Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Loft de Jason Redclif] SOIREE 4 juin 2112

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jason RedclifGanymède : Membre actif
Mer 20 Juil - 16:06
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Jason habite dans un loft assez grand, qu’il a entièrement redécoré, en mélangeant couleurs vives et sobriété blanche et noire. Situé sur l’upper east side, ce loft fut une aubaine, car largement moins cher que d’autres équivalents dans le quartier. Situé non loin des deux musées les plus fameux de Manhattan, le métropolitain muséum of art, et le Solomon Guggenheim Muséum, Jason le loue pour l’instant, n’ayant pas les moyens de l’acheter, mais compte bien réparer ça un jour ou l’autre.





Ce qui l’a séduit, surtout, c’est l’espace aménageable pour son atelier, et la luminosité de l’ensemble.


Dernière édition par Jason Redclif le Mar 16 Aoû - 23:30, édité 2 fois
Jason RedclifGanymède : Membre actif
Dim 14 Aoû - 15:17
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur


Un petit peu anxieux, Jason contemplait le résultat. Il avait passé la journée à faire le plus de place possible, sans trop dénaturer la décoration. Il n’avait pas envie que son loft donne l’impression d’une salle aseptisée, mais il fallait de la place. Dans la pièce principale, il avait disposé des tréteaux et des planches en guise de buffet, et disposé des couleurs vives pour reprendre les teintes utilisées ça et la dans l’appartement. Il n’avait pas ménagé ses efforts et son don pour l’aider à transporter, accrocher, consolider si besoin. Il y avait donc trois tables disposées en U dans l’espace de vie principal, sur lesquelles il avait déjà disposé des amuses gueules. Il avait de plus cuisiné quelques plats typiques irlandais, mais il fallait en faire certain au dernier moment. Et puis il comptait sur le fait que les gens amèneraient bien quelque chose, et donc il fallait laisser de la place pour accueillir les victuailles et boissons. Le punch et la sangria était prêt, la musique de fond, calme pour le moment, était posée elle aussi. Se grattant le menton, l’air songeur, Jason regardait le résultat d’ensemble, l’air critique.

Hochant la tête, satisfait du résultat, il fallait maintenant s’occuper un peu de lui. Il avait aussi eut la délicatesse de déposer des mots d’excuses pour les voisins, leur précisant qu’il allait faire une soirée, et qu’il ferait surement un peu de bruit, et qu’il comptait sur leur compréhension.

Il se dirigeât donc dans la salle de bain, histoire de prendre une douche et de se pouponner un peu. Après tout, de ce qu’il savait de ganymède, il y allait avoir du beau monde, et pas question de faire tâche. Il souriait en pensant à la première fois ou il avait vu un mec se faire beau, et utiliser des crèmes et autres produits pour mec. Luther. Encore et toujours. Il avait fait sienne certaines des habitudes de son ancien amour.



Décelant une pointe de nostalgie dans son regard, il ne s’attarda pas plus longtemps sur son miroir, et se mit à fouiller avec un regard critique dans son armoire. Pas de truc trop chicos, pas de truc trop baba cool…
Un jean, un tshirt moulant gris anthracite, et ça irait bien…

Spoiler:
 

Pancake, le chien qu’il avait recueillis à l’association de protection des animaux, était bien sagement assis, la bave aux babines, devant un bol remplis de trucs à haute teneur calorifique. Jason éclata de rire lorsqu’il poussa un gémissement poignant, jouant à merveille le rôle d’un pauvre chien mourant de faim. Il attrapa une saucisse cocktail et lui lança, s’amusant de le voir la bouloter au vol. Il allait confier son chien à sa voisine du dessus, une gentille vieille femme, sourde comme un pot, et qui adorait s’occuper de lui quand il n’était pas la. Vérifiant une dernière fois que tout était en place, il pris pancake par la laisse, et referma la porte de son loft, le temps d’apporter son compagnon à quatre pattes à la mamie nova du dessus. Il eut la surprise de tomber sur…


Dernière édition par Jason Redclif le Ven 19 Aoû - 15:01, édité 1 fois
Leah NakamuraGanymède : Sympathisant
Dim 14 Aoû - 18:54
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Depuis qu'elle s'était retrouvé ici, par un étrange sort du hasard - ou du destin, selon les points de vue - elle n'avait guère eu le temps de véritablement s'amuser. Mais rien d'étonnant sans doute, pour une étudiante qui goute aux joies de l'administration qui fait transferer son dossier du Japon jusqu'au Etats-Unis. Alors forcément, une fête, ça ne se refuse pas. Et puis histoire de ne pas venir les mains vides, elle avait tout de même cuisiné quelques petits trucs, typiquement japonais. Des friandises, surtout. Elle n'aurait pas su quoi amener d'autres, surtout. Et puis elle s'était pomponné. Un petit peu. Et elle avait surtout hésitée sur les vêtements à mettre. Un short ? Une jupe ? Elle avait finis par jeter son dévolu sur de grandes chaussettes noires avec de simples chaussures de même couleur, une jupe et un haut noir. Et de longues mitaines violette en laine.

Spoiler:
 


Puis elle attrapa ses patisseries, soigneusement rangé dans une sorte de typerware et le tout dans un sac jetable. Histoire de partir bien en avance, surtout. Elle ne tenait pas à arriver en retard, et honnêtement, New York était une grande ville qu'elle n'avait pas très bien connue. Elle y avait habité sans réellement y vivre. Surement très drôle pour certains, mais ça restait néanmoins le petit truc dont elle évitait soigneusement de s'en vanter. Et puis elle avait trouvé un plan de New York sur internet pour s'aiguiller un peu ; et puis au moins, elle avait le métropolitain museum of art comme repère. Ce n'était pas négligeable. Finalement, elle parvint à trouver, à son soulagement. Qui se traduisit surtout par un large sourire de satisfaction.

Mais sans doute avait-elle prévu une trop grande marge de temps, car elle se retrouva presque nez à nez avec Jason. D'abord surprise, son visage le démontra parfaitement. Avant qu'elle ne s'exclama ravie et surtout attendrie que : "Oooh ! C'est ton chien ?" en remarquant le fameux Pancake. "Salut !" ajouta-t-elle, changeant littéralement de registre en deux secondes, en souriant amplement avec un petit coucou de la main. Et de lui tendre un peu le bras qui portait le sac de friandises japonaises qu'elle avait confectionnés. "Heu, je t'ai apporté ça... C'est des gateaux de chez moi, enfin du japon. Hum. Il y a déjà du monde de présent ?" demanda-t-elle, juste comme ça, souriante.
Jason RedclifGanymède : Membre actif
Mar 16 Aoû - 11:05
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu’il refermait la porte d’entrée, Pancake aboyât joyeusement. Ça ne signifiait pas du tout qu’il connaissait la personne qui avait du arriver, juste qu’il y avait un ou une nouvelle à sa porte. On repassera pour le chien de garde. Jason s’étonnait encore de voir ce pauvre chien si joyeux après les horreurs qu’il avait vécu. Et pourtant il gardait une naïveté à toute épreuve, partant du principe que tous les humains allaient le cajoler comme son nouveau maitre. En y réfléchissant bien, ce n’était surement pas un hasard si Jason l’avait recueilli. Lui qui se targuait d’être devenu plus dur, moins naïf, et moins prompt à la confiance, s’était entiché d’un clebs qui faisait confiance à tout le monde et ne demandait que de la tendresse… Pas la peine d’être un psychologue à deux balles pour comprendre un ou deux trucs…

Se retournant, il tomba donc sur Leah, sa première invitée. Se rappelant dans quel contexte il l’avait retrouvé, il était heureux qu’elle ait pu se libérer pour venir, sans mauvais jeu de mot. Elle semblait moins timide que dans ses souvenirs.

« Hey, salut toi. » Pancake était déjà en train de lui renifler la main, celle qui portait le sac de friandises. « Fais pas gaffe à ce ventre sur pattes, si je l’écoutais il bouloterait toute la journée… Il a fallut un moment avant qu’il arrête de se servir tout seul sur les assiettes que je posais sur la table. Super gentil à toi d’avoir amené des trucs… Tu veux m’accompagner au dessus, le temps que je confie Pancake à la voisine ? Sinon, je t’ouvre, tu peux te servir, j’ai mis de la musique, j’en ai pas pour longtemps, les autres devraient pas trop tarder, je pense. Fais comme chez toi.».

Il attendit de connaitre la décision de sa première invitée.


InvitéInvité
Mar 16 Aoû - 11:20
Ava fut la deuxième à arriver, vêtue bien sobrement d'un débardeur noir moulant et très échancré avec par dessus une veste en cuir ajustée et d'un pantalon en cuir sur bottes à talons aiguilles. Provocatrice la demoiselle? Si peu... Ses cheveux étaient artistiquement attachés en un coiffé-décoiffé, plus décoiffé que coiffé, d'ailleurs. Les joies de se dépêcher et de finir le trajet en courant. Elle trouva sans trop de peine l'immeuble de Jason et monta les escaliers jusqu'à arriver au bon étage. En guise de participation, la jeune femme avait amené deux paquets de chips et un shaker. "Salut vous deux! Désolée, j'ai pas grand chose, mais j'ai un shaker et si t'as b'soin d'quelqu'un pour faire des cocktails, j'suis là pour ça."

Elle prit, ensuite, le temps d'observer un peu plus attentivement les tenues de ses deux interlocuteurs. Leah avait l'air toute sage dans sa petite jupe et son haut sans décolleté. Ses grandes chaussettes lui donnaient même l'air d'une collégienne. L'empathe dissimula un petit rire et se tourna vers Jason qui avait bel et bien l'air de ce qu'il était: un beau gosse homosexuel. Dommage... Elle haussa les épaules et leur adressa un large sourire, espérant qu'il n'y aurait pas que des enfants sages ou des homosexuels - non pas qu'elle ait quelque chose contre eux - à la soirée.
Markus WisemanGanymède : Dirigeant local
Mar 16 Aoû - 20:54
avatar
Ganymède : Dirigeant local
Voir le profil de l'utilisateur
Dans un sifflement léger, l'ascenseur s'ouvrit, laissant s'échapper l'ésotérique vision de Markus habillé autrement qu'en costume-cravate...


En quelques pas, il avait rejoint ses collaborateurs, et les avait gratifié de son maintenant habituel sourire de bienvenue.

"Bonsoir Jason. Ava, Leah. La soirée a été déportée sur le palier pour cause de panne de serrurerie ?", demanda-t-il sur un ton dont le sérieux ne laissait aucun doute sur le fait qu'il s'agissait d'humour.

Il tendit alors une bouteille de vin blanc d'une provenance très française à Jason.

"Tiens. Pour ce soir, ou pour ta cave si ça ne va pas avec ce qui était prévu...", il fit à nouveau un petit sourire.


Leah NakamuraGanymède : Sympathisant
Mar 16 Aoû - 21:46
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Si elle s'était attendrie sur le chien, celui-ci était surtout attendri par son sac de friandises faites maison. Jason lui expliqua d'ailleurs que le gentil toutou était simplement un ventre sur pattes ; ce qui eut pour effet de la faire rire après qu'elle eut imaginé une longue et difficile bataille entre lui et Jason, avec pour champs de bataille, la table. Celui-ci lui proposa d'ailleurs de choisir entre l'accompagner à l'étage en dessus pour déposer son chien ou entrer chez lui en l'attendant. Après un très court instant de réflexion, elle se contenta finalement de répondre que : "Vaut mieux que je pose ça", en montrant de la tête son sac. Après tout, puisqu'elle semblait être bel et bien en avance, autant en profiter pour mettre ça sur la table, histoire que les autres puissent se servir quand ils en auront envie.

A peine eut-elle répondu qu'Ava arriva à son tour et les salua. Au moins, en voilà une qu'elle avait déjà vu ; et pour cause. Elle avait participé à son sauvetage, après tout. Aussi la salua-t-elle vivement à son tour, en souriant. Deux paquets de chips et un shaker. Et une tenue franchement provocante aux yeux de Leah, qui éprouvait surtout de la curiosité à son sujet. Quel genre de personne était exactement Ava ? Bah. Elle le saurait bien assez vite, et reporta vaguement son attention sur les gateaux dont l'odeur plaisait déjà à Pancake. Attention rapidement détournée par l'ascenseur qui s'ouvrit pour laisser passer Markus. Markus qui d'ailleurs, portait une tenue bien plus décontracté que la dernière fois qu'elle l'avait vu.

"Bonsoir !" fit-elle, répondant du même coup aux salutations de ce dernier. Elle savait qu'effectivement, du monde viendrait à cette fête, mais elle n'aurait jamais pensé que Markus serait de la partie aussi. Ce qui finalement, la rejouis. La soirée s'annoncait apparemment très sympathique. "Plutôt pour cause de gourmet poilu à quatres pattes", répondit-elle en pouffant de rire. Et surtout, attendant du coup que Jason réouvre la porte de son appartement pour les laisser entrer.
Jason RedclifGanymède : Membre actif
Mer 17 Aoû - 10:43
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Un vrai piège à fille, ce pancake… Dommage, c’est du gâchis… C’est avec un sourire amusé que Jason observait le manège de son chien, se disant que, finalement, ça pourrait être pas mal d’aller trainer dehors plus souvent avec lui, on sait jamais, ça pouvais l’aider, pour une fois. Bah... Autant se l’avouer une bonne fois pour toutes, il s’était vraiment pris d’affection pour son compagnon à quatre pattes, même si il faisait semblant qu’il n’était qu’une corvée…

Sur ces entrefaites, Ava fit elle aussi son apparition, une tenue… savamment étudiée. Elle était venue pour chopper, ce qui fit sourire Jason… « simpa pour le shaker, et super idée pour les coktails.. Je suis plus doué pour les boire que pour les faire… Par contre j’ai plusieurs alcools, des jus de fruits, du lait… Je ferais quelques irish coffee plus tard, histoire de tenir le coup quand il commencera à faire un peu tard… Chui pas trop partisant de.. Enfin… des autres substances… je sais que ça se fait dans les soirées hype, mais j’emmerde les soirées hype…. ».

Quand, pour la troisième fois, l’ascenseur s’ouvrit sur son palier, Jason eut l’agréable surprise de voir m’sieur Wiseman en personne sortir, plus sexy que jamais… Il avait amené une bouteille, que Jason accepta avec plaisir, la main tremblant un petit peu… « oh.. merci, m’sieur wiseman.. Euh.. Markus… ça va m’faire bizarre de donner du « m’sieur » à une de mes soirées… ».

Il ne put s’empêcher de penser « et on peut se tutoyer, aussi… et.. Faire plus amples connaissance… » Rougissant légèrement. C'est le moment que pancake choisit pour gémir de façon poignante, comme si il savait que l'affection que lui portait son maitre était un petit peu divisée la, tout de suite...

« Bon, je vous ouvre, on ne va quand même pas faire le sitting sur le palier. » il ouvrit donc le studio. « J’en ai pas pour longtemps, j’amène cette boule d’amour doublé de ventre sur patte à la voisine du dessus, et je reviens. Je vous fais visiter à mon retour, mais faites comme chez vous. J’ai déjà disposé quelques trucs, on devrait pas mourir de faim. J’arrive. ». Une fois la porte ouverte, il fila ventre à terre au dessus, histoire de revenir le plus vite possible.
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Mer 17 Aoû - 15:37
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Anjali arriva sur le palier, portant un tupperware plein de friandises indiennes qu'elle avait promis d'apporter à Jason pour fêter l'évènement.

Elle était vêtue d'une courte veste en jean cintrée, d'un bustier blanc sans bretelles qui se laçait dans le dos à l'indienne et d'un jean décontracté. Simple mais sexy, cette tenue semblait accentuer la luminosité de la jeune femme. Elle avait mis des ballerines blanches simples pour pouvoir rester debout sans inconfort pendant toute la soirée.


Elle s'avança et repéra un petit groupe de gens devant une porte ouverte, elle supposa que c'était bien le bon numéro car elle reconnu Ava qui avait été en mission avec elle et Leah, la jeune asiatique qu'elles avaient secouru avec l'équipe. Un homme était avec elles, elle eu du mal à le reconnaître sans son costume cravate qui lui donnait l'air si sérieux, elle en fut bouche bée.
*C'est Markus???? Purée ce qu'il est sexy et attirant dans cette tenue! Je ne l'aurai jamais imaginé ainsi à la ville!*
Anjali en eut des pensées indécentes et en rougit légèrement. elle se reprit et marcha vers eux avec un sourire lumineux.

-"Bonjour à tous, je suis ravie de vous revoir. Vous venez tous d'arriver? Jason est là ou il faut attendre pour entrer?" fit-elle chaleureusement.
Elly BrowndGanymède : Membre actif
Jeu 18 Aoû - 0:32
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Elly finit par arriver en courant du haut de ses petites bottines noires à talons. Etait-elle en retard, ça elle ne pouvait pas le savoir n'osant pas s'arrêter pour regarder l'heure sur son portable. Finalement, la blondinette arriva enfin à l'adresse indiquée et prit l’ascenseur, impatiente. Depuis le temps qu'elle n'avait pas été à une fête, c'était à peine si elle avait su quoi ramener et comment s'habiller. Alors, la jeune femme misa sur le décontracté chic, habillée d'un jean slim noir et une jacket noir. Seul le tee shirt en jersey rouge donnait une note de couleur à l'ensemble. Elly s'était maquillée de manière naturelle jouant l'extravagance au niveau du fard à paupière dans une teinte dégradée marron clair à foncé et ajoutant de minuscules et discrètes paillettes.

Spoiler:
 

Dans ses mains, la jeune femme tenait une grande boite de cupcakes tous plus colorés les un que les autres, achetés avant de partir à "Friandises", une pâtisserie reconnue à LA, et au vu de la foule qu'il y avait, surement aussi à New York.

Enfin l'ascenseur s'arrêta sur la palier de Jason, et les portes s'ouvrirent sur une petite foule d'individus qui semblaient papoter sur le palier.
Elly repéra sans peine Ava, habillée en provocatrice. La blondinette sourit, ça lui allait comme un gant et la tenue marquait bien sa ligne svelte. Et puis pour le reste, il y avait des connaissances, Anjali, Leah et chose étonnante, Monsieur Wiseman, tous bien habillé et beaux pour cette soirée.
Se rendant compte que restait comme une autiste seule devant l'ascenseur à observer, pouvait paraitre malpoli, la blondinette salua tout le monde d'un grand bonjour. Elle ignorait si Monsieur Wiseman devait avoir droit un "bonjour monsieur" au vu de son rang dans Ganymède, ou si pour ce soir, il était à égalité avec le reste de la troupe.

La jeune femme décida qu'elle attendrait bien de voir comment les autres se comporteraient avec ce dernier.
S'avançant quelque peu dans la petite assemblée, Elly regarda étonnée la porte ouverte et demanda :

-Ben, où est Jason?
Jeremiah HarnoldsGanymède : Membre actif
Jeu 18 Aoû - 11:22
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
En ronchonnant, Jeremiah finit par déboucher depuis l'escalier sur le palier une petite minute après la blonde à bottines. Il avait essayé d'arriver tôt, s'attendant à pas mal de monde et préférant prendre ses marques avant de supporter trop de gens, malheureusement, il était loin d'être le premier. Contrairement à la plupart des invités déjà présents, ses efforts vestimentaires restaient assez rudimentaires. Jean et tee-shirt noirs, au moins avait-il moins l'air piteux que fut une époque. Un pack de bière à la main, il rejoignit le groupe :

"Elly ! J'étais juste derrière toi, t'aurais pu me tenir l’ascenseur !"

Saluant d'un vague geste de la main les autres -que de beau monde entre Markus qui avait laissé tomber la cravate et les filles plus ou moins connues, plus ou moins provocantes- il suivit à l'intérieur où il put enfin larguer l'encombrant -et surtout lourd- paquet de bouteilles. Pack qu'il n'avait même pas acheté lui-même, ne sachant jamais quoi choisir, il avait profité des courses de son colocataire pour lui chourer, histoire de ne pas arriver les mains vides. Chaparde bien inutile d'ailleurs, Jason n'était même pas là pour constater l'effort de politesse... Enfin, il pourrait toujours dire à Micha' que c'était pour le débarrasser un peu !

InvitéInvité
Jeu 18 Aoû - 13:24
« salut, Boss ! » répondit la brunette au salut de son chef. C’était bien la première fois qu’elle le voyait en chair et en os, et il fallait reconnaître que l’original n’était pas mal du tout. Elle laissa, même, échapper un discret sifflement appréciateur alors que Leah répondait à Markus sur le pourquoi du tout le monde se trouvait sur le pallier.

« De rien, Jason. T’sais, j’ai l’habitude. C’t un peu c’que j’fais comme taff… Et j’te rassure, pour les aut’ trucs, hormis la clope, j’y touche pas non plus. » répliqua-t-elle avant de sourire de la gène du jeune homme à l’égard de leur patron. Avant qu’il n’ouvre la porte pour leur permettre d’entrer pendant que lui allait à l’étage du dessus confier son chien à sa voisine. Il aurait pu l’garder dans l’appart’… songea la jeune femme avant de hausser les épaules. D’un autre côté, s’il y a des allergiques… Mieux valait donc effectivement que le chien soit confié à quelqu’un d’autre.

« Salut Anjie ! Nan, on peut entrer, Jason revient. Il monte son chien à sa voisine. » répondit-elle alors que sa colocataire arrivait enfin. « T’es lumineuse, c’soir Anjie… » avant de se tourner vers Elly « C’t à c’t heure-ci qu’t’arrive ? » lui dit-elle avec un petit sourire complice.

« Il r’vient » répondit-elle à sa colocataire songeant que, malgré tout, du fait de la présence de Markus elle devrait peut-être songer à faire un effort de langage. Rho… Pi merde, hein… On m’prend comme j’suis et pi voilà… pensa-t-elle alors qu’un nouvel arrivant faisait son apparition. Lui, elle ne le connaissait pas. Lui, elle ne l’avait encore jamais croisé. Elle l’observa des pieds à la tête, sans se gêner avant de le saluer à son tour. « Bon… On va p’t-être entrer, histoire d’pas gêner les voisins, et d’faire c’qu’à dit Jason… » A ces mots, elle attrapa le bras de sa colocataire et joignit le geste à la parole, initiant le mouvement vers l’intérieur de l’appartement. « P’tain ! C’est grand ! Ca doit coûter un bras ! » s’exclama-t-elle alors, bien contente pour son portefeuille d’avoir un petit appartement avec mezzanine qu’elle partageait avec Elly, à deux pas de Manhattan et donc, nettement moins cher…
Grégoire DelibesGanymède : Membre actif
Ven 19 Aoû - 11:47
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Arrow Appartement de Grégoire

Spoiler:
 

L’ascenseur s’ouvrit sur un couloir où plusieurs personnes stagnaient. Grégoire reconnu rapidement ses anciens amis de l’Institut. Elly était là, Anjali et Leah également et Jeremiah. En le voyant, le français en conclut qu’il ne verrait pas Michael de la soirée puisqu’il resterait sûrement collé au geek tout du long. Il s’approcha du petit groupe qui, emmené par Ava, s’apprêtait à entrer dans ce qui devait sûrement être l’appartement de Jason.

« Salut tout le monde », lança t-il à la cantonade afin d’informer les autres de leur arrivée.

Un peu plus en avant, Grégoire croisa le regard de Markus. Il était venu ! Il ne s’y attendait pas du tout et dû devenir aussi rouge qu’une tomate italienne. Il lui sourit généreusement en lui faisant un petit signe de tête en guise de bonjour personnalisé.

Mais où était Jason ? C’était une soirée cache-cache ? Avec Ava et Anjali dans les joueurs, cela risquait de très vite dégénérer…


Dernière édition par Grégoire Delibes le Ven 19 Aoû - 14:39, édité 1 fois
Michael KäferböckGanymède : Membre actif
Ven 19 Aoû - 14:33
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Arrow Appartement de Grégoire

Spoiler:
 

Michael, habillé d'un t-shirt vert et de pantalons cargos foncés, n'avait pas osé insister pour prendre l'escalier, ne voulant pas jouer les ennuyants. Déjà qu'il n'était pas trop sûr de savoir si Grégoire le trouvait boulet ou non, aussi bien ne pas en ajouter une couche. Au moins, si tel était le cas, il n'avait rien laissé paraître. La route avait été agréable et la discussion amicale. Avaient-ils vraiment fini par passer par-dessus leurs démons du passé, ou était-ce simplement ce que Michael souhaitait qui lui faisait croire cela?

En écho au Français, Michael lança un "Bonsoir!" à la cantonade, ne manquant pas de noter l'absence de Jason, ainsi que la présence de deux inconnus. Il alla d'abord vers le plus près des deux et lui tendit la main, avant de reconnaître Markus. En mode décontracté, il était nettement différent. Michael préférait tout de même la version cravatée, ce qui était une chose rare.

-Monsieur Wiseman. Il s'en était sorti de justesse. Il se tourna alors vers la demoiselle au look aguicheur, non sans laisser un oeil traîner sur sa tenue, et se présenta :

-Michael, enchanté.

L'Autrichien suivit alors la masse à l'intérieur, perdant Grégoire dans celle-ci. Mais il n'allait pas en faire un plat, Sergio n'était apparemment toujours pas arrivé. La pièce avait été libérée et paraissait ainsi assez vaste. Posant son sac de toile sur la table, Michael en sortit son plat de Käsespätzel, qu'il ouvrit et plaça près des salades, ainsi que ses deux bouteilles de Schnaps, de cerise et de mirabelles.

Passant près de Jeremiah, il lui demanda, en se dirigeant vers Leah :

-Tu sais si Elisabeth vient?

Puis à la japonaise :

-Alors, on fait du tourisme dans les prisons, maintenant? Il souligna la farce d'un clin d'oeil, juste au cas, et poursuivit, tout sourire. Ça fait plaisir de te revoir! Ils ont pas été trop durs avec toi, au moins?
Jason RedclifGanymède : Membre actif
Ven 19 Aoû - 14:54
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Il commençait à devenir bon, à ce jeu la. Mamie tromblon, comme il l’appelait, était sourde comme un pot, mais par contre, adorais discuter. Ce qui, la plupart du temps, donnait des situations surréalistes, car elle comprenait beaucoup de choses de travers. En vérité, il avait un peu pitié d’elle, car elle était bien seule. Il avait trouvé l’astuce de lui demander une faveur en s’occupant de Pancake, mais en vérité, c’était surtout pour qu’elle se sente moins seule, l’adorable chien ayant lui aussi adopté la vieille dame aussi facilement qu’il s’était fait à son nouveau maitre.

Quand il redescendit, il vit qu’il y avait un véritable attroupement devant chez lui. Les sourcils relevés, il fit un sourire charmant aux nouveaux venus et secoua la tête, amusé.

« vous pouviez rentrer, hein, c’était pas la peine d’être aussi timorés. Vous inquiétez pas, il n’y a pas de bombe dans mon appart ‘.. du moins.. pas encore… » Fit il, un regard appuyé sur Markus et Grégoire avant de sourire effrontément. « content que vous soyez venus, tous.. ça me fait très plaisir ».

Il les précéda donc, et fit un geste ample pour les inviter à entrer. Il se fit ensuite un devoir de remplir quelques verres avec du punch, qu’il tendit aux convives. « Fait maison… comme tout ici, d’ailleurs… je vais vous faire visiter. J’ai amené Pancake, mon chien, au dessus, car il est adorable, mais mamie tromblon est bien seule. En fait, chaque fois que j’ai une excuse pour lui demander un service, en l’occurrence garder mon chien, je le fais. Elle se sent moins seule comme ça. Vous ferez connaissance avec lui plus tard si on fait une balade nocturne… ». Il fit donc visiter le salon et l’espace commun, et montra du doigt l’atelier en mezzanine.

« J’avais besoin d’un espace pour bosser mes peintures et les autres trucs… a côté il y a la chambre et la salle de bain, venez… » Il grimpa donc le petit escalier pour allumer la salle d’eau et la chambre, histoire d’avoir fait le tour.

« j’ai un peu tout changé, niveau déco… ça peut ne pas plaire, je m’en rend compte, mais bon.. Ça me stimule, pour mon taf…enfin.. quand j’en ai.. en ce moment c’est.. Enfin bref ».

La cabine de douche était très graphique, parsemée de mots en blancs sur le plexi transparent. On pouvait y lire « proud to be… »… Mutant ? Gay ? Autre chose ? Dur à savoir… La chambre quant à elle était d’une toute autre ambiance, et ses couleurs venaient de lumières projetées, avec un jeu de miroirs et de néons.

« ça me permet de changer un peu d’ambiance, selon mes envies… voila, vous avez tout vu.. Enfin l’essentiel… Ava ? Tu nous propose quoi comme coktails alors ? » Dit-il, redescendant pour continuer de remplir les tables.

"j'ai plein de questions à vous poser. Je veux savoir un peu ce que vous avez fait, pour ceux que je connaissai avant, et je veux apprendre à connaitre les nouveaux..." ajouta -t- il, les yeux brillants.
Markus WisemanGanymède : Dirigeant local
Ven 19 Aoû - 16:09
avatar
Ganymède : Dirigeant local
Voir le profil de l'utilisateur
Toute la petite équipe Ganymède-Manhattan arrivait au compte-goutte, par l'escalier ou l'ascenseur, et le saluait comme s'il s'agissait d'un extra-terrestre. Cela avait un petit quelque chose d'amusant. C'est sûr qu'il était plutôt le patron habituellement, et en tenue plus officielle, mais bon... il était aussi un jeune homme plein d'entrain et de vigueur.

Il se livra au rituel de la visite sans trop rien dire sur le moment, se contentant d'afficher son énigmatique sourire poli, pour finalement déclarer, quand celle-ci fut conclue :

"C'est très joli chez toi, Jason."

Cela sonnait probablement très convenu, comme une pure formule de politesse, mais tant pis.

Jason semblait plus s'intéresser aux personnes de son âge, et à ses anciens coéquipiers. Ce qui était bien normal après tout... Markus se saisit donc de divers trucs à grignoter, et écouta avec attention ce qui allait suivre, tout en conservant son charmant sourire.


Grégoire DelibesGanymède : Membre actif
Ven 19 Aoû - 16:29
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Grégoire avait suivi Jason, à l'intérieur, contemplant le loft très impressionnant du graphiste. Quelle chance cela devait être d'habiter dans un coin comme ça. Grégoire se trouvait très bien à Broadway et n'aurait échangé son petit appartement-terrasse pour rien au monde, mais il fallait bien reconnaître quand même que c'était un très bel endroit. Ce que Markus ne manqua pas de relever à la fin de la visite.

"C'est toi qui t'es occupé de la déco j'imagine ? Et tu y vis tout seul ? Tu te perds pas des fois ?" demanda t-il à Jason, l'air amusé.

Il se rapprocha du jeune homme et le pris par l'épaule et lui glissa à l'oreille: "Bon, quand on a un appart' comme ça, tu sais comment ça finis ? T'as les potes qui débarquent tous les week end pour boire des bières et regarder les matchs !" plaisanta t-il, se doutant que ces deux activités ne devaient pas être les préférés du mutant.

Sa petite mise en boîte terminée, il se dirigea vers le buffet afin de se servir quelque chose à boire et par surprise, il y retrouva Markus, à qui il sourit.

"Je vous sers quelque chose à boire... Markus ?" demanda t-il en attrapant un gobelet.

Il y était arrivé ! Si on lui avait dit lorsqu'il avait été reçu la première fois par Mr Wiseman dans son bureau qu'il lui proposerait bientôt quelque chose à boire en l’appelant par son prénom, Grégoire aurait sûrement pouffé de rire.

"Vous habitez dans le coin ?"

Là, ça devenait très personnel. Mais avant que Markus ne puisse remettre Grégoire à sa place ou bien répondre gentiment à sa question, la poche de jean's du français se mit à sonner. Tel le Messie qui vient sauver le peuple d'une mort certaine, cet appel tombait à pic: il allait éviter au jeune aérokinésiste de se faire rabrouer dès le premier quart d'heure de la soirée ! Grégoire sortir le téléphone de sa poche, regarda l'appelant et avec une moue sincèrement confuse, s'adressa à son patron:

"Je suis désolé... Il faut absolument que je décroche. Vraiment désolé..." commença t-il en faisant deux trois en arrière.

"Allo ? Non, non t'inquiète pas. Ca va ?" pouvait-on entendre Grégoire commencer sa conversation téléphonique. Sa voix diminua jusqu'à disparaître complètement lorsqu'il passa la porte de l'appartement de Jason, après avoir balayé la pièce du regard pour chercher à croiser celui de Michael.

Arrow ???
Elly BrowndGanymède : Membre actif
Ven 19 Aoû - 17:01
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Elly se retourna surprise sur Jérémiah :

-Oh mince, désolée je ne t’avais pas entendu arriver. Fit-elle sincèrement peiné pour le jeune homme qui avait du se taper les quatre étages à pied du coup. Heureusement sa colocataire vint à sa rescousse en l’entrainant à l’intérieur.

Une fois entré chez Jason, la blondinette ne put qu’acquiescer à la remarque d’Ava et ajouter :

-Pas qu’un bras je pense.

Jason semblait avoir pas mal d’argent, et elle se demanda quel boulot pouvait-il bien faire pour se permettre telle folie. La blondinette s’aperçut qu’elle ne connaissait pas vraiment le jeune homme qui les avait invités. Eh bien cette soirée lui permettrait de faire plus ample connaissance.
D’autres ganymédiens se joignirent à la petite bande qui s’était formée et elle les salua à son tour.

L’organisateur de la soirée revint pour leur faire visiter les lieux, renforçant l’idée qu’il avait de l’argent, et qu’à côté, l’appartement d’Ava et Elly faisait office de chambre de bonne. Enfin, la jeune femme trouva quand même que tout ce blanc manquait un peu de vie. Chacun ses gouts après tout mais finalement leur « chambre de bonne » lui convenait plus qu’un grand loft où elle ne saurait pas trop quoi y faire.

Bon, c’était tout de même très joli, et très moderne, et puis très grand pour peindre, ça c’était sur. Elly fut impressionnée par l’immense douche où trois personnes au moins pouvaient la prendre en même temps…. 3 personnes… La blondinette haussa un sourcil et secoua la tête. Nooooon Jason n’était pas comme ça… Enfin elle n’en savait rien mais au vu du programme que le jeune homme annonça, ils allaient en apprendre plus sur chacun.

Lorsque la visite se finit, Elly but un peu de son punch et sourit à l’organisateur comme pour lui montrer son appréciation de son loft. Il proposa à Ava de faire des cocktails et la blondinette était impatiente de voir ce que ça donnerait.

-Allez Ava, fais nous danser les papilles. Déjà, t’as de la concurrence, le punch de Jason est très bon.

Oui, mais mollo sur la boisson, la blondinette se rappelait encore qu’elle avait une mère… dépendante et ça, ça la réfrénait pas mal. D’ailleurs, rien que d’y penser, la jeune femme regarda son verre en grimaçant légèrement et ferma les yeux. Finalement, elle fit ce qu’elle savait faire le mieux, Elly fit en sorte d’oublier son passé pour ce soir, pour ne pas gâcher cette fête qui commençait bien.

Grégoire quitta la fête à ce moment, le téléphone à l’oreille. La blondinette décida donc de prendre le relais et faire la causette au chef.

-Alors monsieur Wiseman, il y a d’autre équipes qui vous ont déjà invité à une fête ou nous sommes la seule ? Vous aimez les macarons ? Demanda-t-elle en passant du coq à l’âne, tendant sa boite de macarons de chez Friandise qu’elle avait posé un peu plus tôt avant de commencer la visite.
Bozy RamambazafyGanymède : Membre actif
Dim 21 Aoû - 20:05
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Bozy était à la bourre... Elle avait vu l'invitation à la soirée sur le réseau un peu tardivement et s'était préparée entre deux lessives, en toute hâte.

Descendant dans sa rue, la jeune malgache avait d'abord hélé un taxi puis s'était ravisée. Après tout, il n'était pas d'usage de débarquer les mains vides chez quelqu'un qu'on ne connaissait même pas.

Ressortant de l'épicerie en bas de chez elle avec une bouteille de vin bon marché, elle se remit en quête d'un transport. Là, elle dut attendre quelque peu. Comme quoi, si même le destin voulait s'en mêler...

Finalement, elle se retrouva, ses vieilles rangers aux pieds et elle, devant la porte de l'appartement, un peu essoufflée et pas franchement avec sa tête des grands jours. Elle sonna à la porte puis attendit sagement que quelqu'un veuille bien lui ouvrir. Elle portait une étiquette sur sa veste où était marquée tout simplement "Salut, je suis Bozy", comme pour les soirées de speed dating où elle n'était jamais réellement allée...
Jeremiah HarnoldsGanymède : Membre actif
Lun 22 Aoû - 13:20
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Haussant les épaules à l'adresse de la blondinette, ses bougonnements n'étaient jamais de longue durée, Jeremiah avait suivi le groupe, non sans soutenir d'un air méfiant le regard de l'inconnue qui attendait Elly. Le pack de bière fut rondement expédié dans un coin avec le reste et le jeune homme s'en félicitait car quelques secondes plus tard, Grégoire et Michael les rejoignait. Feignant l'innocence, le geek secoua la tête à l'attention de son colocataire :

"Aucune idée, je l'ai pas croisé."

Contrairement à ce que l'on aurait pu croire vu leurs caractères diamétralement opposés, la collocation avait bien commencé et ils ne se marchaient pas encore sur les pieds. C'était plutôt bon signe, pour le peu d'expérience qu'il en avait. Jason revint et le jeune homme pouffa : l'irlandais lui semblait plus... comment dire... Disons que Luther avait l'air d'avoir eu une certaine influence sur lui, l'accent en moins. Mains dans les poches, il suivit la visite avec le sourire réjoui du moqueur. Que de volumes, de murs blancs, de meubles design ! Markus et Grégoire ne tardèrent d'ailleurs pas à féliciter l'artiste. Profitant qu'il était à côté de leur hôte, il lui glissa à l'oreille avant de s'esquiver pour se servir un verre :

"Tu vis dans un magasin de déco !"

Les petits groupes se formaient tandis que Jason commençait son interrogatoire et contrariant, Jeremiah se déroba de nouveau. Encore de trop de gens amassés, il aurait eu l'impression de se lancer dans un discours. La soirée ne faisait que commencer, ils pourraient toujours discuter plus tard. D'ailleurs la sonnette retentissait et s'autoproclamant majordome, le jeune homme se dirigea vers la porte pour ouvrir :

"Salut... Bozy."

Il sonda sa mémoire un instant, un sourcil froncé :

"Ah oui, la fille qui a été enquêter à l'Institut ! Moi c'est Jeremiah, entre."

Après un geste de la main qui tenait le gobelet en plastique pour lui faire signe de passer, il s'effaça, refermant la porte derrière elle.
Anjali DevganGanymède : Membre actif
Lun 22 Aoû - 17:12
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
D'autres membres de Ganymlède arrivèrent, elle ne les connaissait pas encore. La jeune blonde semblait connaître Ava, ce qui leur faisait une connaissance commune. C'était plus facile d'aborder quelqu'un avec un sujet en tête pour dicuter. Anjali mit cette idée sous le coude et regarda un jeune homme qui arrivait en rouspétant. Il était pâlichon, il ne devait pas beaucoup voir la lumière du jour estima-t-elle.

Ava la complimenta, ce qui la fit rougir de plaisir.
-"Merci ma belle, tu es..." Anjali eu un blanc en détaillant attentivement la tenue de la jeune femme. "Sexy!" reprit-t-elle. "Ca te va bien ce style! Je trouve que ça colle à ta personnalité." fit-elle avec un sourire.

Finalement Ava initia le mouvement en entrant dans le loft de Jason. Anjali écarquilla les yeux en découvrant l'intérieur, effectivement, ça devait coûter une petite fortune... Elle se demanda si c'était Ganymède qui lui avait fourni cet appartement ou s'il se l'était payé tout seul. A moins qu'il ne soit juste locataire? Le loyer devait quand même être exhorbitant!
Elle était ravie de son nouvel appartement qu'elle louait à la fondation Ganymède pour pas trés cher, mais une pointe d'envie se manifesta en elle au vu de cet espace de vie.

Elle déposa sa boite de boondhi laddoo faits maison, pâtisseries traditionnelles de l'Inde, sur une des tables installées visiblement pour l'occasion dans la pièce principale qu'on pouvait nommer salle de réception pour la soirée tellement elle était grande.

Michael et Gregoire arrivèrent sur ces entrefaits, les salua et voulut leur parler mais Jason arrivait déjà, il leur fit visiter les lieux.

C'était encore plus grand et plus beau qu'elle ne se l'imaginait, dans un style qui allait vraiment bien à Jason. Elle avait l'impression d'évoluer dans son esprit, à jouer à cache cache avec ce qu'il voulait bien révéler ou suggérer.

-"Hé bien Jason, t'en aura pas fini avec tes question de toute la soirée vu qu'on est assez nombreux! Tu aura le temps de tout savoir va!" Anjali souriait en le voyant si avide de connaitre les nouveaux et de savoir ce qu'étaient devenus ceux qu'il connaissait déjà. quel enthousiasme il dégageait!

Anjali prit ses friandises et s'approcha de Jason.
-"Comme le veut la tradition indienne, lorsque nous avons une chose à fêter, nous dégustons des boondhi laddoo, c'est des friandises à la farine de pois chiche, il y en a au raisin sec et à la noix de cajou, aux amandes, à la pistache, au sésame..." Anjali en prit un au raisin sec et noix de cajou et le présenta devant la bouche de Jason. "Je commence par le plus traditionnel, j'espère que tu aimera, c'est sucré!"
Elle attendit qu'il le goûte et dise ce qu'il en pensait.
Leah NakamuraGanymède : Sympathisant
Mar 23 Aoû - 13:23
avatar
Ganymède : Sympathisant
Voir le profil de l'utilisateur
Tout en leur ouvrant, et en leur précisant qu'il y avait des en-cas, Jason disparut avec son chien aussi mignon que glouton. Ce qui fut presque un soulagement pour le sac de Leah qui, s'il aurait pu, en aurait soupiré d'aise. Parce que bon, plus dur était la vie d'un sac jetable si en plus de finir n'importe où, il devait se coltiner la truffe d'un chien affamé. Faut pas déconner non plus. Un peu de respect pour les futurs détritus, aurait-il bien hurlé s'il avait pu. Il finirait froissé ou dans une poubelle avec des trucs dégoûtants en son sein, alors pas de bave ni d'haleine de chien. Non mais. Anjali se pointa alors, portant un tupperware qui n'intéressa guère le sac plastique de Leah. En la matière, il en portait déjà un, et ça lui était fichtrement égal. L'important étant surtout que grâce à ça, il puait pas les friandises. C'était pas tellement que ça sentait mauvais, mais voilà quoi. C'était comme si Leah s'était empiffré de bonbons parfumé avant de venir sans se laver les dents. Elle aurait fortement senti, et c'était pas spécialement le top.

Là-dessus, alors qu'Anjali demanda si l'on pouvait rentrer ou non, Elly arriva à son tour. C'était décidément le moment des arrivées massives, et cette fois, le sac plastique aurait bien sifflé la boite de cupcakes qu'elle portait. Une jolie boite que voilà. La belle et le clochard à eux deux. De quoi faire un énième film portant sur le sujet ; une sympathique boite provenant d'une marque connue dont s'était entiché un pauvre petit bout de plastique. Quant à la propriétaire de la jolie petite boite, elle s'étonna surtout de ne pas y voir Jason, l'homme au chien gargantuesque, qui justement, se trouvait en haut chez la voisine au grand bonheur du sac plastique. Un troisième arriva alors, pestant presque contre Elly qui ne l'avait pas attendu, et qui portait surtout un pack de bière. Grand dilemme pour le petit plastique ; la jolie boite ou une armée de cannettes de bières qui l'auraient sûrement aidé à passer une soirée moins chiante. Si en plus y avait match de foot, il aurait adoré. Ca l'aurait détendu avant de se faire jeter comme une vieille chaussette. Quant à Leah, elle choisit de faire dans la plus grande simplicité avec un simple "Salut !" en s'adressant, souriante, à la cantonade.

Puis, la jolie femme hélas trop décoiffé et avec un ô combien pigeonnant décolleté, se mit à parler de manière relativement curieuse. Elle mâchait ses mots, et Leah eut assez de mal à la comprendre sur le début. Néanmoins, elle et son sac en plastique comprirent très bien qu'elle était particulièrement impressionnée par l'appartement de Jason, ajoutant de manière imagé que pour un truc pareil, on pouvait pratiquement se couper un bras. A cela débarqua Grégoire et Michael, qui les saluèrent, et Leah ne manqua pas de les saluer en retour. Et puisque les arrivées se calmèrent un peu, le sac jetable lui, en revint à ses moutons, se posant des questions existentielles telles que : "Soirée foot avec la bière ou soirée plus romantique avec la jolie boite ?" Hélas pour lui, il n'y guère le temps d'y songer, le retour de Jason jetant alors une autre interrogation dans l'esprit du petit bout de plastique. Une bombe ? Et puis quoi encore ? Pas moyen qu'il finisse comme ça, non mais sans déconner quoi.

"Mamie Tromblon ?" fit naivement Leah, lorsqu'il évoqua tout de même cette dernière. Drôle de nom. Surnom ou bien...?

De toute manière, Jason en profita pour faire visiter son appartement. Très joli, sans aucun doute. Mais à vrai dire, si Leah fut attentive sur les explications de ce dernier, s'interrogeant tout de même sur le petit "Proud to be..." qu'elle avait vu, le plastique lui, s'ennuyait ferme. Qu'est-ce que ça pouvait lui faire, honnêtement. Il s'en fichait royalement. C'était bien beau, et alors ? C'était pas lui qui finirait en oeuvre d'art de toute manière. Néanmoins admirative, Leah ne manqua pas de regarder le jeu de lumière qu'il s'était amusé à créer dans sa chambre. Très joli, à ne pas en douter. Puis, Jason en vint alors à demander à Ava ce qu'elle pouvait faire comme cocktails. Leah étant relativement sensible à l'alcool, et son bout de plastique n'ayant absolument aucune envie de finir d'aide à cette dernière si en plus elle se rendait malade, ils se rendirent plutôt vers la table. Histoire de pouvoir le vider, à défaut du reste. Et si les autres papotèrent un brin, elle en profita pour déposer toutes les petits gâteaux qu'elle avait préparé.

A peine eut-elle terminé que Grégoire se retira, après avoir répondu à un coup de téléphone. Le plastique lui, qui contenait désormais seulement un tuperware bien vide, se sentait plus léger et s'il avait eu la parole et des jambes, il en aurait profité pour partir ailleurs en ne jetant qu'un "Hasta la vista, baby !" à Leah. Elle s'apprêta tout de même à répondre à la question de Jason, du genre "qu'est-ce que vous êtes devenus alors ?", quand la sonnette retentit au moment où elle ouvrait la bouche. La refermant donc, elle eut le loisir d'entendre Jeremiah saluer une Bozy. Elle se contenta tout de même de juste se pencher un peu pour la voir, lui adressa un grand sourire et un coucou de la main. Qu'importe si elle ne la connaissait pas, ça faisait toujours une personne de plus ici. Donc ça ne pouvait être que plus sympathique sur l'ambiance. Et si Anjali attendait que Jason goûte les friandises indiennes qu'elle avait préparé, elle, elle attendrait pour répondre à la question de ce dernier. Juste histoire que voilà quoi, ca ne papote pas non plus dans tout les sens. Et puis surtout, elle n'avait pas non plus envie de dire x fois qu'elle était étudiante en arts dramatique. Question de fainéantise.

A la place, elle se contenta de répondre à Michael, qui lui fit une remarque sur du tourisme dans les prisons japonaises. Aussitôt, elle pris un air pincé en grimacant, répondant que : "Affreux. Ils ont des gouts minables, leur architecte est super mauvais et la nourriture est ignoble.". Avant de pouffer de rire. Mieux valait en rire, après tout.
Jason RedclifGanymède : Membre actif
Mar 23 Aoû - 14:46
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur


Au fur et à mesure qu’il faisait visiter, Jason se détendait. Markus était vraiment super mignon, il était sexy et … son patron.. Soupir de frustration… Alors que grégoire le taquinait sur les soirées foot et bierre, jason répliqua.

« ben.. C’est sur, le loyer est pas donné… Mais je m’en sors.. enfin.. je m’en sortai jusqu'à il y a peu, mais si je trouve pas d’autres plans taff très vite, ça va devenir compliqué… Mais bon, il y a que 70 m2, pour se paumer, faut être totalement à la masse…la partie mezzanine compte pas, car hauteur de plafond en dessous des normes pour être considérée comme surface habitable… de peu, mais ça m’arrange… ».

Mais, alors qu’il s’apprêtait à faire plus ample connaissance avec lui, son portable sonna, et le français s’écarta pour y répondre. Haussant les épaules, Jason se mit à faire la distribution des gobelets et mis quelques bouteilles au frigo.

Elly et d’autres étaient arrivé, et quand la sonnerie retentit, il fut curieux de voir qui Miah allait révéler. Bozy. Bozy… ah oui, il avait lu un truc sur ganynet la dessus. Son initiative le fit sourire, et il l’accueillit avec chaleur. « bienvenue, et simpa ton idée » dit il, avant de faire apparaitre un équivalent psychique sur son tshirt, en lettres argentées.. « salut, Jason, irlandais pure souche » pouvait on y lire à présent.

« un ptit punch ? sinon ava va nous faire des coktails, si tu préfères attendre » fit il, avec un clin d’œil destiné à ava.

Il se tourna ensuite vers anjali. « oh, c’est pas vraiment un questionnaire.. Je suis juste curieux comme un chat… de toutes manières, ça se fera naturellement, de faire connaissance ». Elle lui présenta alors une friandise typique indienne. Jason se laissa faire avec malice, gouttant le délicieux boondhi. « super bon. Tu devrais essayer, markus.. euh.. pardon.. vous… » et merde !

Vite… trouver un truc pour faire diversion, pour pas qu’on remarque qu’il rougissait. Il allat changer la musique, histoire de se redonner une contenance.

"tu nous fais un peu de spectacle lumiere, anjie ?" proposa t il à l'indienne.
InvitéInvité
Mer 24 Aoû - 11:47
Se sentait-elle un peu perdue ? non. Un peu déplacée ? oui. Il était clair, aux yeux d’Ava qu’elle n’évoluait pas dans le même monde que l’Irlandais, mais cela ne la dérangeait pas pour autant. De base, on ne lui avait jamais caché ses origines : à son abandon à la naissance, elle avait subi des examens médicaux pour connaître son état de santé, et il s’était avéré que, si elle avait échappé à la dépendance de sa mère dès la naissance, il y avait néanmoins des traces prouvant qu’elle avait été portée par une mère junkie qui n’avait pas arrêté la drogue pendant sa grossesse. De là à penser qu’il en allait de même pour son géniteur… C’était bien là un reproche qui lui était souvent fait par les familles d’accueil la ramenant dans un foyer, qu’elle ne valait pas mieux que ses parents biologique et qu’elle finirait comme eux : dépendante à la drogue. La jeune femme n’avait donc jamais connu le grand luxe, c’était le moins que l’on pouvait en dire, d’autant qu’à 16 ans, elle s’était faite émanciper. Pourtant, dans ce loft qui lui semblait gigantesque, Ava ne cherchait pas le moins du monde à se faire discrète. Au contraire, elle semblait étonnamment à l’aise. Elle avait depuis longtemps appris que ce n’était pas en se faisant tout petit qu’on passait inaperçu et, de toute façon, elle avait horreur de ça.

« Salut, Greg ! » fit-elle familièrement à son collègue de mission d’un jour lorsqu’il arriva accompagné d’un jeune homme qui la reluqua de la tête aux pieds. Ava ne put retenir un sourire amusé. Elle faisait souvent cet effet là au premier abord et considérait qu’il valait mieux être remarquée qu’invisible. « Ava. Enchantée » répondit-elle alors que Jason commençait la visite. Elle suivit ainsi la troupe, avant que le maître des lieux ne lui demande ce qu’elle proposait comme cocktails. La jeune femme esquissa un grand sourire et un clin d’oeil en répondant : « Tout c’que tu veux, beau gosse… Ca dépend que de c’que tu m’mets entre les mains » ajouta-t-elle en agitant ses longs doigts fins. Il n’y avait pas besoin d’être devin pour savoir que les préférences du mutant allaient aux garçons, ce qui n’empêchait nullement l’empathe de plaisanter là-dessus. Il faudrait, de toute façon qu’ils se fassent tous à ses manières pour le moins directes.

Se tournant vers Markus qui semblait un peu à part au milieu de ce groupe de jeunes, « Vous devriez vous fringuer comme ça plus souvent, boss. Ca vous va vach’ment bien, et j’suis pas la seule à l’penser » dit-elle en faisant référence aux sentiments des trois quarts des invités qui posaient le regard sur leur patron, et à la gêne qu’ils manifestaient en lui parlant. C’était, pour le moins particulièrement amusant. D’autant que Gregoire et Jason tentaient visiblement une approche avec lui. Pour un peu, elle en aurait éclaté de rire, mais le coup de téléphone que reçut le Français coupa court à la tentative d’approche de celui-ci qui quitta la petite fête. Elle ne put s’empêcher de peser au vent froid qui avait d’un coup soufflé au Japon après qu’il eut porté la main à son téléphone, mais chassa ce souvenir de ses pensées alors qu’Elly la poussait à faire danser les papilles de tout le monde.

Sans trop se faire prier, elle passa donc derrière le bar au moment où la sonnette retentissait. Ce fut le type un peu négligé qui alla ouvrir à une fille – un trans ? – nommée à priori, Bozy, vu que c’est le prénom que donna le blondinet. La fille en tout cas, semblait réellement très bizarre, physiquement parlant tout du moins. Pour le reste, Ava ne la connaissait pas, mais les premières impressions, parfois, ne trompaient pas. Sois pas chienne, ma grande… Laisse-lui une chance… Même si c’est clair qu’elle foutra pas un pied dans ton plummard songea-t-elle en commençant à préparer quelques cocktails tandis que d’autres commençaient par les amuse-gueule. « Bon bah… Jason ? On attend tes questions, hein… »
Michael KäferböckGanymède : Membre actif
Jeu 25 Aoû - 0:44
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Michael haussa les épaules. Ils verraient bien si Elisabeth venait. Quoiqu’elle n’avait peut-être pas vu le message de Jason? Il sortit son téléphone pour l’appeler et le rangea tout aussi rapidement, s’apercevant qu’il n’avait même pas le numéro de sa colocataire!

Alors qu’il attendait la réponse comique de Leah, Michael entendit Jason leur annoncer que l’aguicheuse Ava ferait les drinks, puis il commença la visite. L’appartement était sobre, et bien qu’il fut lumineux et énergique, il n’était pas vraiment du genre de l’Autrichien. C’était très épuré, l’imaginaire de Michael aurait même dit aseptisé comme un laboratoire. L’ensemble collait tout de même nettement bien avec Jason, qui était un garçon à la fois bon vivant et... Michael sourit, l’image qui venait de lui apparaître à l’esprit était celle d’un lapin blanc. Il doutait que Jason apprécie et ne dit rien. Jusqu’à ce qu’ils passent à la chambre où Michael glissa un petit "Très chouette, ça donne enwie de rester pour la nuit!". Il doutait que qui que ce soit l’ait entendu et s’en fichait, puisque le commentaire était totalement innocent. D’ailleurs, il semblait ne pas vraiment avoir l’esprit déplacé ce soir, ne réagissant à aucune allusion douteuse, ne levant le sourcil sur aucun regard lourd, qu’il soit échangé ou simplement posé sur quelqu’un.

D’ailleurs, lui-même ne remarqua pas que Grégoire avait eu un appel téléphonique jusqu’à ce que, par-dessus la tête de Leah, il le voit –du moins ce qu’il restait du français, c’est-à-dire ses membres inférieurs- passer la porte. Pendant que les autres s’affairaient autour de Jason et des cocktails en devenir, Leah et Michael étaient restés un peu à l’écart. L’Autrichien pigea un des bonbons de la petite japonaise et le dégusta en marquant son appréciation d’un grognement satisfait, alors qu’elle répondait enfin à sa boutade.

-Mouais, ça me rappelle le lycée! On a pas à s’inquiéter pour ce soir, au moins, les Irlandais sont réputés être très accueillants.

Et Jason ne ferait certainement pas exception à la règle. Après tout, il avait toujours été sympathique et avait toujours semblé aimer tout le monde, même les Ganymède, à l’époque de l’Institut, alors que tout le monde se devait de les détester. Nouveau sourire nostalgique alors que Leah saluait quelqu’un, derrière lui. C’était une nouvelle-venue à laquelle Jeremiah avait ouvert. Michael les salua de la main, tout en souriant, avant de se servir un verre de punch et d’inviter Bozy et Jeremiah à se joindre à eux, d’un nouveau signe de la main.

-Délicieux! fit-il après avoir bu une gorgée de liquide, sa tête tanguant légèrement d’un côté puis de l’autre au rythme de la musique.
Contenu sponsorisé
 

[Loft de Jason Redclif] SOIREE 4 juin 2112

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: Manhattan Uptown :: Bâtisses et allées-
Sauter vers: