Cent ans après leur extinction, les mutants réapparaissent. Quatre années de lutte contre des humains cherchant à les étouffer se solderont par une mystérieuse destruction de l'Institut Xavier. Trois ans plus tard, il est temps de rebattre les cartes.
 
AccueilWikiFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Courtier Jake Levine] Un matin comme les autres... à moins que le Destin s'en mêle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jake LevineGanymède : Membre actif
Mar 5 Juil - 4:12
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
* BOOM *

Le choc fut brutal.

" Aïe!! "

Ce n'était plus une nouveauté pour lui, Jake s'était fait une raison a l'idée d'être réveillé de façon aussi brutale. Depuis plusieurs années maintenant, il lui arrivait de "phaser", comme il aimait l'appeler, pendant son sommeil. Ainsi lorsqu'il faisait des rêves un peu trop intenses, son pouvoir se déclencher et Jake passait à travers son matelas et le plancher du premier avant de venir se fracasser la tête sur le sol.

Enfin, pas tout à fait le sol. Il avait d'abord rebondi sur le clic-clac qu'il avait judicieusement installé exactement sous son lit, avant de rebondir et de venir s’écraser, tête la première, sur le sol.

Il lui fallu quelques minutes avant de reprendre ses esprits. Quelque peu dans les vapes, il commençait à oublier les dernières bribes de son rêve... Ou plutôt de son cauchemar.
En effet, quelques secondes plus tôt, il se faisait attaquer par une colonie de fourmis géantes.
Il se rappela alors qu'il s'était endormi hier soir devant un programme sur les animaux et notamment les fourmis. Cette idée le fit sourire et finalement sa journée commençait plutôt bien.

Jake préférait de toute façon relativiser. Il y a quelques années encore, il pensait que les mutants comme lui ne courrait pas les rues. Mais finalement toutes ses années passées avaient finis par exploser. Tout avait été très vite. Les articles dans les journées, les reportages. Tout le monde ne parlait que de ça. Les mutants étaient là et surtout, ils étaient partout et biens plus nombreux.
Et finalement, Génosha, Mc Cuffrey et la sécession.

Jake trouvait ça dommage d'en arriver là. Toute cette violence aussi bien dans les propos que dans les gestes le rendait malade. Son passé ressurgissait encore de temps en temps et l'ombre de son père était toujours présentes.

Il chassa cette mauvaise pensée en se passant la main sur le visage comme si il cherchait à effacer un quelconque maquillage.
Il se dirigea vers la cuisine et regarda l'heure, il n’était que 8h du matin.

* 'Tain! C'est pas vrai pour une fois que j'ai une grasse mat!!! *

Malgré tout, il prit une tasse à café et la remplit a moitié de café avant de le faire réchauffer.

Il chantonna quelques bribes de paroles d'un tube à la mode qui tournait en boucle à la radio, le nouveau single des Divas.
Alors qu'il gigotait en caleçon sur l'air imaginaire qui lui restait dans les oreilles de la veille, Jake s'arrêta brusquement.
Il avait oublié que son coloc était là et qu'il devait sans doute encore dormir à cette heure là.
DestinSans étiquette
Jeu 7 Juil - 14:29
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Son coloc était là, et dormait probablement, mais, tout arrêté qu'il était, Jake réalisa, en regardant son reflet sur la vitre de la cuisine, rendue réfléchissante par le manque de lumière extérieures, qu'il était totalement à poil. Son caleçon avait dû rester sur son lit quand il avait phasé...

Jake LevineGanymède : Membre actif
Jeu 7 Juil - 17:34
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Tendant l'oreille tant qu'il le pouvait, jake n'entendit rien qui provenait de la chambre de son coloc. Ce dernier devait encore dormir bien profondément, pas étonnant.
Se retournant alors vers sa tasse à café, il s'arrêta net. Son regard se posa sur son reflet qu'il pouvait apercevoir sur la fenêtre de la cuisine.


Plissant les yeux, comme si il n'était pas bien sur de ce qu'il voyait, il remarqua que la ou devait se trouver son caleçon, et bien en fait il se trouvait ce qu'il fallait là ou il le fallait mais il n'y avait justement pas de caleçon.


* Non, je rêve!! *

Et non, il ne rêvait pas. Lorsqu'il avait phasé durant son sommeil, Jake était passé au travers de son plancher mais visiblement son caleçon avait dû rester bien sagement sur son lit.
Gêné, malgré l'absence de présence. Jake eut pour réflexe de se protéger "les parties" avec ses deux mains.

* Oubli ton café! *

Malgré la situation, il ne put s'empêcher de sourire. Certes sa mutation s'accompagnait de désagrément, mais là c'était plutôt marrant et il ne lui en fallait pas plus pour étouffer un sourire tout en montant deux par deux les escaliers jusqu’à sa chambre.
La journée commençait sous la signe de la bonne humeur, malgré l'heure, et ça lui plaisait.

Il poussa la porte de sa chambre et alluma la lumière. Sa chambre était quelque peu en bordel. Ici et là trainait quelques chaussettes et tee shirt sales. Pour la plupart, il s'agissait de tee-shirts sponsorisés par des marques d'alcool qu'il portait uniquement au travail. La couette de son lit avait été jeté au sol ce qui confirmait que sa nuit avait été agité.
Il commença à fouiller pour trouver quelque chose à se mettre sur les fesses. Après quoi il redescendrait boire son café.
DestinSans étiquette
Sam 9 Juil - 14:14
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'était pas bien compliqué pour lui de trouver quelque chose à se mettre dans sa garde robe, mais de façon surprenante, son caleçon d'origine était introuvable. Manifestement pas de quoi le détourner de son idée fixe caféinée...

Sitôt redescendu, il eut droit à un concert d'aboiements...

"C'est pas bientôt fini de faire le mammouth dans l'escalier pendant qu'il y a des gens qui dorment ?! Sérieux tu fais chier de faire autant de boucan ! Y'en a marre de tes conneries !"

Quelqu'un s'était levé du mauvais pied.
Jake LevineGanymède : Membre actif
Sam 9 Juil - 18:29
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Fouillant entre les draps et sous le lit, Jake n'arrivait pas à remettre la main sur ce maudit caleçon. A croire que celui-ci avait disparu, à moins qu'il ne se soit rematerialisé dans le plancher. Après tout, ce n'était pas la première fois que son pouvoir réagissait bizarrement notamment lorsqu'il phasait pendant son sommeil;

Au bout de quelques minutes de recherche, Jake abandonna l'idée de retrouver ce maudit caleçon. Il fouina dans ses affaires et enfila un jogging ainsi qu'un marcel. Cette tenue était définitivement mieux approprié si son coloc se pointait à son tour dans le salon.
Fixant sa chambre, jake fit une grimace.

* Il va vraiment être temps que je fasse un peu de rangement! On se croirait à Génosha. *


Mais malgré tout, Jake leva les épaules avec un geste de nonchalance et lacha un soupir.
Après avoir été réveillé aussi brutalement et aussi tôt, il lui fallait absolument ce maudit café avant d'essayer d'entreprendre quoi que ce soit dans cette journée.


Il referma la porte avant de s'être assuré d'avoir éteint la lumière.

Descendant les marches, Jake eut le droit à la mauvaise humeur de son coloc. En même temps, il était bien tôt et Jake n'avait pas forcément été des plus discret dans sa descente de marches mais de là à le comparer à un mammouth, fallait pas abuser.

Visiblement son coloc s'était levé du mauvais pied. Il allait devoir faire avec sa mauvaise humeur!

* Pourvu qu'il n'y en ait pas pour toute la journée

Malgré tout, Jake s'excusa presque aussitôt auprès de son colocataire.

" hey, je suis désolé. c'est pas la peine de le prendre comme ça! Moi aussi je suis tombé du lit"

Il avait insisté sur le dernier terme de sa phrase pour faire comprendre à son coloc qu'il aurait préféré lui aussi être encore en train de dormir plutôt que d'être réveillé en même temps que le soleil la tête dans le plancher.I
Il chercha à essayer de se racheter.


" Et du coup, maintenant que t'es reveillé, Tu veux un café? Je peux même aller te chercher le petit dej' si ça te tente."

Presque machinalement, il s'était dirigé dans la cuisine, avait attrapé son café avant de se jeter dans le canapé qu'il avait pris de plein fouet quelques minutes auparavant.
Il attrapa la télécommande et alluma la télé et buvant une première gorgée.
DestinSans étiquette
Sam 9 Juil - 22:15
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Le coloc de Jake n'était manifestement réceptif ni à ses excuses ni à son café. Il sortit comme une furie de sa chambre, balança son chausson à Jake qui le reçut en travers de la tronche, et alla débrancher la télé, avant de la balancer par terre, la faisant voler en éclats.

Son forfait accompli, il retourna à sa chambre en claquant la porte.
Jake LevineGanymède : Membre actif
Dim 10 Juil - 18:49
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Le suite de la scène se déroula bien trop rapidement au goût de Jake. Il savait que son colocataire n'était pas du matin, mais il était loin de s'attendre à ça. Il n'avait d'ailleurs que très peu réagit d'abord, plus surpris qu'autre chose.

A peine avait-il allumé la télé, il reçut de plein fouet la chausson de son coloc en pleine poire. Le projectile était arrivé tellement vite que Jake n'avait même pas eu le temps d'utiliser son pouvoir. Il termina sa course en pleine poire de Jake. Le choc fut brutal et Jake n'eut rien à répondre tant il était choqué.

* C'est quoi ce délire??? A peine debout et me voila avec deux chocs fronteux. hé merde!! *

Cette dernière pensée s'interposa lorsqu'il se renversa le contenu de sa tasse sur son tee shirt. En plus de devoir se changer, Jake devait supporter la douleur du café chaud sur son tee shirt. Presque machinalement, il l'enleva se retrouvant torse nu au milieu de son salon. Décidément, il n'allait pas passé la journée beaucoup vêtu.

Son coloc était visiblement parti sur sa lancée et rien en semblait pouvoir l'arrêter et lorsqu'il débrancha la télé et la jeta au sol, Jake resta bouche bé.

" Hey! Mais ça va pas! Qu'est-ce qu'il te prend?????? "

La situation avait tout d'une scène surnaturelle! Après son méfait, son colocataire était reparti dans sa chambre non sans avoir claquer la porte.

" Mais t'es complétement cinglé mon vieux!!! Depuis quand tu pètes des câbles au point de t'attaquer au matos. Je te rappelle que la moitié m'appartient aussi!!

Il avait prononcé cette phrase assez fortement pour être sûr que sa voix passe au travers de la porte.
A la fois décontenancé et enervé, Jake se dirgea vers la chambre de son coloc. Il ne voulait certainement pas en rester là et par dessus tout, il voulait surtout comprendre ce qui lui valait autant d'animosité de la part de son coloc.
Il chercha à ouvrir la porte, bien décidé à continuer cette conversation.
DestinSans étiquette
Lun 11 Juil - 12:21
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Sitôt la porte ouverte, Jake fut envahi par une odeur d'alcool fort, et assailli par une bouteille qui alla, par chance, s'éclater sur le chambranle de la porte. La chambre était dans un relatif désordre, plongée dans l'obscurité, et son coloc était retourné se mettre dans son lit. En voyant la lumière de la porte, celui-ci grogna.

"Je croyais t'avoir dit de me laisser tranquille. Tu veux vraiment que ça finisse mal !"
Jake LevineGanymède : Membre actif
Lun 11 Juil - 15:25
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
L'odeur d'alcool qui planait dans la chambre ne lui laissa que peu de doutes quant à l'état de son colocataire. Celui-ci avait passé la soirée à picoler.
Malgré son boulot, Jake avait toujours du mal avec les gens qui devenaient agressifs sous alcool. Le fantôme de son père passa alors.

Mais très rapidement, Jake se reconcentra sur ce qui se passait avec son coloc. Ce dernier venait de saisir une bouteille et l'avait jeté en direction de Jake. Par chance, celle-ci vint s’éclater quelques centimètres à côté de Jake. Il s'était légèrement recroquevillé et avait placé son bras devant son visage au moment de l'impact sur la chambranle de la porte.

" Non mais t'es malade! Qu'est-ce qui se passe? Pourquoi t'es dans cet état."


Jake était sous le choc et avait toujours autant de mal à comprendre la soudaine violence de son colocataire alcoolisé. Alors oui, ils avaient deja pris quelques bitures ensemble mais cela n'avait jamais dépassé la bonne humeur. Là, Jake avait l'impression d'être face à un inconnu. Il ne reconnaissait pas son coloc et ami. Un rapide coup d'oeil dans sa chambre n'arrangea rien. La chambre était en bordel et son coloc était reparti se mettre dans son lit.

Qu'avait-il bien pu se passer dans sa soirée pour qu'il soit encore dans cet état?

La menace en suspend ne lui faisait pas peur. A vrai dire si son coloc voulait en venir aux mains, Jake phaserait tout simplement le temps qu'il se calme. Mais malgré tout, le voir dans cet état le rendait mal. Il ne savait pas quoi faire, ni quoi dire face à se comportement si étrange.

" Hey mec, qu'est-ce qu'il te prend. Qu'est-ce qui t'es arrivé hier soir??? Tu veux pas essayer de m'en parler au lieu de m'agresser gratuitement. Je t'ai rien fais moi!

Il n'avait pas dépassé le pas de la porte malgré tout, il voulait avant tout calmer son coloc et entrer dans la chambre ne semblait pas être une bonne idée. Au pire, si ce dernier ne voulait rien savoir, il irait se changer les idées dehors le temps qu'il redescende son taux d'alcoolémie.
DestinSans étiquette
Lun 11 Juil - 18:19
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Manifestement, son colocataire ne semblait pas enclin à entrer en communication, et adressa un geste sans le moindre équivoque à Jake, avant de se mettre la tête sous l'oreiller, en signe d'exil. Au temps pour le café et la politesse... Il avait vraiment dû se passer quelque chose de sérieux. Mais quant à savoir quoi, ce ne serait sans doute pas pour tout de suite !
Jake LevineGanymède : Membre actif
Lun 11 Juil - 23:09
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Jake était quelque peu rassuré. Son colocataire n'avait pas tenté une autre agression et n'avait brisé aucun autre objet. Comparant à ce qu'il avait vécu pendant son enfance avec l'alcoolisme de son père, il savait que c'était déjà une bonne chose. Si la personne alcoolisé en face de vous préfère se cacher, c'est déjà qu'elle se rend compte que ses gestes ne sont pas justifiés. Jake savait par expérience que quand son père commençait à se mettre une main devant son visage, il ne recevrait plus de coups pour la soirée.

Visiblement les choses avait du très mal se passer la nuit dernière pour son coloc et Jake comprenait qu'il ne voulait pas en parler. Du moins pour le moment. Jake savait qu'il était temps de capituler et de le laisser se reposer plutôt que de continuer à chercher des explications qui ne viendraient pas. Malgré tout, Jake referma la porte de la chambre avec une boule au ventre. Il n'aimait pas voir les gens dans cet état et encore mon con colocataire qui au-delà de ça était pour lui quelqu'un de proche. ses longues années de solitude l'avait renfermé sur lui même et ce matin cette angoisse le surmenait à nouveau.

Préférant abandonner ses pensées mélancoliques et voyant son tee shirt plein de café dans sa main, il décida d'aller se doucher et de sortir prendre le petit déjeuner dehors. De toute façon il n'avait plus de télé à regarder tranquillement.

Pendant la douche, un tas d'idées le traversa concernant son coloc.

Finalement, il enfila un jean déchiré en quelques endroits stratégiques ainsi qu'un tee shirt noirs. En sortant de l'appartement, il prit soin de verrouiller la porte.

* Juste au cas ou.. *

Il chercha le premier journal à acheter et le breakfast le moins cher de la rue.
DestinSans étiquette
Lun 11 Juil - 23:28
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Un troquet du coin eut tous les avantages requis pour Jake qui cherchait nouvelles, compagnie, et pitance.

Il fut directement accueilli par une vague odeur de graillon et une employée à la poitrine proéminente qui servait sur des patins à roulettes. Des journaux accrochés à des cannes étaient disponibles, ne dissertant pour l'essentiel que de banalités sans grand intérêt. En moins de temps qu'il n'en fallut pour dire ouf, Jake se vit octroyer un royal breakfast anglais, avec tout son content de saucisses, boudins, bacon, le tout trempant dans un gras qui sentait bon le chloestérol et l'infarctus du myocarde.

En ce frais matin qui avait étrangement commencé, les choses semblaient plutôt calmes et sereines, mis à part l'inexplicable attitude de son coloc... Jusqu'à ce que Jake voit passer la petite-amie dudit colocataire, tenue stricte et lunettes noires lui barrant le visage. Celle-ci ne l'avait pas remarqué, et son petit-déjeuner attendait...
Jake LevineGanymède : Membre actif
Lun 11 Juil - 23:45
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Bien qu'habitué, à cause de son taf, à l'ambiance des rues desertes et sombres, Jake appréciait la journée qui s'offrait à lui. Il faisait bon en ce jour et le soleil était agréable. Il prit une grande bouffée d'oxygène et se lança à la recherche de lecture de quoi remplir son estomac.

Le troquet du coin était connu pour être un endroit d'un rapport qualité prix moindre, mais après tout, Jake ne pouvait non plus de se permettre un déjeuner grand luxe dans un des restos du quartier.
A peine avait-il franchi la porte que l'odeur s'engouffra dans ses narines. Il repensa alors amerement à sa grande bouffée d'oxygène qu'il avait apprécié quelques minutes plus tôt.


Il s'installa à une des tables en ayant prix soin d'attraper un des journaux au passage. La jeune serveuse vint prendre sa commande alors qu'il parcourait les brèves.
Son assiette était tout ce qu'il attendait d'un endroit pareil. La bouffe avait l'air bien grasse, à la limite du raisonnable.
Mais Jake avait l'habitude de ce genre de nourriture. Il n'avait pas eu la chance de gouter à des plats préparés par sa mère. Il s'était souvent contenté de plats tout fait qu'il volait pendant sa fugue.

Alors qu'il plantait sa fourchette dans la saucisse avec envie, son regard se posa sur une passante. Il lui fallut quelques secondes avant de la reconnaitre.
La jeune fille qui passait devant lui était la petite ami de son coloc.

Il lâcha presque aussitôt sa fourchette. si il la rattrapait, peut-être pourrait-t-il lui poser des questions et comprendre le comportement de son coloc. Après tout, il pouvait très bien avoir eu une dispute la veille ou quelque chose de ce genre. Malgré tout, il fût surpris de la voir affublé de la sorte, aussi stricte.
Il se leva et se dirigea vers la sortie pour aller à sa rencontre.
DestinSans étiquette
Mar 12 Juil - 16:07
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
La fameuse petite copine avait l'air d'avoir eu une rude nuit elle aussi. Ce qui expliquait probablement son aspect strict et ses grosses lunettes pour masquer son visage. Elle ne prêta pas vraiment attention à Jake jusqu'à ce qu'il soit trop tard, pour finalement lui dire :

"Salut Jake... Excuse-moi, je n'ai pas trop de temps à te consacrer là...", avant de se diriger vers l'appartement.

Le petit doigt de Jake lui disait qu'il valait mieux ne pas trop insister. Dieu seul savait ce qu'elle planquait dans ses poches, son sac à main, son soutien-gorge ou ses porte-jarretelles...
D'autant qu'une paire de seins à roulettes était également sortie pour lui rappeler qu'il était sorti sans finir son petit déjeuner, et sans le payer non plus d'ailleurs.

Jake était manifestement condamné à ne pas savoir et à ronger son frein ainsi que le bacon grillé qui était dans son assiette, et qui faisait grimper son taux d'acides gras saturés en flèche.

Mais en parlant de grimper, quelque chose venait de descendre. Par la voie express. Au vue de la direction, c'était de son appartement, au vue de la vitesse, c'était par la fenêtre, et au vu du mouvement de foule et des cris que cela entraînait, c'était plus quelqu'un que quelque chose...
Jake LevineGanymède : Membre actif
Mar 12 Juil - 16:57
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Jake poussa la porte du troquet et alla à la rencontre de la jeune fille. Arrivé à son niveau, il constat que ses lunettes de soleil étaient visiblement en place pour cacher sa fatigue. Elle semblait Avoir connu la même soirée difficile que son coloc.

Qu'avait-il donc bien pu se passer la nuit dernière pour que deux personnes proches de lui soient dans cet état.

" Hey! Salut. Comme ça va? "

Jake était de plus en plus en plus interloqué par toute cette mise en scène. Malheureusement pour lui, la jeune fille lui répondit brièvement. Elle n'était visiblement pas apte à lui consacrer du temps et lui donner plus d'explication et il resta une fois de plus sur sa faim.

D'ailleurs en parlant de faim, la serveuse à roulettes l'avait rattrapée et lui indiquait qu'il était parti sans payer. Voyant la petite amie entrer dans l'immeuble, Jake se résigna. Si il y avait eu un problème entre eux hier soir, ils devaient prendre le temps de discuter et d'arranger les choses.
A première vue, cela ressemblait à un rupture en bonne et due forme.

se retournant vers la serveuse, il esquissa son plus beau sourire avant d'engager la conversation.

" Excusez-moi! Je ne partais pas, j'ai juste croisé une amie que je voulais saluer. "

Lui emboitant le pas, il retourna à sa table.
Il regarda son assiette et bizarrement elle lui donnait beaucoup moins envie que quelques minutes auparavant.
Cette histoire le minait. A vrai dire, si son colocataire se faisait largué, il allait définitivement avoir du mal à s'en remettre et Jake savait qu'il allait devoir être présent.

* mais bon sang, qu'est-ce qui a bien pu se passer? *

Laissant sa réflexion en suspend, Jake reprit la lecture de son journal tout en engouffrant son petit déjeuner trop gras.

Il allait appeler la serveuse pour reprendre un café lorsque tout s’accéléra. Quelque chose se passa dans la rue, non loin de l'immeuble ou il habitait. Non, en fait cela se passait exactement devant son immeuble. Il lui fallut quelques secondes pour saisir la situation. Quelque chose venait de tomber. Quelque chose... ou quelqu'un...

Les badauds s'attroupèrent autour de l'endroit de l'impact et se mirent à crier. Quelque chose clochait dans cette foutue journée et le mal de ventre qui envahissait Jake n'était peut-être pas dû qu'à son petit déjeuner survitaminé en graisse.
Sa gorge se noua lorsqu'il remarqua que tout laissait à penser que cela venait de son appartement, là ou la petite amie de son colocataire s'était dirigée quelques minutes auparavant. Il repensa au comportement de son colocataire et à l'agressivité avec laquelle il s'était comporté. Se pouvait-il que...

* Non!! C'est impossible. *

Pour en avoir le coeur net, il n'avait qu'une seule possibilité. Il se leva alors, en prenant soin cette fois de laisser des billets sur la table et se dirigea vers l'endroit ou les gens se réunissaient, juste là, à quelques mètres de son appartement. Sa gorge se noua et ses muscles se crispèrent.
DestinSans étiquette
Mar 12 Juil - 20:58
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Il fut difficile pour Jake de s'approcher. La foule était rapidement devenue compacte, et des sirènes arrivaient en hurlant. Tout au plus pouvait-il deviner qu'il y avait quelqu'un étendu sur le bitume, mais il était difficile de déterminer s'il s'agissait de monsieur ou de madame. Dans la foule, des rumeurs de "c'est horrible" ou autres marques d'un effroi logique consécutif à un accident violent et, malheureusement, probablement mortel.

Un coup d’œil en haut n'eut rien pour le rassurer par ailleurs : la vitre de la chambre de son coloc était ouverte. Une silhouette bougea dans l'ombre de la chambre... Qu'avait-il donc bien pu se passer là-haut ?
Jake LevineGanymède : Membre actif
Mar 12 Juil - 22:21
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Jake avait beau s'être dépêché, les gens s’agglutinaient déjà autour de ce qui avait visiblement dégringolé de son appartement.
Beaucoup de monde lui barrait la route et il lui semblait difficile de jouer des coudes pour se frayer un chemin. Quelque part en lui, il y avait une peur naissante. Il voulait à la fois savoir ce qu'il se passait mais l'idée de voir le corps étendu de son colocataire ou de sa petite amie le rendait nauséeux.
Décidément ce petit déjeuner n'était vraiment pas une bonne idée.

Les gens semblaient horrifiés par ce qu'il voyait et Jake n'avait que très peu de doutes. Il s'agissait bien d'un corps, qui était étendu là sur le sol.
Et très vite, les sirènes se firent entendre. Les premiers secours étaient en route, mais n'était-ce déjà pas trop tard?

Maintenant qu'il se trouvait au milieu de la rue et malgré la foule persistante, Jake leva les yeux pour voir d'ou le corps avait pu tomber.
Il eut l'impression que son coeur s'arrêta lorsqu'il constata avec effroi que la fenêtre de la chambre de son colocataire était ouverte. Le corps venait visiblement d'être jeté de là-haut. Sa gorge se noua un peu plus lorsqu'il aperçu une silhouette à la fenêtre. Trop furtivement. il n'avait pas eu le temps de voir si il s'agissait de son colocataire ou de sa petite amie.

Mais qu'est-ce qui ne tournait pas rond chez eux?!

Les questions s'amoncelaient dans sa tête et il n'arrivait plus à les gérer. Pendant quelques secondes, il ferma les yeux alors que sa tête tournait. Ses nerfs prenaient un coup et il se sentait incapable de comprendre.


Il essaya de demander à quelques badauds ce qu'ils voyaient pour en apprendre un peu plus sur l'identité du corps qui se trouvait désormais sur le trottoir.
Cherchant à voir si l'entrée de l'immeuble était accessible ou si son pouvoir lui permettrait de la rejoindre, il décrocha son téléphone et appela le numéro de son colocataire.
DestinSans étiquette
Mar 12 Juil - 22:48
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
La plupart des badauds ne savaient pas vraiment ce qui s'était passé ni qui était sur le carreau. Tout au plus s'agissait-il d'un "gars". L'accès à son immeuble était dégagé, jusqu'à ce que les policiers l'investissent, probablement à la recherche du point d'origine de la chute dont ils avaient trouvé sans peine le point final.

Personne ne décrocha le téléphone, mais Jake pouvait entendre, au loin par la fenêtre, que ça sonnait à son appartement.
Jake LevineGanymède : Membre actif
Mar 12 Juil - 22:57
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Le peu d'informations que lui donnait les gens ne l'avançait pas trop. Il s'agit d'un "gars"... Se pouvait-il que la personne présente sur le sol soit son colocataire... Mais dans ce cas, cela voulait dire que l'ombre qu'il avait aperçu à la fenêtre était celle de sa petite amie..
A quoi bon rimait tout ça? Un accident? Un meurtre...

Bien evidement, le téléphone sonnait dans le vide et d'ailleurs d'ou il était, Jake l'entendait à l'intérieur de l'immeuble. cela laissait peu de place au doute.. Ne voulant pas y croire, Jake serra son portable dans sa main. D'ailleurs, tout son corps se raidit. Il ne comprenait plus rien. l'angoisse le gagnait et le faisait perdre tout ses moyens. Mais il attendait de le voir pour le croire. Ca ne pouvait pas être lui... Pas comme ça.

L'entrée de l'immeuble fut vite assailli par les services de l'ordre. il ne pouvait plus utiliser son pouvoir pour se frayer un chemin, de peur de passer pour le coupable qui s'enfuit, d'autant plus si il s'agissait réellement de son colocataire.. Après tout, n'était-il pas le suspect numéro un. Refoulant une larme de haine et déglutissant nerveusement, il chercha à s'avancer vers les services de l'ordre. il voulait se présenter, dire qu'il habitait ici et apprendre un peu plus de choses sur la situation.

* Par pitié, dites moi que ce n'est pas lui...*
DestinSans étiquette
Mar 12 Juil - 23:10
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Barrant l'accès au rez-de-chaussée, plus par sa bedaine débordante que son aspect menaçant, un policier à la moustache poivre et sel regardait les alentours avec l’œil perçant de l'agent de terrain qui en avait trop vu.

Il ne manqua donc pas de repérer Jake qui sentait le stress monter... Rapidement, il lui fit un signe de tête pour captiver son attention :

"Hey gamin ! Faut pas rester là... Tu ferais mieux d'aller t'assoir dans un coin et de boire un bourbon à ma santé. C'est pas joli joli tout ça. Pauvre gars..."

Un discours vaguement décousu mais qui marquait une mention honorable dans les tentatives de réconfort.
Jake LevineGanymède : Membre actif
Ven 15 Juil - 20:38
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
Jake se trouvait maintenant sur le seuil de son immeuble mais celui-ci était farouchement gardé par un policier bedonnant. Il fit un signe en direction de Jake.

Le stress le gagnait encore un peu plus et ses mains étaient devenues moites. Il tentait de se rassurer en imaginant qu'il pouvait s'agir de quelqu'un d'autre mais le doute même si les chances pour que ce soit vrai étaient de plus en plus minces. Il devait en avoir le coeur net et cet agent de police était le seul qui allait pouvoir lui donner cette réponse.
Pour l'instant, il lui demandait plus d'aller se détendre et de boire un coup, mais Jake resta planté devant lui quelques secondes. Il avait du mal à déglutir et ses pensées partaient dans tous les sens.
Il baissa la tête et regardait le sol comme ci il allait y trouver la question adéquate. Les battements de son coeur résonnaient dans ses tempes. Il ferma les yeux et se passa une main sur le visage avant de regarder à nouveau le policier.

" Excusez moi monsieur... Mais... J'habite ici...et.. "

Il s'arrêta à nouveau et fixe la foule à l'endroit du présumé impact. Comment était-ce possible?

" C'est peut-être mon coloc.."

Sa dernière phrase avait été dite dans un souffle. Il était trop difficile de se le dire, mais il était encore plus difficile de se l'entendre dire. A quelques mètres de lui, se trouvait peut-être le corps de son coloc et ami qu'il avait quitté quelques minutes auparavant.
Se pouvait-il qu'il se soit battu avec sa petite amie? Qu'elle l'ait poussé? Qu'il ait sauté?
Non tout ça paraissait trop invraisemblable.

Il regarda à nouveau le policier avec la peur de la réponse tant attendue.
DestinSans étiquette
Sam 16 Juil - 15:54
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
"Ah..."

Manifestement, cette déclaration avait provoqué un certain trouble chez le policier, qui ne s'attendait probablement pas à devoir annoncer de mauvaises nouvelles si vite. Néanmoins, celui-ci préféra botter en touche.

"Pour l'instant, personne ne peut entrer, le temps que la scientifique face son taf, et qu'on identifie la victime formellement. Il va falloir patienter un peu."

Il avait l'air plutôt navré, mais en tout cas pas enclin à le laisser entrer. Où fallait-il aller maintenant ? Du coin de l’œil, Jake aperçut une silhouette tout de noir vêtu s'engouffrer dans une ruelle, suivie quelques minutes plus tard par un policier. Tout ce cirque ne tournait pas rond.
Jake LevineGanymède : Membre actif
Sam 16 Juil - 17:15
avatar
Ganymède : Membre actif
Voir le profil de l'utilisateur
" Ah"...
C'était la seule réponse qu'il ne voulait pas entendre. L'accès à l'immeuble lui était toujours refusé et l'angoisse qui l'envahissait petit à petit se muait en colère, une colère d'impuissance.

Le type lui expliquait il allaitr devoir attendre que l'équipe de scientifique est fait son travail, mais lui n'avait pas le temps d'attendre, il voulait savoir, il devait savoir.
Le flic semblait embêté et sincère dans ses réponses, mais Jake commençait à perdre espoir. Il y avait vraiment très peu de chances pour qu'il s'agisse de quelqu'un d'autre. le lieu, l'ombre à la fenêtre, l'absence de réponse sur son portable, trop d'élèments qui, maintenant que le choc était passé prenaient place dans la tête de Jake et l'amenait à la conclusion la plus évidente. Son coloc était bien là, sur le bitume...
Son estomac se noua et il eut l'impression qu'il allait vomir. Pourtant, il restait là à respirer fortement.

Il s'éloigna alors de l'agent voyant qu'il n'aurait davantage de réponses. Il s'adossa à un mur quelques secondes afin de reprendre sa respiration. Il s'agenouilla et mit sa tête entre ses jambes. Il essayait de réguler la vitesse à laquelle il respirait.
Le temps semblait figé à ce moment là.

Il releva la tête et fixa le groupe de badauds qui entourait le lieu d'impact et c'est là qu'il la vit.
Une silhouette, tout de noir vêtu s'engouffra dans une des ruelles. Elle ressemblait à la petite amie de son colocataire qu'il avait croisé quelques secondes auparavant et qui s'était justement dirigé vers l'appartement. Se pouvait-il que ce soit elle? En tout cas, il devait en avoir le coeur net. Il devait savoir si c'était elle. Car elle seule devait avoir les réponses à toutes les questions que Jake se posait.
Un policier la suivit alors, mais Jake devait se débrouiller pour la voir et connaitre le fin mot de cette histoire.

Il se releva avec difficulté, sa tête tournait encore et il vit quelques étoiles. Il emboita le pas au policier et se dirigea à son tour dans la ruelle, avec toute l'incompréhension et la colère qui l'accompagnait.
DestinSans étiquette
Dim 17 Juil - 12:45
avatar
Sans étiquette
Voir le profil de l'utilisateur
Sitôt arrivé dans la ruelle, il se retrouva face à une jeune fille tout de noir vêtue, mais dont les cheveux mauves et l'allure générale montraient sans équivoque qu'il ne s'agissait pas de la petite amie de son coloc.

« Candice Cooper. Moi, j’suis la fille aux cheveux mauves, pas la fille en noir. »

Elle-même était face à un policier, catégorie nabot qui essayait de faire grand, et qui réclamait une vérification d'identité.

Arrow La suite ici
Contenu sponsorisé
 

[Courtier Jake Levine] Un matin comme les autres... à moins que le Destin s'en mêle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AX-Factions :: Manhattan Uptown :: Bâtisses et allées-
Sauter vers: