lourde. Il regarda Anjali d'un air penaud, espérant ne pas l'avoir embêté avec ses histoires.

"Désolé..."
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Ven 2 Déc - 20:21
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
La jeune femme indienne regardait le lupin qui fuyait son regard, comme s'il était mal à l'aise ou tentait de lui dissimuler ses émotions. Elle sentait sa main crispée dans les siennes et tentait de le détendre. Il se décida quand même à parler, hésitant, croisa son regard un instant. Elle sentait la chaleur de ces yeux qui la touchaient au plus profond d'elle, comme s'il la transperçait dans son âme. Elle hocha lentement la tête à sa question, oui elle désirait vraiment entendre son histoire.

Elle l'écouta pendant qu'il commençait son récit, il retira lentement sa main des siennes. Anjali sentit son coeur se crisper, elle avait l'impression qu'il rejettait son contact sans vouloir la blesser. Son coeur se relâcha d'un coup lorsqu'elle comprit qu'il voulait juste détacher le collier qu'il portait, elle ne l'avait pas tout de suite remarqué, dissimulé comme il était dans sa fourrure. Il déposa le pendentif dans sa main tout en racontant son histoire.

Elle était désolée qu'il n'aie pu rester auprés de sa famille, la france était un pays pas trés tolérant envers les mutants. Elle fut ensuite émerveillée par la description de ses voyages, des paysages qu'il décrivait, la nature... Tout ceci lui rappelait le rêve étrange qu'elle avait fait aux pieds d'une cascade et Josh qui disparaissait dans l'ombre des arbres. Ceci expliquait cela, elle avait sans doute capté un instant fugitif de son passé, comme si son âme était allée à la rencontre de Josh pendant son sommeil.

Elle sourit lorsqu'il parla de son aventure avec une meute de loups qui l'avait adopté malgré son odeur bizarre. La beauté de l'animal qui savait adopter ceux qui sont seuls. Il continua son récit, Anjali rêvait à travers son récit, elle avait l'impression de voir les loups pour de vrai, évoluer et vivre leur vie quotidienne avec la présence de leur nouvel ami. Elle aurait aimé voir ça, mais elle doutait que les loups auraient accepté de la laisser approcher, elle était totalement humaine à la différence du lupin. Elle sortit de sa rêverie lorsqu'il évoqua une rencontre dans un petit port de l'archipel d'Okinawa. Il ouvrit le médaillon et lui ft découvrir un portrait particulier.

Anjali en fut bouche bée et regarda le portrait de la magnifique créature tigrée blanc et noir qui trônait au creux du médaillon. C'était la seconde hybride la plus approchante de Josh qu'elle voyait. Nii. Josh s'était occupée d'elle, l'avait aidée. Ils étaient devenus proches, il ne précisa pas à quel point. Anjali ressentit un pincement de jalousie au coeur mais n'en montra rien, elle ne pouvait pas exiger du lupin qu'il fut vierge de tout passé, seulement elle aurait aimé être celle qui l'apprivoiserait et réussirait à l'approcher. Il semblait qu'il valait mieux être une hybride particulièrement velue pour avoir les grâces de Josh. Elle se sentait mal d'être jalouse d'une inconnue qui avait apporté de la lumière dans la vie de Josh.

Il afficha soudain une grande tristesse, son sourire disparut. Anjali crut qu'il avait lu dans son coeur mais la suite de son récit la détrompa. Loin de là, leur histoire avait tourné au drame. Elle se mordit la lèvre inférieure en l'écoutant, la pauvre Nii avait été tuée par des soldats, juste parce qu'elle avait fui, tirée comme un vulgaire animal. Josh avait les yeux larmoyants et baissait la tête.

Il l'avait aimée comme jamais il n'avait aimé. Anjali sentit son coeur se serrer, elle avait de la peine pour lui, même si elle était un peu jalouse qu'il aie connu l'amour ailleurs, elle n'aimait pas le voir souffrir. Spontanément, elle se saisit de son bras, comme si elle le soutenait pour l'empêcher de chanceler tout en l'écoutant continuer son récit.

La suite de son histoire apparut comme un tableau sanglant et rempli d'horreurs, il avait cédé à sa part animale et décimé tout un village, femmes, enfants, vieux, jeunes, hommes... qu'ils soient innocents ou coupables. Un village livré aux flammes de l'ivresse vengeresse du lupin. Sans s'en rendre compte, Anjali avait lâché le bras de Josh, horrifiée par ce qu'il venait de lui raconter, elle ne se rendait pas compte des larmes qui coulaient sur son visage. Elle était partagée, ne savait que penser des actes du lupin, tout en sachant au plus profond d'elle qu'il y avait une lumière en lui, elle la voyait dans ses yeux lorsqu'il la regardait.

Elle s'était reculée et ses jambes l'avaient lâchée, elle s'était écroulée assise sur l'épais tapis du salon. Sa tête était baissée, elle fixait le portrait de Nii sans un mot. Des pensées se bousculaient dans son esprit, elle venait de perdre ses repères en l'espace de quelques minutes. Le bien et le mal, le blanc et le noir, toutes les frontières et le délimitations qui la rassuraient venaient de s'écrouler. Les repères qui lui permettaient d'avancer dans la vie, les gentilles personnes ne pouvaient faire du mal, les méchantes personnes n'étaient pas digne de confiance. En quelques mots, Josh venait de balayer toutes ses certitudes en lui racontant son histoire.

Elle prenait la mesure de leurs différences, des souffrances et épreuves qu'il avait dû affronter car mutant jusque dans son apparence, il ne pouvait cacher sa nature et avait souffert de cela, bien plus qu'elle n'aurait pu vivre comme souffrance dans toute une vie. Elle secouait lentement la tête, comme si elle n'arrivait pas à y croire. Son Josh avait tué. Décimé. Brûlé. Malgré tout, ce qu'elle venait d'apprendre lui faisait prendre la mesure des nuances de gris plus ou moins foncés ou clairs des personnes l'entouraient.

-"Je... je... ne sois pas désolé." fut tout ce qu'elle put prononcer.

Sa main s'était crispée sur le médaillon qui s'était refermé dans le mouvement, elle le serrait contre sa poitrine à s'en faire blanchir les jointures de ses doigts. Sa main tremblait et elle se retenait de sa main gauche sur le sol pour ne pas s'écrouler, les doigts noués dans les longues fibres du tapis sur lequel elle était assise. Elle ne comprenait plus ce qu'elle ressentait, ses émotions paradoxales qui la poussaient vers lui alors que sa raison lui hurlait de le fuir. Tiraillée, elle ne pouvait que demeurer immobile dans l'attente que le tumulte de ses pensées et de ses émotion se calment.
InvitéInvité
Sam 3 Déc - 0:14
Josh avait senti Anjali lui prendre le bras lorsqu'il lui raconta la mort de Nii, mais n'osait pas la regarder, submergé par l'émotion et par la certitude que la suite ne serait pas facile a entendre. Ce qui fatalement arriva. Comme un coup de poignard, le contact réconfortant de l'indienne s'estompa a mesure qu'il terminait son histoire. Les meurtres, le feu, le carnage... Voila ce qu'il redoutait. Que les personnes qu'il chérissait ne s'éloignent de lui, accentuant d'avantage sa solitude.

Le lupin risqua un regard sur l'indienne lorsqu'elle lui répondit. Il la découvrit a terre sur le tapis, tremblotante et en larme. Elle était bouleversée, ça crevait les yeux. Le ton de sa voix, sa posture, son allure. Josh laissa un blanc. Il ne voulait pas la voir dans cet état. Elle lui disait de ne pas être désolé, mais comment ne pas l'être quand il voyait ce résultat ? C'était pour cette raison qu'il avait été si réticent a se confier. Le mal était fait. Et cela lui faisait autant de peine que de voir les poils blancs de Nii tomber des arbres.

Que devait-elle penser de lui a présent ? Que devait-il se passer dans sa tête lorsqu'elle avait entendu le fin mot de l'histoire ? Josh ne savait pas comment réagir. Il aurait voulu lui dire que tout irait bien, qu'elle ne devait pas s'en faire, mais il en était incapable, de peur qu'elle le rejette violemment, par peur ou par dégout, comme ça avait été si souvent le cas.

Sa main s'était refermée sur le pendentif, qu'elle serrait de toute ses forces contre sa poitrine. En cet instant, il avait réellement peur. Peur de la perdre, elle aussi. Et il avait l'impression que rien ne pourrait l'empêcher. Toutefois... il ne voulait pas la voir comme ça.

Josh se rapprocha lentement, cherchant ses mots.


"Anjali..."

Il posa un genou a terre, tout près de l'indienne. Il leva la main, hésita un instant, par peur de sa réaction, puis la posa finalement sur son épaule, essayant de la réconforter.

"S'il te plait..."

Les mots refusaient de sortir. Il n'arrivait pas exprimer sa pensée, son regret d'avoir bouleversé l'indienne a ce point. S'il avait pu remonter le temps, il l'aurait fait, ne serait-ce que pour éviter cette révélation.

"Je... Je suis désolé. Vraiment. Mais je... c'est pour ça que je ne veux pas que vous m'aidiez et que je ne veux pas que les autres l'apprennent. Ils pourraient ne pas comprendre, ou mal réagir. Et si ce n'est pas le cas, je ne veux pas vous entrainer la dedans. Mais s'il te plait, ne m'en veux pas. Je ne veux pas te voir souffrir a cause de cette histoire."

Le lupin ne voulait pas les entrainer la dedans. C'était son affaire, son fardeau, sa dette. Il projetait de commettre l'irréparable. Personne ne devrait être impliqué la dedans, surtout pas une personne comme Anjali.
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Dim 11 Déc - 1:07
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Les pensées se bousculaient dans sa tête, elle ne savait plus quoi penser, que dire. Tout ce que Josh venait de lui confier la bouleversaient, elle ne savait pas comment définir ce qu'elle ressentait maintenant. Avant tout était limpide et clair, les bons contre les méchants. Maintenant, toutes les couleurs se mêlaient sur son tableau de vie autrefois limpide. L'amour, la famille, les amis, le travail, les mutants, les humains, tout ceci avait des cases bien rangées et ordonnées dans sa tête. Un lupin était venu filer un grand coup de pied dans son monde bien ordonné et y avait fichu le chaos.

Assise sur le sol, le médaillon serré dans sa main, le regard dans le vide, elle prenait le temps de se ressaisir. Elle entendit Josh se rapprocher et lui parler, hésitant. Elle se figea et sentit sa main se poser sur son épaule. Il la suppliait. Elle n'en revenait pas que Josh lui adressait une prière, comme si elle détenait une chose importante qu'il ne voulait pas perdre. Les yeux larmoyants, elle regarda le médaillon enfermé au creux de son poing et finit par déplier lentement ses doigts, tels une corolle d'une fleur qui s'ouvre. Elle ne put quitter le bijou des yeux, elle l'écoutait s'expliquer tout en regardant la photo de la métamorphe. Sans s'en rendre compte, elle l'avait rouvert pour regarder la défunte jeune fille, plutôt mignonne avec sa fourure blanche et noire.

les lèvres d'Anjali se mirent à trembler quand Josh parla de ne pas vouloir l'entraîner dedans, de la laisser en dehors de toute cette histoire. Elle leva les yeux et regarda le lupin dans les yeux et lui posa une question qui la prit elle même au dépourvu. Elle comptait lui demander autre chose mais cette question fusa à la place, comme un cri du coeur.

-"Tu l'aimais comment ta Nii? Comme une compagne?"

Elle resta bouche bée en réalisant ce qu'elle venait de dire et mordit le dos de sa main pour étouffer ce qu'elle pouvait encore sortir involontairement. Elle se rendait compte qu'elle était jalouse d'une défunte, le reste ne comptait pas à ses yeux. Etrangement, elle se fichait de savoir combien de gens Josh avait tué ou comptait tuer. Elle sentait au plus profond d'elle qu'il ne lui ferait jamais le moindre mal. Elle libéra sa bouche et inspira profondément.

-"Pardon ma question était déplacée."

Elle tourna la tête et laissa un rideau de cheveux noirs et épais dissimuler son visage pour cacher sa gêne et son malaise. Elle continua à lui parler derrière son abri illusoire.

-"Tu sais, je me fiche de savoir combien de personnes tu as tué, enfin surtout les militaires. Ils ont provoqué cette situation, ce n'est que les conséquences de leurs actes. Pour le village, c'est..."

Elle mordilla ses lèvres et se crispa en lâchant le dernier mot.

-"Horrible!"

Elle craignait qu'il soit blessé par ce qu'elle en pensait et en même temps elle ne voulait pas tricher sur ce qu'elle ressentait là dessus. Il avait joué la transparence et elle lui devait bien cela en retour. Elle guetta la réaction de Josh à travers son rideau capillaire et lui avoua son ressenti vis à vis de lui.

-"Etrangement, il n'y a qu'une chose dont je suis certaine..."

Son regard était dirigé vers le paysage qu'offrait la baie vitrée bien qu'elle fit face au lupin. Plongeant son regard dans l'océan de nuages métalliques, ses lèvres cessèrent de trembler quand elle murmura ces mots d'un ton presque inaudible.

-"Tu ne me fera jamais du mal."
InvitéInvité
Mar 13 Déc - 4:14
Anjali se figea quand le lupin lui parla, avant de rouvrir le médaillon, de le regarder lentement. Puis elle releva les yeux, les plongeant dans les siens. Ses lèvres tremblaient et Josh lisait quelque chose dans ce regard. Comme si quelque chose la dérangeait. Et la question fusa, brutale. Aussi brutale moralement que le garou pouvait l'être physiquement. Il en resta bouche bée. Elle lui demandait ce que représentait sa Nii a ses yeux. Si elle avait été une compagne pour lui. Josh ne savait quoi en penser. Il ne s'était d'ailleurs jamais posé la question avant qu'il entende les derniers mots de la tigresse. Jamais...

Il ne savait comment répondre. Tout du moins savait-il que cette question le choquait, au plus profond de son être. Si bien que la main posée quelques secondes plus tôt sur l'épaule d'Anjali se retira. Il se releva, et recula de quelques pas tandis que l'indienne se mordait le dos de la main. Sa langue avait fourché mais le mal était fait. C'était dans le coeur de Josh comme un coup de poignard. Il n'aurait su trouver les mots, il n'arrivait même pas a réfléchir correctement tant la question l'avait bouleversé. La sensation était indescriptible, mais bien présente, tapis au fond de lui et qui le torturait. Il ne s'était même pas rendu compte qu'il continuait de la fixer d'un air choqué, comme si on venait de lui annoncer la mort d'un de ses proches. Il laissa un blanc, incapable de prononcer le moindre mot.

Anjali lui présenta ses excuses. Josh fit volte-face et baissa la tête de gêne. Il n'arrivait même pas a faire un signe d'approbation. Il avait du mal a rassembler ses esprits, a faire la part des choses. Et pourtant, la colère montait, une colère qu'il avait du mal a s'expliquer. Peut-être parce qu'elle osait prendre Nii pour un vulgaire objet de convoitise en l’appelant "ta Nii" ou tout simplement parce qu'il avait la désagréable sensation que l'indienne n'avait pas apprécié le passage de son récit concernant le genre de relation qu'il entretenait avec l'hybride. Elle n'avait que ça a la bouche.

Elle continua a parler, a dire qu'elle se moquait du nombre de militaires qu'il avait tué, que tout était de leur faute. Mais elle trouva horrible son carnage. au village. Ce dernier mot résonna comme un tic, un frisson glacé parcourant l'échine du lupin. Il sentit ses poils se dresser en pic du fureur, ses poings se serrer, ses babines se retrousser. Comme si ce simple mot suffisait a provoquer une réaction en chaine dans son esprit, le simple fait de condamner ses actes provoquait un cataclysme en lui, ravivant une colère plus noire que tout ce qu'il pensait se souvenir. Alors qu'elle lui avouait qu'elle se sentait en confiance avec lui, persuadée qu'elle était que le lupin ne lui ferait jamais de mal, les poings serrés du lupin tremblaient de rage, ses griffes perçant très légèrement la peau épaisse de ses mains.


"Horrible ?" finit-il par dire sur un ton d'apparence calme. Pourtant, la dernière syllabe oscilla légèrement.

Il tourna la tête et regarda l'indienne d'un oeil acéré. Le même qui l'avait caractérisé en ces si nombreuses journées sanglantes.


"Qui es-tu pour me juger, moi ou tous les autres ? Qui es-tu pour définir ce qui est bien ou mal ?"

Il ne lui laissa pas le temps de répondre et se retourna complètement. Sa voix devenait de plus en plus grave, et se fondait de plus en plus avec quelques grognements presque inaudibles. Il avait un air menaçant, pour ne pas dire dangereux, sans doute dû a ses poils partiellement hérissés, qui lui donnait un air de bête de sauvage en pleine furie. On aurait pu jurer qu'il tuerait la première personne qu'il croiserait, comme du temps de l'institut, où la bête prenait parfois le dessus sur sa conscience.

Il fit un pas lourd dans la direction de l'indienne.


"Les militaires l'ont abattu comme un chien. Ce sont eux qui ont appuyé sur la détente, et il vont payer pour ça. Je les tuerai tous pour ça, jusqu'au dernier. J'irai les traquer jusque chez eux. Je tuerai leur femme et leurs enfants devant leurs yeux avant de les achever."

Il fit un deuxième pas... Le ton monta un peu plus.

"Mais qui les a amené dans le trou pommé ou nous vivions ? Qui d'autre a part les villageois connaissait notre existence ? Tu crois que je ne les voyais pas, leurs regards de dégout, alors qu'ils demandaient aux enfants de ne pas s'approcher, ou d'aller jouer plus loin, ou la méfiance qui se lisait sur leur visage a chaque fois que nous allions quelque part ?"

Puis un troisième. Sa colère fulminante se lisait comme un livre ouvert dans le timbre de sa voix, alors qu'il lui hurlait quasiment dessus.

"Tu crois qu'il y a des humains bons envers les mutants dans ce monde ? Tu crois que ces gens n'auraient pas été capable d'appeler ces militaires pour qu'ils nous emmènent va savoir où ? Les humains sont de vrais connards ! Et c'est ce genre de population que tu es prête a défendre ? Tu es prête a cautionner leurs actions ou le fait que de jeunes mutants soient enlevés ?! HEIN ??!!"

Il se mit dans une posture quadrupède et approcha dangereusement son museau de la tête d'Anjali, ses crocs bien visibles. Il lui parlait toujours aussi violemment, un grognement bestial soufflé dans un murmure.

"Tu crois que je ne suis pas capable de faire du mal ? J'ai failli tuer Alixtide, j'ai blessé des élèves de l'institut, j'ai tué des civiles a la Haye... Il viendra un jour le moment ou tu devras choisir ton camp. Et si toi, ou qui que ce soit d'autre, vous mettez en travers de ma route, je vous en écarterai de façon beaucoup plus radicale !"

Il laissa un blanc, essoufflé par ses exclamations. Toute sa haine avait détonné d'un seul coup, explosé sur Anjali au grand jour. La haine des humains et de ce qu'ils avaient fait. Son dos se soulevait rapidement sous le coup de la respiration alors qu'il continuait a plonger son regard de braise dans celui d'Anjali. Puis ses sourcils froncés parurent se décrisper au bout de quelques secondes. Ses crocs se firent moins voyant a mesure que sa bouche se fermait. Le regard de Josh se fit plus vague. Il cligna des yeux et parut redécouvrir la pièce dans laquelle il se trouvait seulement quelques instants plus tôt. Il s'était emporté...

Le lupin recula et se releva, tout tremblant. Il ne se sentait pas bien, comme un léger vertige. Ses mots, ses gestes, toute forme de contrôle avait été noyé dans cet instant de rage intense. C'était comme les autres fois, en plus dilué.

Josh se massa les yeux, submergé par la honte d'avoir menacé Anjali. Il s'affala sur le canapé et se prit la tête entre les mains. Le retour de bâton lui revint en pleine figure. La mort de Nii, toutes ces choses horribles qu'il venait de dire malgré lui, sa profonde tristesse... il se sentait seule pour affronter tout ça. Des larmes coulèrent sur le tapis avec pour seul bruit de petits reniflements contenus.
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Lun 19 Déc - 16:24
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Et voilà, c'était trop tard, sa question avait profondément choqué le lupin à sa réaction. Elle avait eu beau s'excuser, reconnaître quelle avait dépassé les limites de la bienséance, la rage montait visiblement chez son ami. Il tremblait et les griffes commencèrent à sortir lorsqu'elle prononça les mots qui le firent sortir de ses gongs. Inconsciente de tout ce qui se passait, elle regardait au dehors, ne remarquant pas le cataclysme qu'elle provoquait en lui, toute obnubilée par ses sentiments à elle.

Elle tourna la tête lorsqu'il prononça le mot honni d'un ton dangereusement calme. Ce calme était étrange, ce qui l'avait poussée à regarder Josh. Ses yeux s'agrandirent en voyant les mains qui tremblaient. Son regard était terrible, elle ne l'avait jamais vu ainsi.
Il se tourna complètement vers elle et lui demandait pour qui elle se prenait pour émettre des jugements. Elle sentait son estomac se nouer au fur et à mesure qu'il s'approchait d'elle d'un air menaçant, limite sur le point de l'étriper à cause de ses poils hérissés. Anjali était tétanisée par le choc de cette vision et le regardait approcher sans pouvoir réagir. Il déversa sa fureur en racontant plus précisément les détails, cherchant à lui ouvrir les yeux en lui racontant des détails sordides auxquels elle n'avait pas pensé. Il lui hurlait dessus et la pauvre jeune femme, effrayée par la réaction intense qu'elle avait provoquée, se recroquevilla sur elle-même, reculant contre le canapé. Assise au sol, elle était à la merci du lupin, elle leva les bras pour se protéger par réflexe.

Il lui hurlait qu'il avait tué d'autres personnes, failli tuer des amis et n'hésiterait pas à écarter de manière définitive ceux qui se mettraient en travers la route. Elle sentait des larmes qui coulaient sur son visage pendant que Josh lui hurlait dessus, elle ne pouvait même pas répondre tellement c'était une rafale de haine et de fureur qu'il lui sortait. Souffrance, douleur, trahison, colère, mort, menace... tout sortait comme une cocotte minute qui explosait et qui n'avait pu évacuer la pression interne. Elle tremblait et son nez coulait tellement elle pleurait, effrayée par l'explosion de rage pure.

Josh s'était calmé et semblait vaciller après cette fureur aveuglante qui l'avait traversé, il s'effondra sur le canapé et se prit la tête entre les mains. Le sentant tout prés d'elle et calmé, Anjali n'arrivait pas à se calmer elle-même, elle pleurait et tremblait, choquée. Quelque part, elle se sentait coupable d'avoir émis un jugement tout noir, tout blanc, les hommes armés c'est le mal, les femmes et les enfants c'est le bien. Elle n'avait pas réalisé que l'humain pouvait être fourbe et mauvais envers ceux qui étaient différents, surtout comme Josh et Nii qui ne pouvaient cacher leur état mutant.

Elle n'osait plus bouger et ne levait même pas la tête pour le regarder, elle était recroquevillée sur elle même et avait baissé la tête aprés avoir encaissé la colère de Josh, vu dans ses yeux la lueur meurtrière qui l'avait traversé pendant ce massacre passé. Elle resta silencieuse et guettait les bruits qui l'entouraient. Anjali se demandait ce qu'il faisait, quand elle réalisa qu'un bruit troublait le silence de l'appartement, il pleurait! Troublée par l'émotion du lupin, touchée par sa douleur, elle finit par se calmer et prit un mouchoir dans la boite qui traînait sur la table basse face au canapé. Elle se mouvait lentement, épuisée par cette surcharge émotionnelle soudaine qu'ils venaient de vivre. Elle s'essuya le visage maculé de larmes et de morve et se moucha bruyamment.
Ce bruit détonna horriblement dans la pièce et elle en rougit, elle qui voulait rester discrète. D'une voix étranglée, elle tenta de parler.

-"Josh... Je suis désolée. Je n'avais pas pensé aux trahisons ..."

Elle finit par se taire, elle avait été assez maladroite pour ce jour et ne se sentait pas la force de subir une autre colère et n'avait pas envie de le blesser de nouveau involontairement. Elle prit la boite de mouchoirs et la tendit à Josh en guise de paix, histoire qu'il comprenne qu'elle ne lui en voulait pas d'avoir été en colère. Curieusement, elle ne pensait plus à la violence qu'il lui avait permis d'entrevoir. Elle se sentait bizarre, comme s'il lui avait ouvert une porte sur lui-même, pas la meilleure partie qu'il aurait voulu montrer mais une part de lui qu'il contrôlait malgré ses dires. La preuve, elle était toujours en vie et l'ami qu'il avait mentionné n'était pas mort finalement. Elle se demandait ce qui s'était passé pour qu'il manque d'étriper un ami, c'était une autre histoire mais elle sentait qu'il ne se rendait pas compte qu'il avait du bon en lui.

Elle était incorrigible, malgré ce qui s'était passé, elle regardait encore le positif en Josh. Etait-elle, à ce point là, mordue du lupin français?

Intriguée par sa réaction qui n'était pas cohérente, elle se leva et alla à la salle de bain pour se refraîchir le visage.

-"Excuse-moi, je reviens."

Arrivée devant le lavabo, elle réalisa qu'elle tenait toujours le pendentif de Josh dans sa main, elle l'avait complètement oublié. Elle le déposa délicatement dans une des niches creusées dans le mur à côté du miroir pour ne pas la perdre ni l'abîmer. elle devait penser à le rendre au lupin, elle n'avait aucun doute sur l'attachement qu'il devait avoir pour le bijou et son contenu.

Elle se regarda dans le miroir et vit que son nez était rouge ainsi que ses joues. Par contre elle remerciait le ciel que son maquillage était waterproof, vive les fabriquant qui pensaient à parer aux moments "émotion" de leurs clientes. Elle était certaine qu'ils n'avaient jamais songé à améliorer leur produit dans le but que les demoiselles aient un maquillage impeccable en cas d'agression ou de mort. Anjali secoua la tête, chassant ces pensées saugrenues et morbides.

Elle prit un gant et versa de l'eau froide pour apaiser les rougeurs. En repensant à ce qui venait de se passer, l'émotion la sumberga d'un coup et elle se mit à pleurer de manière incontrôlée. Ses jambes ne la portaient plus et elle glissa lentement sur le sol de la salle de bain. Elle avait mal pour lui et n'avait pas totalement évacué le choc qu'elle venait de subir.
InvitéInvité
Ven 30 Déc - 15:52
Josh ne pensait plus a rien. Il se concentrait pour retenir a grand peine ses larmes. Il se sentait tellement vide, tellement coupable d'avoir hurlé toute sa haine a la face d'une amie qui pourtant lui voulait du bien. Elle n'aurait jamais dû subir ça. Elle pleurait aussi et était assise au pied du canapé, près de lui. Son discours l'avait touché bien plus qu'il ne l'aurait pensé.

Elle finit par lui tendre un mouchoir propre, après s'être essuyé le visage. Le lupin l'accepta mollement et s'essuya la truffe sans oser la regarder. Il ne répondit même pas a aux excuses de l'indienne. Son esprit était trop embrumé.

Anjali finit par se retirer dans sa salle de bain. Il valait peut-être mieux la laisser seule. Il avait fait assez de dégâts comme ça. Au bout de quelques minutes, Josh finit par se lever, résolu a partir, lorsqu'il entendit des bruits étranges et familiers. Il hésita un instant, ne voulant pas troubler l'intimité de l'indienne, puis finit par se diriger vers la salle de bain pour vérifier que tout allait bien.

Mais lorsqu'il arriva, tout n'allait pas bien. Anjali était assise par terre, encore en train de pleurer. Josh s'appuya contre l'encadrement de la porte et l'observa un instant d'un air désolé. Malgré tout, elle lui renvoyait une certaine image de lui-même. Cette vision d'une personne seule dans sa salle de bain en train de pleurer lui rappelait les épreuves qu'il avait dû traverser seul, sans le moindre soutiens. Et cette souffrance, dont il avait daigné en partager une partie avec Anjali, était trop forte pour une personne non préparée a un tel choc. Josh regrettait amèrement de lui avoir raconté toutes ces choses. Même si l'indienne avait elle aussi subi des épreuves de la vie, il lui semblait qu'elle n'avait pas les épaules pour supporter ne serait-ce qu'une partie de son fardeau.

Le lupin remarqua son pendentif posé dans une petite niche près du miroir. Il le prit et le remit autour de son cou. Il n'aurait jamais dû s'en détacher finalement. Son regard morne se posa sur le miroir, qui lui reflétait son visage fatigué, ses yeux brillants, et tout au fond, cette petites flammes noire qui semblait presque apaisé. Puis il vit Anjali. Si lui avait vécu seul ces épreuves, se devait-il de laisser les autres sans aucune aide, juste pour qu'ils comprennent sa souffrance ? Non... Il avait essayé de rééduquer Nii pour qu'elle ne devienne pas comme lui, il ne pouvait pas laisser Anjali seule dans cet état. Pas comme ça... La lumière ne devait pas frôler a ce point les ténèbres.

Le loup se retourna et la toisa du regard.


"Anjali..."

Il lui tendit une main pour l'aider a se relever.

"Il y a certaines choses qui ne peuvent être avouées, parce qu'elles blesseraient ou choqueraient. Ce que tu as vu et entendu... ne te concerne pas. Il ne faut pas que tu prennes ces choses trop a coeur. Tu n'es pas prête pour ça et je ne veux pas que tu en souffres."

Après quoi, il se dirigea vers la sortie de la salle de bain. Il se retourna une dernière fois.

"Je suis... désolé. Pour tout. Je vais te laisser.

A+"


Puis il sortit de l'appartement d'Anjali, sans se retourner. Ne lui restait plus qu'à retourner au siège, affronter les ténèbres du ciel.

Arrow Saut temporel
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Sam 14 Jan - 19:35
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Repliée sur elle, toute à sa douleur et sa peine, elle se tourmentait de la souffrance et de la haine qui habitait le lupin. Elle redressa lentement la tête lorsqu'elle sentit sa présence dans la salle de bain, il venait de remettre le medaillon autour de son cou en refermant le fermoir de la chaîne. Son coeur se serra à la vue de son ami qui semblait fatigué et dévasté, elle n'arrivait pas à parler et le regarda silencieusement. Elle se demandait ce qu'il allait faire ou dire, Elle ne savait pas comment adoucir ce qui venait de se passer, ni à digérer ce besoin de vengeance dévastateur qui le rongeait. Elle désirait tant l'aider et l'apaiser, elle ne savait comment et se sentait impuissante.

Son appel venait de la percuter au plus profond de son être, le murmure de son prénom l'avait frappée en plein estomac. Elle sentit ses yeux papilloter et chasser les dernières larmes qui allaient mourir sur ses joues maculées de leurs prédécesseurs. Elle vit la main offerte, hésita quelques secondes et finit par la saisir pour se laisser tirer vers lui. Elle se retrouva prés de lui, tremblante, la gorge nouée d'émotion.

Ses yeux voyagèrent sur ceux de Josh, comme si elle tentait de saisir le moindre détail de son être pendant qu'il lui parlait. Ses mots la déchiraient, la giflaient. Aprés lui avoir fait ses confessions, il lui retirait ses mots et la rejettait, il voulait la protéger et l'estimait pas prête. Elle se sentit blessée de se faire écarter de cette manière, elle pleura de nouveau et baissa la tête pendant qu'il l'achevait de ses mots, elle ne pouvait s'empêcher de prendre à coeur ce qu'il lui disait.

Elle le sentit s'éloigner et releva la tête, affolée, elle le vit sortir de la salle de bain et il s'excusa avant de la saluer. Elle était figée et n'arrivait pas à réagir. Lorsque la porte d'entrée claqua, elle sortit de sa léthargie et courut pour l'ouvrir.

"Non josh! Ne pars pas, Josh!!!"

Ce cri du coeur sortit spontanément de son être mais ne trouva point d'oreille pour l'entendre. Le couloir était désespérement vide, il était déjà loin d'elle.

Elle pleura de nouveau comme elle n'avait jamais pleuré depuis des années et se laissa glisser au sol, adossée contre la porte d'entrée qui s'était refermée sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle serra ses bras autour d'elle pour contenir la douleur, tentant d'étouffer cette boule de souffrance qui l'incendiait intérieurement. Son regard était fixé sur le ciel noir qu'elle pouvait voir par la baie vitrée de la cuisine ouverte du loft.

Elle finit par se calmer, vidée de toute énergie, se contentant de fixer le voyage menaçant des nuages sombres. Calmement, elle se remémorait tout ce qui avait été dit, elle finit par froncer les sourcils en se rendant compte qu'il lui avait dit "A plus!" avant de partir. Il n'était pas parti définitivement! L'espoir revint progressivement sur son visage, un sourire se dessina lentement sur ses lèvres qui s'étiraient de plus en plus. Il allait revenir la voir! Elle s'accrocha à cette branche qui flottait sur son océan de désespoir et s'y aggrippa fermement.

Elle le reverrait!

Arrow saut temporel
Contenu sponsorisé
 

[Appartement d'Anjali Devgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: Manhattan Uptown :: Bâtisses et allées-
Sauter vers: